back to top

Voilà des raisons parfaitement valables d'aller voir un psy

Parce que ce n'est pas que pour ~les autres~.

Publié le

Vous vous êtes peut-être déjà dit que vous devriez essayer d'aller voir un psy.

Mais vous n'êtes peut-être pas allé-e au bout de votre réflexion, pensant que les séances chez le psy convenaient peut-être aux autres, mais pas à vous. Oui, mais voilà, les psys peuvent aider à peu près n'importe qui, de millions de façons différentes.

Important: les psys ne vous diront pas précisément ce que vous devez faire et ne vous donneront pas de conseils (c'est un scandale, on sait). Mais ils vous aideront à franchir certains obstacles et vous donneront des outils qui vous permettront de comprendre votre situation et décider de la marche à suivre. Ainsi, afin de passer en revue toutes les façons dont ils peuvent rendre votre vie meilleure, BuzzFeed s'est entretenu avec Andrea Bonior et Ryan Howes, tous deux psychologues cliniciens et titulaires d'un doctorat. Voici quelques-unes des nombreuses raisons justifiant le recours à un psy.

1. Il vous faut des moments sans culpabilité afin de vous recentrer sur VOUS et seulement vous.

FOX / Via buzzfeed.com

«Est-ce qu'on peut prendre un moment pour célébrer mon existence?»

Il se peut que vous ayez des amis ou des membres de votre famille auprès de qui vous épancher, mais vous avez parfois besoin d'un espace vous permettant de parler de vous sans que l'autre ne ramène la discussion à lui ou attende quelque chose en retour. «C'est incroyable à quel point la vie vous semble plus belle lorsque vous avez quelqu'un à vos côtés —quelqu'un qui soit entièrement concentré sur vous et qui soit un expert dans ce domaine», affirme Ryan Howes.

Publicité

2. Il vous faut un endroit où vous pourrez vous exercer à avoir plus d'assurance, à être plus sociable, plus vulnérable, plus ce que vous voulez.

The CW / Via heckyeahreactiongifs.tumblr.com

«Est-ce que tu pourrais te taire pendant 5 secondes s'il te plaît? Merci bien.»

Aller chez le psy, c'est aller voir quelqu'un avec qui il n'y a pas d'autre enjeu, quelqu’un qui peut vous aider à dépasser ce qui vous bloque dans la vie, indique Howes. Peut-être êtes-vous totalement hostile aux confrontations et avez-vous besoin d'apprendre à vous reprendre en main? Peut-être êtes-vous extrêmement timide et avez-vous besoin de vous habituer à parler avec des inconnus. Peut-être n'êtes-vous pas doué-e pour parler de vos sentiments et avez-vous besoin de vous ouvrir. Un psy, c'est quelqu'un avec qui vous pouvez parler de tout cela, EN TOUTE SÉCURITÉ, et même ESSAYER TOUTES CES CHOSES.

3. Vous êtes malheureux ou malheureuse au travail.

NBC / Via buzzfeed.com

Vous pouvez apprendre à composer avec vos collègues ou vos supérieurs honnis, à acquérir des compétences en communication vous permettant de demander cette promotion que vous méritez, à trouver le bon équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle, et aussi, c'est quand même le plus important, trouver la raison pour laquelle vous y êtes si malheureux ou malheureuse.

«Beaucoup de gens font un travail qu'ils détestent parce qu'ils ne savent pas ce qu'ils veulent vraiment», poursuit Ryan Howes. «C'est là-dessus que nous pouvons être utiles. Quel est votre idéal? Que recherchez-vous vraiment? À partir du moment où nous arrivons à le déterminer, vous pouvez vous focaliser là-dessus, ainsi que sur votre vie professionnelle, plutôt que de mettre votre énergie dans des choses qui n'apportent rien à ce que vous voulez vraiment.»

4. Ça peut aussi vous aider si vous cherchez un emploi.

Twitter: @MagalieNoebes

Ok, un psy n'est pas un conseiller Pôle emploi et ne vous trouvera certainement pas du travail. Mais il peut travailler avec vous sur les aspects émotionnels de la recherche (qui, on le sait, passe par beaucoup de hauts... et de bas), sur vos motivations et sur vos capacités d'organisation. Un psy peut aussi vous aider à vous fixer des objectifs et à vous y tenir, explique Ryan Howes. Sans oublier qu'il vous aidera à gérer votre stress. «Le stress généré par le fait d'être sans travail est parfois un frein à l'obtention d'un emploi», précise Ryan Howes.

5. Si ces derniers temps, vous avez du mal à contrôler votre humeur et vos émotions.

Twitter: @reIatabIe

«Je suis aussi proche de la folie que cette voiture l'est du mur.»

Si vous avez moins d'enthousiasme pour faire certaines activités que vous faisiez auparavant, si vous vous désintéressez d'un certain nombre de choses. Ou si tous vos amis vous irritent au plus haut point sans raison apparente. L'apparition de changements significatifs à une situation que vous considériez comme ~normale~ est le symptôme d'un mal plus profond, affirme Andrea Bonior.

6. Vous souhaitez vous entraîner pour une conversation difficile ou terrifiante à laquelle vous ne pouvez échapper.

Dreamworks / Via buzzfeed.com

«-Demande moi si j'aime le fromage.
- Tu aimes le fromage?
- Quelle question, bien sûr que j'aime ça. Mon préféré c'est le gouda.»

La vie est jalonnée de situations désagréables qu'on tente tous d'éviter. Mettre fin à une relation amoureuse ou la commencer, demander une augmentation à votre patron, quitter votre emploi, affronter des membres de votre famille avec qui vous n'êtes plus en contact, dire à quelqu'un qu'il ou elle vous a blessé-e, ou peut-être même tout ça à la fois. «Aller voir un psy vous offre une occasion de simuler ce type de situations, de voir comment cela peut se passer et quels sentiments s'expriment», observe Ryan Howes.

Publicité

7. Vous souhaitez mieux vous connaître et avoir une plus grande intelligence émotionnelle.

Twitter: @iatemuggles

Le psy: «Il va falloir vous livrer.»
Moi: «...»

Nous sommes nombreux à vivre notre vie sans prendre le temps de nous demander: «Qu'est-ce que je souhaite vraiment et comment est-ce que je me sens?» poursuit Ryan Howes. Le fait d'avoir une meilleure connaissance de ce que vous souhaitez, de la façon dont vous réagissez face à certaines situations ou face à certaines personnes, de comprendre comment vous vous êtes construit-e en tant qu'individu, peut vraiment vous aider et vous donner une certaine perspective dans tous les aspects de votre vie.

8. Vous avez récemment subi un traumatisme et avez besoin de soutien.

WB / Via multitudeofgifs.tumblr.com

«Je me sens juste tellement en colère, tout le temps.»

«Un psy est quelqu'un qui vous écoute de façon objective, qui se met à votre disposition dans un lieu où vous pouvez exprimer vos sentiments en sécurité», explique Andrea Bonior. «Si vous avez subi un traumatisme, si vous avez été victime de maltraitance, si vous êtes en deuil, si vous avez perdu un être cher, si vous avez vécu une séparation difficile. C'est dans ces moments qu'un psy peut vraiment vous aider.»

9. Ou vous vous sentez prêt-e à parler d'un événement que vous avez vécu dans le passé.

Nickelodeon / Via kidswhoeatpaste.tumblr.com

«Et donc personne n'a jamais fait attention à vous?»

Il peut y avoir parfois des événements qui laissent vraiment des traces —un traumatisme ou autre chose— et que vous n'avez jamais entièrement réglés. Et quand vous vous sentez prêt-e à les régler, il se peut que vous ne sachiez pas vers qui vous tourner. Voir un psy sert à cela, explique Andrea Bonior.

10. Il vous est pratiquement impossible de vous rendre à l'école ou au travail.

Disney / Via witchywillowrosenberg.tumblr.com

«C'est souvent le signe évident de l'existence d'un véritable trouble psychologique, mais même si ça n'est pas le cas, si c'en est au point où votre vie quotidienne en est affectée de façon négative, cela montre que voir un psy peut vraiment vous aider», poursuit Andrea Bonior.

11. Vos relations avec les autres sont mouvementées ces derniers temps.

NBC / Via buzzfeed.com

«-Tu m'as obligé-e à regarder les huit films Harry Potter, alors que j'aime même pas Harry Potter!
- C'est n'importe quoi! Tu adores Harry Potter! Tu as vu les huit films Harry Potter!»

