back to top

Ces «tendances» n'en sont pas vraiment

Non, Kim Kardashian n'a pas inventé une coiffure qui existe depuis des siècles.

Publié le

2. D'ailleurs il n'est pas fait pour «illuminer son visage» mais pour des raisons spirituelles, médicales, ou, chez les femmes, pour signifier qu'elles sont mariées.

Meanwhile, @ELLEfrance rend l'appropriation culturelle branchouille.

3. Ce n'est donc pas «LE détail mode» redécouvert à chaque festival.

Spotted at #Coachella2014 : le Bindi, LE détail mode inattendu du festival ! @VanessaHudgens #bindi #buzz #coachella

4. Cette coiffure n'est pas «d'abord réservée aux sportives»:

Un jour je verrais des stars porter un chèche touareg. Et ça me fera tout aussi mal. #AppropriationCulturelle

Elle vient d'Afrique et des Caraïbes et elle fait partie intégrante de leurs héritages culturels. Et elle ne s'appelle pas la «double tresse», ni «boxer braids» mais «cornrows» ou «nattes couchées».

Publicité

5. Et elle n'a certainement pas été inventée par Cara Delevingne puisque les premières tresses de ce type datent au moins de 22.000 ans avant J.-C.: comme le prouve la Vénus de Willendorf déjà nattée à l'époque.

"Le top Cara Delevigne s'est inventé une nouvelle coiffure" Nope.

6. Ici, ce ne sont pas des «tresses de boxeuse», mais des tresses portées par des peuples africains depuis des siècles, et dont l'histoire aux États-Unis est liée à celle de l'esclavage.

Coiffure : on adopte les tresses de boxeuse pour être dans la tendance du moment ! #tresse #coiffure #tendance

À Trinidad, les habitants les appellent des «cane-rows» en référence aux esclaves qui s'occupaient des plantations de sucre de canne.

7. On le répète, ce n'est pas une tendance, les esclaves portaient cette coiffure pour affirmer leur culture mais aussi parce que c'était plus pratique pour eux dans les plantations.

Les afro-tresses : tendance coiffure du printemps https://t.co/FLUTP5zaNH

8. Des femmes et des hommes de peuples d'Afrique du Nord et subsaharienne l'ont portée bien avant que Kendall Jenner amène cette coupe à «un tout autre niveau».

Kendall Jenner takes bold braids to a new epic level: http://t.co/IMPn41xorh

Publicité

9. Et là, ce ne sont bien entendu pas «les tresses de Kim Kardashian» mais une coiffure qui a plusieurs siècles.

Kim Kardashian: Elle dévoile les secrets de fabrication de ses tresses! https://t.co/AVYuGIx7JZ

Voici comment les faire selon la méthode traditionnelle ici.

10. Cette coiffure n'est pas des «mini chignons» mais des «bantu knots» et ne s'inspire pas du défilé de Marc Jacobs.

They are NOT twisted mini buns inspired by @marcjacobs. They ARE Bantu knots. #AppropriationWithoutInformation

C'est une coiffure qui est originaire d'Afrique du Sud chez le peuple Zulu. Elle a ensuite été popularisée dans le reste de l'Afrique puis outre-Atlantique. C'est aujourd'hui une coiffure célèbre chez les personnes qui ont les cheveux afro, qui l'utilisent notamment en «coiffure protectrice» ou pour réaliser des boucles sans fer.

11. Kail Lowry n'a pas pu copier sur Justin Bieber puisque lui-même s'est inspiré d'une coiffure qui date de l'Égypte antique.

😱 @KailLowry de #17AnsEtMaman a copié @justinbieber ! ❤ si vous aimez ! Article : https://t.co/A5M0AtX6AY

On peut retrouver cette coiffure chez des peuples indiens, en Asie, en Afrique mais surtout dans le mouvement rastafari.

Publicité

13. Kendall Jenner n'a pas lancé de mode l'année dernière à Coachella avec son piercing géant dans le nez...

Kendall Jenner's new larger than life piercing at #Coachella has got everyone buzzing: http://t.co/Qex6i6yLw0

14. ... contrairement à ce que pense cette utilisatrice de Twitter:

Twitter: @abbyleaman

C'est en réalité le contraire puisque c'est une tradition très courante en Asie du Sud-Est, mais aussi en Afrique et chez les Aztèques. Il peut avoir différentes significations selon les peuples allant d'un simple esthétisme à des croyances spirituelles.

15. Et enfin, évidemment, ce n'est absolument pas Miley Cyrus qui a «inventé» le twerk.

Pour le @figaro c'est Miley Cyrus qui a créé le #Twerk. Yen a marre de l'appropriation culturelle ! @littleglissant

C'est un style de danse qui tient ses origines d'Afrique à travers des danses comme le «Mapouka» (Côte d'Ivoire) ou le mouvement musical «Bounce», qui a été popularisé dans les années 90 à la Nouvelle-Orléans et à Altlanta.