Aller directement au contenu
    Updated on 23 juil. 2018. Posted on 23 juil. 2018

    33 choses qu'il faut vraiment arrêter de dire aux femmes enceintes

    «C'était prévu?» *moment de gêne*

    by ,

    Nous avons récemment demandé à la communauté BuzzFeed de nous raconter ce qu'il ne faut jamais dire à une femme enceinte. Voici quelques-unes des meilleures réponses :

    1. «Tu es sûre que tu n'as pas juste trop mangé ?»

    «J'étais si fine pendant ma grossesse que les gens me demandaient, "Tu es sûre que tu n'as pas juste trop mangé?"» —j45d7514fa

    2. «Vous allez en avoir d'autres ?»

    «Laisse-moi d'abord faire sortir celui-là. Et en plus, ce ne sont pas tes oignons.» —vangellv

    3. «Tu es sûre que tu n'attends pas des jumeaux ?»

    «Celui que j'ai personnellement "préféré" pendant ma première grossesse, ça a été le "Tu es sûre qu'il n'y en a pas deux là-dedans ?" Ça m'a fait me sentir super mal dans mes baskets, d'autant que j'essayais déjà de me faire aux transformations rapides de mon corps. Je suis actuellement enceinte et je le vis beaucoup mieux que la dernière fois. Et si quelqu'un me redit ça, cette fois, je me défendrai.» —jessicas436bad5f2

    4. «Ça doit être sympa d'être enceinte. Tu passes tes journées à la maison.»

    «J'étais à neuf mois de grossesse et mon médecin m'avait conseillé d'arrêter le travail pour que ma tension artérielle reste basse. L'entrepreneur venu réparer une de mes canalisations m'a dit, "Ça doit être sympa d'être enceinte. On reste à la maison toute la journée." Je n'ai rien dit mais j'étais en rage à l'intérieur.» —bunnywashington

    FOX / Via giphy.com

    5. «Tu veux une fille ou un garçon ?»

    «J'ai déjà deux garçons et je suis enceinte pour la troisième fois. Tout le monde part du principe que je ne serai contente d'avoir ce bébé que si c'est une fille.» —sydneyq4d658384c

    6. «D'accord, mais tu aurais voulu que ce soit une fille/un garçon ?»

    «Notre premier enfant a été une fille. Du coup, quand à ma deuxième grossesse, on a appris que c'était encore une fille, TOUT LE MONDE nous a demandé si on aurait voulu que ce soit un garçon. Mais pourquoi les garçons sont-ils tellement mieux vus que les filles ?! Pourquoi TOUT LE MONDE pense qu'on veut plus un garçon qu'une fille? Je me demande sincèrement si on pose la question inverse aux parents de garçons et s'ils trouvent ça tout aussi impoli. Ah oui, au fait, je suis ravie d'avoir deux filles.» —jennya433dd49b5

    7. «Vous allez essayer d'avoir un garçon/une fille maintenant ?»

    «Quand je suis tombée enceinte de mon deuxième fils, les gens n'arrêtaient pas de nous demander si on réessayait pour avoir une fille. Euh... Je n'ai même pas encore accouché de ce bébé. Il faut se détendre. Et puis, comment on "essaie d'avoir une fille" ? On essaie d'avoir un bébé, c'est tout.» —sydneyq4d658384c

    Disney / Via mashable.com

    8. «Dors maintenant, parce que tu ne dormiras plus quand le bébé sera là.»

    «Oui, sauf que le sommeil, ça ne marche pas comme ça, espèce d'idiot. Le manque de sommeil est un vrai problème quand on a un nouveau-né, mais je ne peux pas stocker du sommeil dans mon corps pour plus tard !» —robbinh

    9. «T'as toujours pas accouché ?!»

    «Pendant mon dernier mois et demi de grossesse, l'un de mes collègues masculins me saluait tous les matins d'un, "Tu n'as toujours pas accouché!?" Hé non, parce que j'ai choisi de garder ce bébé dans mon ventre pendant 40 semaines.» —courtneyoliver08

    10. «Tu sais comment on tombe enceinte, n'est-ce pas ?»

    «Nous attendons notre troisième bébé en quatre ans; le médecin nous a dit l'autre jour que nous étions ambitieux. Le nombre d'hommes et de femmes qui me demandent si je sais comment on tombe enceinte est impressionnant. J'ai vraiment envie de dire un truc méchant à chaque fois, mais je me contente de les regarder dans les yeux en souriant et de dire, "Oui ! Et on est plutôt doués pour ça."» —lalaacs

    Universal Pictures

    11. «J'espère que tu auras une fille pour pouvoir [insérer ici une activité hétéronormative] !!!»

    «J'ai une collègue qui n'arrêtait pas de me dire, "Oh, j'espère que tu auras une fille, comme ça tu pourras l'emmener faire du shopping ou des manucures !!!" Tous. Les. Jours. Je lui ai dit plusieurs fois et de différentes façons que 1) je n'adhérais pas aux stéréotypes de genre et les trouvais offensants et 2) je voulais un garçon, pour diverses raisons qui n'avaient rien à voir avec des activités genrées. Ça ne l'a pas arrêtée. J'avais littéralement peur de la croiser.

    Puis, quand j'ai appris que j'attendais un garçon, elle m'a dit, "Oh non, je voulais que tu aies une fille ! Maintenant, il faut que tu fasses un autre bébé pour avoir une fille la prochaine fois." Je lui ai dit n'avoir aucune intention de retomber enceinte et elle a exigé de savoir pourquoi.»

    mandyt4

    12. «C'était prévu ?»

    «Super bizarre, surtout que ça vient souvent d'un membre de la famille !» —kaejackson

    13. «Préparez-vous, être parents, c'est super dur.»

    «J'ignore pourquoi, mais quand tu es enceinte, tout le monde adore te dire à quel point ça va être dur. J'avais dépassé la date d'accouchement d'une semaine et un déclenchement artificiel était prévu la semaine suivante. Une collègue m'a entendu dire à une autre à quel point j'avais hâte que ma fille arrive et que j'étais toute excitée. Elle a dit, "Tu regretteras d'avoir dit ça quand il sera 3h du matin et qu'elle pleurera et que tu changeras une couche sale alors que tu manques de sommeil." Les gens adorent vous dire à quel point ce sera dur, ce qu'ils ne semblent pas faire avec les autres événements majeurs de la vie, comme le mariage, l'achat d'une nouvelle maison, etc.»

    carolinep4dc9c4ed3

    Disney / Via likegif.com

    14. «Quand on allaite et qu'on fait du footing, les kilos fondent à vue d'œil !»

    «"Tu perdras tes kilos en un rien de temps, il suffit juste que tu allaites, manges sainement, fasses du sport, etc." EUH, je m'inquiète juste de l'accouchement déjà, pas de mes problèmes post-partum.» —tristinl3

    15. «C'est merveilleux d'être enceinte, n'est-ce pas ?!»

    «J'ai souffert d'une forte dépression à cause des hormones de grossesse et quand j'entendais ça, je ressentais une honte, comme si quelque chose n'allait pas chez moi, et ça me rappelait que j'étais incapable de vivre une "belle" expérience comme toutes les autres. Ne pas faire de suppositions est la meilleure approche pour les questions.» —devansley

    16. «Tu ne manges que ça ?»

    «Ne faites jamais de commentaires sur ce que mange une femme enceinte, que vous pensiez que c'est trop, trop peu, ou pas assez sain. Elle a déjà énormément de restrictions et de dégoûts alimentaires, et elle sait déjà combien de kilos elle peut prendre et ce qu'elle peut manger. Ça ne regarde qu'elle et son médecin. La grand-mère de mon mari disait, "C'est tout ce que tu manges ? Tu sais que tu manges pour deux maintenant, hein ?"» —quinlantaylor04

    FOX / Via gifer.com

    17. «Il faut vraiment/il ne faut vraiment pas que tu accouches chez toi.»

    «Tout ce qui ressemble même de loin à une opinion sur la façon dont je devrais faire sortir une autre personne de mon corps. Pour diverses raisons, je subirai une césarienne pour mon deuxième enfant. Si une autre femme me dit à quel point son accouchement à la maison a été paisible et bénéfique après une première expérience traumatisante (comme la mienne) et que je devrais simplement acheter des bougies d'aromathérapie et faire sortir ce bébé dans la baignoire, je la giflerai tout de suite. On accouche comme on le souhaite, et c'est exactement ce que je vais faire.» —chelseal4ce905989

    18. «Attends, je vais te raconter une histoire d'accouchement horrible.»

    «Allez vous faire voir avec vos histoires d'horreur, ces pensées m'ont déjà traversé l'esprit. Je n'ai pas besoin que vous les raviviez.» —kirstylm

    FX / Via gifimage.net

    19. «Tu es de plus en plus grosse à chaque fois que je te vois !»

    kelseya93

    20. «Ton bébé sera circoncis ?»

    «Euh, pardon, mais pourquoi des inconnus pensent-ils pouvoir commenter (ou avoir une opinion) sur les organes génitaux d'un bébé à naître ?» —meganm40c16092d

    21. «J'ignorais que tu étais mariée !»

    «On n'est pas en 1900, on n'a pas besoin d'un mari pour avoir un bébé.» —ihateredroses

    E! / Via gifimage.net

    22. «Attends un peu que [insérer une expérience parentale stressante, comme la poussée des dents, le sexe post-accouchement, les couches pleines de caca, etc.]»

    «Croyez-moi, je suis déjà dans une vraie montagne russe d'anxiété et de panique. J'ai besoin de soutien et d'amour, pas d'avertissements vagues et ambigus sur toutes les choses auxquelles je ne suis pas préparée !» —alealibroberg

    23. «Wahou! Tu vas accoucher d'un moment à l'autre là, non ??»

    «J'ai eu quatre bébés, avec un ventre plus gros à chaque grossesse. Les gens se sont mis à me dire ça dès la 25e semaine avec mon dernier. Oui, j'étais énorme, mais je n'avais pas besoin qu'on me le dise !»

    sarahh4cb069f9b

    24. «Prépare-toi, deux enfants, c'est bien plus dur qu'un seul.»

    «J'ai un enfant en bas-âge et je ne supporte pas qu'on me dise à quel point ça va être dur quand mon deuxième arrivera dans un mois. Je ne suis pas stupide, je sais très bien que la transition sera difficile pour notre famille. Deux, c'est plus compliqué qu'un seul, on le sait tous. Si vous n'avez que des conseils inutiles à me donner, vous pouvez passer votre chemin.» —jbishop1101

    NBC / Via foolishwatcher.com

    25. «Tu es folle de ne pas vouloir de péridurale.»

    «Quand je dis aux gens que j'essaie le plus possible d'avoir un accouchement sans médicaments, tout ce qu'on trouve à me dire, c'est "OUH LA TU VAS SUPPLIER QU'ON TE FASSE LA PÉRIDURALE TU N'Y ARRIVERAS PAS SANS HAHAHA." Sérieux, fermez-la. Je veux ESSAYER. Je ne sais pas comment je vais gérer la douleur du travail et de l'accouchement, et vous non plus, alors pourquoi ne pas me dire, "Bonne chance, je crois en toi" plutôt que d'être incroyablement condescendants ? Ce truc m'énerve à un point.» —jamier46cac8f1a

    26. «Tu as pris combien de kilos pour l'instant ?»

    «Signé ma mère, et tous les autres.» —ramabile

    27. «Wahou, les vêtements de maternité ne mettent pas tant que ça en valeur.»

    «Ne faites jamais de commentaires négatifs sur la façon dont nous sommes habillées. Les vêtements de maternité coûtent cher et doivent généralement être commandés en ligne, alors il faut du temps pour se faire une toute nouvelle garde-robe. Alors, à moins que vous commenciez par, "Tiens, voilà 100€ pour aller faire du shopping", gardez vos commentaires pour vous.» —amandaj48ab761da

    Harpo Productions / Via tenor.com

    28. «Calme-toi, ce n'est rien, ce sont juste les hormones de grossesse.»

    «Entendu à chaque fois qu'une femme enceinte commence à s'énerver pour un "détail".»—alannahn479e47edf

    29. «Tu es si jeune pour avoir un bébé.»

    «Quand j'avais 20 ans, je suis tombée enceinte et les gens n'ont pas arrêté de me dire que j'avais l'air trop jeune pour avoir un bébé. Je ne pense pas que ce soit un compliment ni les affaires de qui que ce soit. Ça ne regarde que mon compagnon et moi. Ce serait super malpoli si je disais à une femme qu'elle a l'air trop vieille pour être enceinte ou jeune maman, non ??» —vikkicuneo1997

    30. «Tu es sûre d'aimer ce prénom ?»

    «Ça ne me dérangeait pas qu'on me demande si on avait choisi un prénom mais, pitié, n'essayez jamais de faire changer quelqu'un d'avis sur le prénom qu'il a choisi. Il ne vous plaît peut-être pas, mais ce n'est pas vous qui décidez. C'est déjà assez dur comme ça pour les parents de trouver un prénom qui leur plaît à tous les deux. Ils n'ont besoin de l'approbation de personne. Laissez-les simplement se réjouir du prénom qu'ils ont trouvé. Si vous ne l'aimez pas, ils n'ont pas besoin de le savoir.» —aram47706bc29

    ABC / Via giphy.com

    31. «Où est le père ?»

    ayishaaverin

    32. «Je peux te dire que tu attends un garçon/une fille d'après la façon dont tu le portes.»

    «Ça m'a soûlée dès la première fois qu'on me l'a dit...» —travilkedung

    33. «Attends un peu ! Tu ne sais pas encore ce que c'est, d'avoir mal.»

    «À chaque fois que j'ai mal parce que le bébé bouge ou s'étire, quelqu'un me sort toujours, "Attends un peu ! Tu ne sais même pas encore ce que c'est, d'avoir mal." Vas te faire voir, Cathy, je ne suis pas stupide. Je sais qu'un accouchement, c'est douloureux, mais se prendre constamment des coups de pied dans le vagin aussi.» —mikaalanaq

    Les réponses ont été légèrement modifiées pour des questions de longueur et de clarté.

    Ce post a été traduit de l'anglais.

    BuzzFeed Daily

    Keep up with the latest daily buzz with the BuzzFeed Daily newsletter!

    Newsletter signup form