D'après Ryan Howes, si vous avez le sentiment que vos relations avec les autres vous demandent une grande énergie et que vous passez beaucoup de temps à limiter les dégâts, c'est le signe qu'il y a un problème à régler. «Si vous vous apercevez, en regardant autour de vous, que c'est la guerre dans vos relations avec les autres, il se pourrait bien que ce soit vous qui l'ayez déclenchée», indique-t-il.

Publicité

12. Vous avez remarqué un motif récurrent dans votre vie et vous éprouvez le besoin de demander: «Le problème vient-il de moi?»

FOX / Via remooseloopin.tumblr.com

Vos deux derniers emplois ont peut-être abouti à un licenciement. Ou peut-être vous disputez-vous constamment avec des membres de votre famille. Toutes vos amitiés ou relations amoureuses récentes ne durent peut-être pas plus d'un mois au maximum. «Un psy tendra une oreille objective et vous aidera à répondre à la question: "Le problème vient-il de moi ou d'eux?"» déclare Andrea Bonior. «Nous pouvons contribuer à mettre en lumière le motif récurrent et déterminer le comportement qu'il induit.»

13. Vous avez une tendance à l'auto-sabotage.

ABC / Via sabrinacaps.tumblr.com

«Super! La tartine est coincée! Danger, me voici!»

Peut-être que c'est dû à votre tendance chronique à la procrastination. Ou peut-être que ça vient de votre gros penchant pour l'alcool. Peut-être que vous repoussez les autres. «Si vous vous rendez compte que, systématiquement, vous n'agissez pas dans votre propre intérêt ou que vous faites des choses qui vous empêchent d'atteindre vos objectifs, sans en connaître la raison ni le moyen d'y mettre fin, alors il est temps de consulter», continue Andrea Bonior.

14. Vous vous êtes fixé un objectif, mais vous avez besoin d'aide ou de motivation.

«-Oui, j'ai des responsabilités maintenant. Ça veut dire que je n'aurai plus jamais le droit de m'amuser.»

Évidemment, il existe ici-bas des surhommes et des surfemmes capables de s'auto-motiver et d'atteindre leurs objectifs par la simple volonté, mais rien n'empêche d'avoir quelqu'un à ses côtés. Un psy est la personne idéale pour vous aider à vous fixer des objectifs et, encore plus important, à vous y tenir, affirme Andrea Bonior.

15. Vous avez besoin d'avoir un avis sur votre attitude face aux autres.

NBC / Via buzzfeed.com

«Il y a des gens qui ne comprennent pas la blague sur le thème "ta mère est morte".»

Cela peut parfois aider d'avoir un point de vue objectif sur certaines habitudes qui sont susceptibles d'être un frein pour vous. «Je peux remarquer un détail mineur chez un patient et le porter à son attention», explique Andrea Bonior. «Je peux dire: "Ok, vous m'interrompez souvent, cela vous arrive-t-il régulièrement dans la vraie vie?" ou encore "J'observe que vous évitez tout contact visuel avec moi et que votre regard est fuyant." Des choses de ce genre.»

16. Vous voulez apprendre des techniques de relaxation et d'autres exercices de bien-être.

instagram.com

Un psy vous aidera à trouver des ressources utiles transférables à d'autres situations pour améliorer votre qualité de vie, explique Ryan Howes.

Publicité

17. Vous voulez savoir si l'une de vos attitudes est normale.

instagram.com

«*Projet à rendre dans une semaine*
5 jours avant: j'ai le temps.
2 jours avant: il faut que je m'y mette.
30 minutes avant de le rendre: pourquoi est-ce que je me fais avoir comme ça?»

Selon Andrea Bonior, de nombreuses personnes sont vraiment tracassées par des questions du type: «Suis-je le seul ou la seule à faire ceci? À ressentir cela? Est-ce que c'est anormal?»

«Parfois, il suffit de s'ôter ce poids en en parlant avec un psy pour commencer à dé-stigmatiser une attitude, poursuit Andrea Bonior. Le plus souvent, je peux rassurer les gens en disant: "Non, ce n'est pas anormal. En fait, c'est une attitude dont j'ai déjà souvent entendu parler."»

18. Vous voulez améliorer la qualité de votre relation de couple et devenir un-e meilleur-e partenaire.

instagram.com

«J'ai résisté à la tentation de tout ramener à moi.»

Quand vous allez voir un psy, vous travaillez avec quelqu'un qui est expert en relations sociales, dit Ryan Howes. Vous vous exercez à aborder des sujets difficiles, à partager des émotions, à faire face au conflit et à le résoudre, à tisser des liens.»

Sans oublier que plus on développe sa connaissance de soi-même et de ses habitudes, plus on améliore ses qualités relationnelles. Quand on connaît mieux sa façon de réagir dans certaines situations —comme être capable de dire: "Bon, je suis quelqu'un qui a besoin d'organisation" ou bien "Je sais que j'ai tendance à éprouver une jalousie irrationnelle dans ces situations", on est capable d'atténuer des dizaines de disputes dans le couple et d'arriver à une meilleure communication.

19. Vous ne réussissez pas à contrôler le flux de vos pensées, leur négativité ou votre anxiété.

NBC / Via buzzfeed.com

«Je n'ai dormi que 9 heures ces quatre derniers jours. Et donc logiquement, je suis au bord de la crise de nerfs.»

«C'est normal d'être parfois un peu stressé-e, mais si vos pensées déferlent si vite que vous êtes incapable de les mettre à l'écart, si ça affecte votre vie de tous les jours ou votre sommeil, c'est une bonne raison pour se faire aider», affirme Howes.

20. Vous avez besoin d'aide pour accorder votre pardon à quelqu'un.

MTV / Via giphy.com

«Je veux te pardonner, et je veux t'oublier.»

Quelle que soit la situation, pardonner à quelqu'un est incroyablement difficile et votre psy est la personne idéale pour vous aider à dénouer ces émotions complexes.

21. Vous vous servez d'une substance ou d'une attitude comme d'une béquille.

Nickelodeon / Via kidswhoeatpaste.tumblr.com

«DEUX JOURS SANS CHOCOLAT.»

«Peut-être que l'alcool, la drogue, les jeux d'argent, le shopping, la nourriture, ou n'importe quoi d'autre, joue un plus grand rôle dans votre vie que vous ne le souhaiteriez. «Si c'est assez important pour que vous vous demandiez si l'attitude est problématique, c'est peut-être aussi assez important pour que vous alliez en parler à quelqu'un», suggère Ryan Howes.

22. Vous êtes facilement distrait-e et vous vous sentez toujours éparpillé-e.

imgur.com

C'est un symptôme fréquent dans bien des pathologies, mais auquel on accorde souvent peu d'importance, explique Ryan Howes. Mais si c'est ce que vous ressentez —ou ce que d'autres vous renvoient, il se peut qu'il y ait là quelque chose à creuser.

23. Vous avez vraiment besoin de quelqu'un à qui parler tout de suite.

instagram.com

Oui, c'est bien d'une relation professionnelle qu'il s'agit, mais c'est également une relation étonnamment intime et merveilleuse, certainement différente de toute autre relation humaine. «On tisse un lien de grande proximité l'un avec l'autre», dit Ryan Howes.

24. Vous avez besoin de ça pour envisager avec enthousiasme la semaine ou le mois à venir.

instagram.com

«J'ai l'impression que je ne pleure jamais, et quand je vais voir mon psy... je me transforme en rivière de larmes. Ça fait du bien de tout laisser sortir.»

«Voici un scoop: discuter avec un psy n'est pas d'un ennui mortel», révèle Ryan Howes. «Je pense que beaucoup de gens en ont peur parce qu'ils se l'imaginent comme quelque chose de froid, de distant et qu'ils craignent de se sentir mal. Mais franchement, ce n'est pas ça du tout. Il y a des moments de franche rigolade avec mes patients. Il y a cette joie de faire des avancées ensemble. Ça peut être vraiment amusant.»

25. Vous voulez transformer votre vie triste en une belle vie —ou votre belle vie en une vie encore plus belle.

En somme, presque tout le monde peut trouver son compte en allant voir un psy. ALORS, ALLEZ-Y. JETEZ-VOUS À L'EAU.

Sponsorisé

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss