back to top

23 choses sur les poils pubiens que vous devriez savoir

Est-ce que vous vous êtes déjà demandé pourquoi vous aviez des poils sur vos parties intimes?

Publié le

Quelque soit votre opinion et vos préférences personnelles concernant les poils d'en bas, les poils pubiens sont étonnement utiles.

BBC Two / Via buzzfeed.com

BuzzFeed a parlé à trois experts, Dr. Filamer Kabigting, maître de conférences en dermatologie au Columbia University Medical Center, Dr. Rachel Miest, une dermatologue à la Mayo Clinic, dans le Minnesota, et Dr. Evan Rieder, maître de conférences en dermatologie au NYU Langone Medical Center, pour en apprendre davantage sur les poils pubiens et les bonnes pratiques en matière d'entretien, que vous aimiez rester au naturel, tout rasé, ou quelque chose entre les deux.

Voici toutes les choses intéressantes qu'ils avaient à dire.

1. Les poils pubiens servent de protection pour vos parties intimes et réduisent les frictions lors de rapports sexuels.

hilariousgifs.com

«Les poils pubiens agissent comme barrière défensive entre vous et les choses avec lesquelles vous entrez en contact, explique Evan Rieder. Ils protègent également contre les frictions, ce qui empêche les abrasions et les blessures de la peau qui se trouve autour.»

2. Et ils peuvent potentiellement aider à vous protéger contre les infections bactériennes et les virus durant un contact corporel.

FOX / Via giphy.com

«Leur présence empêche les particules étrangères, comme les bactéries, d'infecter la peau, mais aussi d'entrer dans le corps, explique Rachel Miest. Les poils pubiens servent donc potentiellement de mécanisme de protection contre les IST, et l'épilation nous expose davantage aux infections comme l'herpès, le VPH, et la gonorrhée.» Ça ne veut pas dire que vous allez avoir une IST parce que vous avez tout rasé, mais si votre méthode d'entretien vous laisse avec des abrasions ou des déchirures de la peau, il est possible qu'une infection utilise cette voie pour entrer dans le corps.

Elle a ajouté que, généralement, la peau abrite des bactéries et des virus, et les poils pubiens peuvent les empêcher de se propager vers d'autres personnes lors de rapports sexuels.

3. On les appelle les poils pubiens en raison de l'endroit où ils poussent: sur la partie inférieure de l'abdomen, juste au-dessus des parties intimes, que l'on appelle également la région pubienne.

HOLYCHILD / Via giphy.com

«Anatomiquement, cette zone s'appelle le pubis, c'est pourquoi on les appelle les poils pubiens», précise Filamer Kabigting.

4. Dans certains endroits où l'on considère le fait qu'avoir beaucoup de poils pubiens est un signe de fertilité et de beauté, les transplantations de poils pubiens existent vraiment.

aytchkay.tumblr.com

«Les dermatologues et chirurgiens plastiques font également des transplantations de poils pubiens aux États-Unis, mais pas beaucoup, précise Evan Rieder. Les Sud-Coréens voient les poils pubiens comme un signe de beauté, et ils sont généralement les précurseurs en matière de dermatologie cosmétique, créant de nouvelles innovations des années avant que ces nouveaux produits et techniques n'atteignent l'Amérique.»

5. Et oui, les perruques pubiennes existent vraiment.

amazon.com

«C'est vraiment un marché de niche, mais elles existent, dit Evan Rieder. Avant l'arrivée de la pénicilline (la référence en matière de traitement de la syphilis), les prostituées portaient des perruques pubiennes pour cacher les signes d'infections sexuellement transmissibles. Elles auraient aussi été utilisées sur scène par des acteurs jouant un rôle du sexe opposé.»

6. L'idée que vos poils pubiens repousseront plus épais après que vous les ayez rasés n'est qu'une légende.

NBC / Via tenor.co

«Lorsqu'un nouveau poil arrive, le bout est généralement effilé comme un javelot, ce qui donne l'impression que le poil est plus fin, explique Evan Rieder. Et lorsque vous vous rasez, vous coupez ce bout effilé, ce qui résulte en un bout irrégulier et émoussé qui donne l'impression que le poil repousse plus épais.»

Filamer Kabigting a dit que la seule façon de faire pousser un poil pubien plus fin était de recourir à un traitement au laser.

7. À une certaine longueur (généralement assez courte, mais ça change pour tout le monde), vos poils pubiens arrêteront de pousser.

Sony/Parkwood

«Chaque poil que nous avons passe par trois étapes spécifiques: la pousse, le repos, et enfin, la chute. La durée de ces étapes est différente pour chaque personne et en fonction des parties du corps, explique Rachel Miest. Et dans la plupart des cas, vos poils pubiens sont comme vos cils, ils pousseront sur une courte longueur et tomberont d'eux-mêmes.»

La longueur de vos poils est déterminée génétiquement (comme certaines personnes ont des cils plus longs que d'autres), vous n'avez donc pas à avoir peur de devoir faire une queue de cheval ou des tresses si vous décidez de rester au naturel.

8. Vos poils pubiens peuvent avoir une couleur totalement différente des poils du reste de votre corps.

Columbia Pictures / Via gifsoup.com

«La mélanine est une protéine qui donne leur couleur aux poils, et on la retrouve en quantité différente dans différentes parties du corps, dit Evan Rieder. Pour de nombreuses personnes, il y a peu de variations, mais pour d'autres, la couleur sur le crâne, sous les aisselles, et au niveau du pubis n'est pas toujours la même.»

9. Du point de vue de l'évolution, l'arrivée des poils pubiens marque l'arrivée de la puberté et de la maturité sexuelle.

VH1 / Via giphy.com

«Les poils pubiens commencent à pousser quand les gens arrivent à l'âge de la puberté, indique Evan Rieder. C'est un signe qu'une personne peut procréer, ce qui est logique puisque l'on suppose que la fonction principale des poils pubiens serait de protéger vos parties intimes durant un rapport sexuel.»

10. Avec l'âge, les poils pubiens peuvent s'affiner, et certaines personnes deviennent totalement chauves au niveau du pubis.

New Line Cinema / Via gifsec.com

Avec l'âge, l'affinement des poils est courant, mais Evan Rieder explique que, chez les femmes, l'affinement et la chute au niveau du pubis pouvaient parfois être dus aux déséquilibres hormonaux liés à la ménopause.

De nombreux médicaments et maladies peuvent causer la perte des poils pubiens lors de l'enfance, de l'adolescence, et au début de l'âge adulte, ajoute-t-il. Vous devriez impérativement parler à votre docteur si vous perdez vos poils pubiens.

11. D'après nos trois experts, les habitudes d'épilation sont culturelles.

Comedy Central

«Les habitudes en matière d'entretien sont très culturelles et sont en quelque sorte influencées par la mode et les médias, explique Filamer Kabigting. Ici, nous avons constaté que les gens épilaient davantage leurs poils pubiens, et les clients que je vois disent que ça vient d'un éventail de raisons, de la mode des maillots de bain, à ce que l'on voit dans les films et les séries, en passant par ce qui se fait dans l'industrie pornographique.»

Il a également dit que certaines personnes aimaient tout simplement l'apparence et l'aspect des sexes rasés et que ça n'avait parfois aucun rapport avec une influence extérieure.

12. Une étude de 2016 a démontré que la plupart des femmes qui épilaient leurs poils pubiens le faisaient pour des «raisons hygiéniques» alors que c'est en réalité plus hygiénique d'avoir des poils pubiens.

Comedy Central / Via tenor.co

«Les gens pensent que c'est plus hygiénique de se raser les poils pubiens, ils prennent donc l'habitude de le faire, surtout s'il y a une chance pour qu'ils aient un rapport sexuel ou oral, car ils veulent être "propres" pour leur partenaire, dit Filamer Kabigting. C'est pas les poils, mais les parties intimes et les plis de la peau à cet endroit qui peuvent être des terrains propices aux bactéries.»

Il a dit que temps que vous vous douchez et avez une bonne hygiène, vos poils pubiens ne deviendront pas une boîte infernale remplie de bactéries infectieuses.

13. Aussi, les personnes plus jeunes et celles qui ont régulièrement des rapports sexuels semblent plus enclins à épiler leurs poils pubiens.

NBC / Via alicesholl.tumblr.com

D'après une étude, la majorité des hommes ayant déclaré épiler leurs poils pubiens on dit le faire en préparation pour un rapport sexuel. Et selon une autre étude, la motivation la plus courante pour les femmes qui épilent leurs poils pubiens est l'hygiène. Dans ces deux études, les plus jeunes sondés étaient plus enclins à s'épiler.

«D'après mon expérience avec mes clients, les gens arrêtent de se raser en prenant de l'âge, car le rasage est fastidieux et ils ne s'inquiètent plus d'en prendre soin autant qu'avant», précise Filamer Kabigting.

14. Entretenir vos poils pubiens peut causer une irritation car ça blesse votre peau au niveau microscopique.

Flo Perry / Via buzzfeed.com

Rachel Miest dit que l'épilation à la cire ou à la pince à épiler cause des dégâts à l'échelle microscopique car vous retirez le poil de son follicule par la force. Et le rasage peut avoir le même effet si vous utilisez une lame qui n'est pas assez tranchante et n'est pas stérile (et honnêtement, la plupart de celles que nous utilisons ne le sont pas), et si vous vous rasez à contre-poil pour retirer autant de poils que possible.

Donc, si vous voulez vous débarrasser de vos poils pubiens, faites tout votre possible pour minimiser ce qui irrite. Par exemple, voici certaines méthodes pour que votre prochaine épilation soit moins horrible. Et si vous le faites faire professionnellement, assurez-vous de le faire chez quelqu'un qui peut répondre à vos besoins spécifiques concernant la sensibilité de votre peau, les produits que vous aimez, etc.

Rachel Miest recommande de garder la zone propre et sèche et d'utiliser localement une crème aux stéroïdes pour réduire l'inflammation après le rasage, l'épilation à la cire, ou toute autre méthode d'épilation. Ne frottez pas la zone et songez à arrêter temporairement le sport, car les frictions peuvent causer l'irritation.

15. Après l'épilation, avoir une entrejambe avec de petites abrasions et très irritée vous rend plus sujet aux inflammations et aux infections bactériennes.

FOX / Via reactiongifs.us

«Je dirais que la chose que nous voyons le plus avec l'épilation est l'inflammation des follicules pileux, ou la folliculite, explique Rachel Miest. Les plaies ouvertes et l'irritation facilitent l'accès aux bactéries qui infectent ensuite la zone récemment rasée ou épilée à la cire.»

Elle dit que la folliculite se présente sous forme de pustules roses, qui peuvent devenir bien plus grosses que des boutons, et qui peuvent être fermes, sensibles, et rouges. Parfois, les bosses peuvent être le signe de quelque chose de plus sérieux qu'une simple infection, et vous devriez les montrer à votre dermatologue.

16. Les poils incarnés sont des poils qui poussent sous la peau et continuent de le faire jusqu'à ce que vous les fassiez enlever.

Yomogi1 / Getty Images

«Parfois, les poils ne peuvent pas du tout sortir du follicule et du pore, et ils pousseront juste en-dessous de la surface de la peau, ce qui causera un gonflement et une inflammation, ajoute Rachel Miest. Le poil poussera pendant aussi longtemps que vous le laisserez, vous devrez donc le retirer ou le faire retirer.»

Elle dit que la meilleure façon de le faire est de prendre un objet tranchant stérile (comme une aiguille) et, après avoir assoupli le poil et la peau autour avec une compresse chaude, de déloger le poil. Mais ça peut être dangereux, vous ne devriez donc le faire que s'il est très proche de la surface de la peau et que vous pouvez le voir clairement. Si vous ne pouvez pas, vous devriez aller voir votre dermatologue pour le faire retirer.

Le rasage et l'épilation à la cire peuvent également augmenter les risques d'avoir des poils sous-cutanés, on en reparlera sous peu.

17. Vous serez plus sujet aux poils incarnés si vous avez des poils épais et bouclés, ou une épaisse couche de peau morte qui bouche le pore du poil.

Flo Perry / Via buzzfeed.com

Evan Rieder dit que les poils épais et bouclés ont beaucoup plus de mal à sortir du follicule pileux et à sortir comme il faut de la peau comparés aux poils raides et plus fins, car ils ont plus de mal à pousser droits dans le conduit du follicule.

Voici quelques conseils qui pourront vous aider à rendre le rasage moins douloureux/réduire le nombre de poils incarnés si vous avez les poils bouclés ou épais.

«Le poil peut aussi se faire bloquer si vous avez une couche de peau morte au-dessus de la surface du follicule, et encore une fois, surtout si vous avez des poils épais et bouclés, insiste Evan Rieder. Si vous avez des poils sous-cutanés de façon chronique, utilisez un exfoliant pour vous aider à vous débarrasser de la peau morte, deux à trois fois par semaine.»

18. Les poils pubiens peuvent également sortir de la peau, puis se courber et percer la peau comme une écharde, et continuer de pousser sous la surface.

memesuper.com

«C'est en gros comme d'avoir une écharde et ça peut être très courant, continue Filamer Kabigting. Les poils pubiens ont tendance à être plus bouclés et crépus, ils peuvent donc boucler et percer l'épiderme. Le corps identifiera le poil comme un corps étranger et essaiera de s'en débarrasser, ce qui causera des rougeurs et gonflements.»

Il dit que la meilleure chose que vous puissiez faire si ça vous arrive est de mettre une compresse chaude sur votre peau. Une fois que le poil et les alentours se seront ramollis, retirez le poil de l'endroit où il s'est logé (assurez-vous de nettoyer la zone avant de procéder).

19. Si vous avez tout le temps un problème de poils sous-cutanés, les dermatologues recommandent que vous arrêtiez de vous raser ou de vous épiler, et de simplement rester au naturel.

Flo Perry / Via buzzfeed.com

L'épilation à la cire peut contribuer aux poils incarnés car lorsque les follicules sont irrités ou enflammés, le poil a plus de mal à pousser correctement, explique Rachel Miest.

Et elle dit que le rasage est une cause des poils sous-cutanés car couper le poil de travers et raser aussi proche de la peau que possible donne un bord irrégulier au poil juste en-dessous de la surface de la peau, facilitant la percée du follicule et la pousse de travers, sans jamais sortir à la surface.

20. Si vous avez des poils incarnés vraiment très résistants, vous devriez considérer l'épilation laser.

Main_sail / Via Getty Images

«Même après avoir arrêté l'épilation à la cire ou le rasage, certaines personnes continuent à être sujettes aux poils incarnés, à cause de leur type de poil ou de peau, dit Evan Rieder. Vous pouvez avoir des poils incarnés même sans vous raser ou vous épiler à la cire, surtout aux endroits où les poils sont naturellement épais et bouclés.»

Filamer Kabigting dit qu'après plusieurs séances d'épilation laser, vos poils pubiens ne devraient plus pousser à l'intérieur, mais même s'ils le font, ils seront de bien meilleure qualité, ce qui réduira les risques. C'est parce que l'épilation laser cible les cellules souches folliculaires, et si vous réduisez le nombre de ces cellules, alors les poils ne pourront plus pousser aussi épais.

21. S'il y a du sang lorsque vous arrachez un poil, ça veut dire que vous avez tiré trop fort et causé un traumatisme au follicule pileux.

HULU / Via giphy.com

«Arracher vos poils peut être pire que l'épilation à la cire, car vous utilisez toute votre force sur ce seul poil et déracinez le follicule, ce qui cause un traumatise, précise Filamer Kabigting. C'est pourquoi il vous arrive de saigner après avoir retiré un poil. Par conséquent, arracher vos poils augmente également les risques de poils incarnés.»

22. Pour minimiser les dégâts causés aux follicules, attendez au moins six semaines entre les épilations à la cire.

blueee / Via Getty Images

Rachel Miest dit que si vous faites une épilation à la cire et que le poil ne fait pas la bonne longueur, ça pourrait causer des dommages collatéraux à la peau autour, et augmenter la douleur et le traumatisme du follicule pileux.

«Généralement, le cycle de pousse du poil est d'environ six semaines, dit-elle. Vous voudrez donc espacer vos épilations de six semaines, car ça permettra aux poils d'être assez longs pour limiter les dégâts.»

23. MAIS avoir moins de poils pubiens diminue les risques de morpions.

Disney / Via intothegrotto.tumblr.com

«Avec une augmentation de la fréquence de rasage au cours des 10 dernières années, le rasage complet des poils est devenu un phénomène culturel, et les cas de poux du pubis ont par conséquent diminués, dit Filamer Kabigting. Ce qui pourrait bien être le seul bienfait pour la santé issu de la réduction de la quantité de vos poils pubiens.»

Ce post a été traduit de l'anglais.

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss