back to top

Voici les films les plus attendus en 2018

Impossible de ne pas y trouver son compte !

Publié le

Voir le trailer

Le pitch : L'histoire vraie de Molly Bloom, qui a fait fortune à Hollywood dans le milieu des jeux clandestins...

La bonne raison d'aller le voir : En l’occurrence, il y en a plusieurs. La première, c'est qu'il s'agit du premier film d'Aaron Sorkin, un scénariste de génie à qui on doit The Newsroom, À la Maison Blanche, Le Stratège, Steve Jobs... La seconde, c'est bien sûr le casting.

Publicité

Voir le trailer

Le pitch : Mai 1940, alors que le monde sombre dans le chaos, Winston Churchill, le nouveau Premier ministre anglais, se prépare au combat de sa vie...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que Gary Oldman a opéré une incroyable transformation pour parvenir à camper un Churchill plus vrai que nature et qu'ici, il est en plus dirigé par le génial Joe Wright (Orgueil et Préjugés, Pan).

Voir le trailer

Le pitch : Afin de lutter contre la surpopulation et toutes ses conséquences, des scientifiques se proposent de rétrécir les humains à une taille de 12 cm. Un couple décide de sauter le pas et voit alors son niveau de vie augmenter de manière considérable...

La bonne raison d'aller le voir : Gros succès critique outre-Atlantique, Downsizing est le nouveau film du réalisateur de Sideways, Monsieur Schmidt et Nebraska. Ce qui devrait suffire comme raison. Mais comme en plus il y a Kristen Wiig, Matt Damon, Jason Sudeikis, Neil Patrick Harris et Christoph Waltz au générique...

Publicité

Voir le trailer

Le pitch : Une mère se heurte aux forces de police de sa ville quand celle-ci ne manifeste pas l'envie de faire avancer l'enquête sur le meurtre de sa fille...

La bonne raison d'aller le voir : Des raisons, il y en a plein : un réalisateur excellent (on lui doit Bons Baisers de Bruges et 7 Psychopathes), des acteurs fabuleux, un titre quand même assez exceptionnel et un pitch qui intrigue méchamment. Prix du public à Toronto, au festival de la Roche-sur-Yon et prix du scénario à la Mostra de Venise.

Voir le trailer

Le pitch : Une femme décide de passer à l'action afin de venger son mari et son fils, morts dans un attentat à la bombe...

La bonne raison d'aller le voir : Diane Kruger. Elle a d'ailleurs remporté le prix d'interprétation pour son rôle dans ce film qu'elle porte sur ses épaules avec la conviction et le talent qui sont les siens.

Publicité

Voir le trailer

Le pitch : La vie et l’œuvre de Phineas Taylor Barnum, le père du divertissement contemporain...

La bonne raison d'aller le voir : Hugh Jackman, où qu'il soit, avec des griffes ou affublé d'un robot boxeur, mérite le déplacement. Dans la peau d'une figure incontournable de l'histoire du show business, le comédien devrait faire un maximum d'étincelles.

Voir le trailer

Le pitch : L'histoire retentissante des Pentagon Papers, qui vit des journalistes du Washington Post attaquer directement les plus hauts sommets de l'Etat américain...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que c'est un film de Spielberg tiens ! Et parce qu'il y a Meryl Streep et Tom Hanks. Et Alison Brie ! C'est presque trop beau pour être vrai. On en reparle aux Oscars...

Publicité

Voir le trailer

Le pitch : Lundi 15 avril 2013 : deux bombes explosent près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston. Parmi les victimes se trouve Jeff Bauman. Pour lui, un difficile combat débute alors...

La bonne raison d'aller le voir: Parce que David Gordon Green, après avoir bouclé la géniale série Vice Principals et avant de s'attaquer à Halloween, prouve qu'il peut tout faire. Associé à Jake Gyllenhaal, et doté d'un sujet difficile, il peut tout à fait livrer un grand film.

Voir le trailer

Le pitch : Le 21 août 2015, trois Américains en voyage en Europe déjouent un attentat dans un train à destination de Paris...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que quand Clint Eastwood fait un film, il faut aller le voir. Pour le sujet aussi, bien évidemment, même s'il est aussi probable que le réalisateur manque un peu de recul. À noter que ce sont les trois Américains qui ont déjoué l'attentat qui reprennent ici leurs rôles. Ce qui est très inhabituel.

Publicité

Voir le trailer

Le pitch : Alors qu'il regagne son Wakanda natal, T'Challa, alias Black Panther, voit ressurgir un vieil ennemi qui pourrait bien remettre en cause sa place sur le trône du pays mais aussi son statut de héros de tout un peuple...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que Marvel, avec Les Gardiens de la Galaxie 2 et Thor: Ragnarok, semble avoir initié un virage en laissant notamment plus de liberté à ses réalisateurs et qu'en cela, Black Panther pourrait faire office de brillante confirmation. Par le réalisateur de Fruitvale Station et Creed.

Voir le trailer

Le pitch : La vie et l’œuvre de Reynold Woodcock, un célèbre couturier, dans le Londres des années 50...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que Paul Thomas Anderson (Boogie Nights, The Master) est l'un des plus grands cinéastes en activité et qu'ici, il dirige un Daniel Day Lewis qui a juré qu'il ne tournerait plus jamais.

Publicité

Voir le trailer

Le pitch: La romance entre une jeune femme muette et une étrange créature aquatique...

La bonne raison d'aller le voir: Lion d'or à la Mostra de Venise, le nouveau film du génial Guillermo del Toro sera l'un des événements cinéma de l'année. Pour une raison évidente : on parle de del Toro.

Voir le trailer

Le pitch : En 1994, Nancy Kerrigan, une championne de patinage artistique, est agressée. Il devient alors de plus en plus évident que Tonya Harding, une concurrente de Kerrigan, est dans le coup...

La bonne raison d'aller le voir : Principalement pour Margot Robbie, incroyable en Tonya Harding, mais aussi pour l'histoire que le film raconte, qui reste assez hallucinante.

Publicité

Voir le trailer

Le pitch : Les aventures d'une jeune femme en voyage à Sacramento aux États-Unis...

La bonne raison d'aller le voir : Lady Bird est tout simplement le film le mieux noté de tous les temps sur Rotten Tomatoes. Mais de toute façon, vu le casting et la réalisatrice, on y serait allé quand même...

Voir le trailer

Le pitch : Une biologiste prend part à une expédition dans une contrée des plus étranges pour retrouver son mari disparu...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que le Ex Machina d'Alex Garland nous a prouvé à quel point il était bon et que le roman qu'il adapte ici peut déboucher sur un grand film. La bande-annonce à elle seule est une petite merveille.

Publicité

Voir le trailer

Le pitch : Lara Croft, une aventurière, part sur les traces de son père...

La bonne raison d'aller le voir : Parce qu'on reste persuadé qu'il y a matière à faire un excellent film et qu'Alicia Vikander est de toute façon formidable. Tous les espoirs sont donc permis.

Voir le trailer

Le pitch : William Moulton Marston, un psychologue, a inventé le détecteur de mensonges mais a aussi créé le personnage de Wonder Woman. Ceci est son histoire...


La bonne raison d'aller le voir
 : Parce que le sujet est porteur même si au fond, vu le succès du Wonder Woman de Patty Jenkins, tout ceci semble un petit peu opportuniste.

Publicité

Voir le trailer

Le pitch : Une ballerine contrainte de laisser tomber la danse après une blessure est recrutée par les services secrets russes...

La bonne raison d'aller le voir : Pour voir Jennifer Lawrence tabasser du bad guy à la chaîne. Parfois, la vie est faite de plaisirs simples.

Voir le trailer

Le pitch : L'histoire de Marie Madeleine...

La bonne raison d'aller le voir : Pour l’impressionnant casting en premier lieu et aussi pour l'histoire, qui est suffisamment énigmatique pour au moins susciter la curiosité.

Publicité

Voir le trailer

Le pitch : Dans le futur, les humains se réfugient dans l'OASIS, un univers virtuel mis au point par un génie, qui vient justement de disparaître. Génie qui a pris soin avant de tirer sa révérence, de mettre les joueurs de son univers au défi...

La bonne raison d'aller le voir : En 2018, Steven Spielberg nous gratifie de deux films ! Pentagon Papers et celui-là, soit un pur délire rempli de références, adapté d'un roman culte, qui devrait à n'en pas douter proposer un spectacle inouï. De quoi rappeler que quand on parle de divertissement populaire de qualité, tonton Steven est toujours le patron.

Voir le trailer

Le pitch : Tous les chiens d'une ville sont mis en quarantaine sur une île quand une épidémie de grippe canine fait des ravages. Un jeune garçon brave alors les interdictions pour partir à la recherche de son chien...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que Wes Anderson revient à l'animation neuf ans après Fantastic Mr. Fox...

Publicité

Voir le trailer

Le pitch : Une famille vivant dans une ferme isolée est harcelée par une présence fantomatique à l’affût du moindre bruit...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que le film marque les débuts de réalisateur de John Kransinski, le Jim Halpert de The Office, qu'Emily Blunt est de la partie et que la bande-annonce fait, à elle seule, déjà bien flipper.

Voir le trailer

Le pitch : L'heure est venue pour les Avengers et pour tous leurs amis super-héros de se confronter au terrifiant Thanos...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que tous les super-héros du Marvel Cinematic Universe sont de la partie et que la perspective de retrouver les Gardiens de la Galaxie, Iron Man, Black Widow ou Thor et Black Panther dans le même film donne quand même sacrément envie !

Voir le trailer

Le pitch : Ils sont mutants et dangereux. Pour les autres et pour eux-mêmes. D'où l'importance de les garder enfermés loin du monde...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que l'univers des X-Men et ses problématiques sont ici abordés différemment et qu'ainsi, Les Nouveaux Mutants pourrait être le premier vrai film d'épouvante avec des super-héros.

Voir le trailer

Le pitch : Des animaux deviennent géants du jour au lendemain et détruisent tout sur leur passage...

La bonne raison d'aller le voir : Pour voir Dwayne Johnson tenter de dompter des créatures géantes. Qui n'aurait pas envie de voir un truc pareil ?

Voir le trailer

Le pitch : Un homme comme les autres se lance dans une violente vendetta le jour où sa femme est tuée...

La bonne raison d'aller le voir : Film culte, Le Justicier dans la ville, avec Charles Bronson, est ici remanié par le sauvage Eli Roth, avec Bruce Willis en justicier implacable.

Le pitch : Une star de la country sur le retour tombe éperdument amoureuse d'une chanteuse prometteuse...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que Bradley Cooper dirige Lady Gaga et que l'histoire pourrait donner lieu à une de ces romances baignées de bonne musique, devant lesquelles on aime tant fondre. À noter qu'il s'agit du remake du film du même nom avec Barbra Streisand et Kris Kristofferson.

Le pitch : La jeunesse du célèbre Han Solo, un hors-la-loi aussi facétieux que charmeur...

La bonne raison d'aller le voir : Le fait que Han Solo soit le meilleur personnage de l'univers Star Wars devrait suffire, non ?

Voir le trailer

Le pitch : Deadpool est de retour et ça va faire mal !

La bonne raison d'aller le voir : Parce que le premier volet, sans être révolutionnaire, était quand même sympathique et qu'ici, la présence de Josh Brolin ne peut être qu'un plus.

Le pitch : Adaptation plus ou moins libre du roman de Miguel de Cervantes...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que Terry Gilliam a enfin réussi à mettre en scène sa version de Don Quichotte, plusieurs années après le tournage avorté du projet qu'il tenta de mener avec Jean Rochefort et Johnny Depp...

Voir le trailer

Le pitch : Une éruption volcanique menace d'anéantir les dinosaures. Commence alors une mission d'exfiltration à haut risque...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que les dinosaures, c'est génial, mais surtout parce que c'est l'excellent Juan Antonio Bayona qui est à la barre, lui qui a notamment réalisé le déchirant The Impossible et le glaçant L'Orphelinat.

Voir le trailer

Le pitch : La sœur de Danny Ocean réunit une équipe afin de dérober à un bijoutier crapuleux un collier hors de prix...

La bonne raison d'aller le voir : Pour le casting complètement fou, essentiellement...

Voir le trailer

Le pitch : En 1977, alors que le punk déferle sur la planète, trois jeunes Anglais font la connaissance de femmes aussi sublimes qu'étranges...

La bonne raison d'aller le voir : Pour le casting là aussi, mais également pour John Cameron Mitchell, le réalisateur, qui n'a pas pour habitude de se conformer aux clichés. Après tout, c'est à lui qu'on doit Shortbus...

Voir le trailer

Le pitch : La famille Indestructible fait son grand retour !

La bonne raison d'aller le voir : Car il n'est pas interdit de considérer le premier volet comme l'un des meilleurs films de super-héros jamais réalisés et qu'il nous tarde déjà depuis un petit moment qu'une suite soit mise en chantier. En plus, c'est toujours le génial Brad Bird qui s'y colle...

Voir le trailer

Le pitch : Quelques années après les événements relatés dans le premier volet, des agents sont chargés de retrouver un chef de cartel qui traite avec des terroristes...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que le premier nous avait mis une méchante claque. Même si là, le doute subsiste. Mais vu que Benicio Del Toro et Josh Brolin ont décidé de rempiler, nous y serons aussi.

Le pitch : Deux hommes qui enquêtent sur le suicide d'une none sont confrontés à un esprit malfaisant...

La bonne raison d'aller le voir : Les spin-off de Conjuring se multiplient. Après les deux Annabelle, voici The Nun, où l'histoire de la nonne que l'on a déjà pu apercevoir dans Conjuring 2. Rien n'est sûr, mais il se pourrait bien qu'on flippe un max !

Le pitch : Ant-Man et la Guêpe, son nouvelle acolyte, affrontent un puissant ennemi...

La bonne raison d'aller le voir : Même si on n'en sait encore trop peu sur Ant-Man 2, on sait le principal : Evangeline Lilly va enfin passer l'action ! Ce qu'elle devrait d'ailleurs faire dès Avengers 3. Pourtant, on peut imaginer qu'ici, son personnage, la Guêpe, tiendra un rôle prépondérant.

Voir le trailer

Le pitch : Un scientifique sauve un androïde du nom d'Alita. Alita qui va profiter de cette seconde chance pour tenter d'en savoir plus sur ses origines...

La bonne raison d'aller le voir: Parce qu'il s'agit de l'adaptation à la fois très attendue et redoutée du manga culte Gunnm. Parce que c'est Robert Rodriguez qui réalise et que c'est James Cameron qui produit.

Le pitch : Ethan Hunt et son équipe de super-agents secrets rempilent pour une nouvelle mission...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que jamais les Mission : Impossible ne se sont avérés décevants. Surtout depuis que Christopher McQuarrie a repris les rennes. Et comme c'est encore lui qui est en charge de ce sixième volet, on a confiance !

Le pitch : Adaptation en prise de vues réelle des aventures de Winnie l'Ourson...

La bonne raison d'aller le voir : Parce qu'il s'agit d'un projet très casse-gueule et qu'au fond, avec un peu de chance, on pourrait avoir droit à quelque chose de suffisamment original pour s'imposer.

Le pitch : Ancien espion, Robert McCall travaille désormais dans un magasin de bricolage. La nuit, il devient un justicier sans pitié...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que c'est Denzel et que le premier était suffisamment percutant pour emporter la mise.

Le pitch : Une équipe de mercenaires est confrontée à un predator, 30 ans après les événements relatés dans le premier film...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que depuis qu'il est apparu dans le Predator de John McTiernan, Shane Black est devenu un scénariste culte (Le Dernier Samaritain, L'Arme Fatale 2) et un réalisateur virtuose (Kiss Kiss Bang Bang) et qu'ici, il revient à la maison pour redorer le blason d'une franchise qui en a bien besoin.

Le pitch : L'histoire de Robin des Bois et de toute sa troupe...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que Taron Edgerton (Kingsman) est l'un des acteurs les plus doués de sa génération et parce qu'au fond, ça fait un bon moment que Robin des Bois n'a pas vraiment brillé au cinéma.

Le pitch : Eddie Brock est Venom, l'un des méchants les plus redoutables de Spider-Man. Voici son histoire...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que Tom Hardy devient Venom, l'un des antagonistes les plus charismatiques de l'univers Marvel. Et même si Spider-Man ne devrait pas faire partie de l'aventure, difficile de faire la fine bouche devant cette origin story dédiée, et ce n'est pas si fréquent, à un méchant.

Le pitch : La vie et l’œuvre du célèbre Neil Armstrong...

La bonne raison d'aller le voir : Damien Chazelle, le réalisateur de Whiplash et de La La Land retrouve Ryan Gosling et l'emmène sur la Lune. Qui n'aurait pas envie de voir ça ?

Le pitch : Le tueur psychopathe au masque blanc Michael Myers revient pour tenter de tuer sa sœur...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que c'est David Gordon Green et Danny McBride qui dirigent les opérations et que Jamie Lee Curtis est de retour dans le peau de Laurie Strode, la sœur du terrifiant Michael Myers. On a précisé que John Carpenter, le réalisateur culte de l'original, avait non seulement approuvé le projet mais qu'il avait aussi tenu à s'occuper de la musique ?

Le pitch : Les aventures du petit Mowgli et de ses amis les animaux de la jungle...

La bonne raison d'aller le voir : Parce qu'Andy Serkis, le roi de la performance capture, qui nous a tant fait rêver avec La Planète des singes, adapte Kipling en utilisant le procédé qui l'a justement rendu célèbre.

Le pitch : La suite des aventures des X-Men...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que le film s'intéresse tout particulièrement à Dark Phoenix, alias Jean Grey, ici incarnée par Sophie «Sansa Stark» Turner...

Le pitch : Les aventures du célèbre détective Sherlock Holmes et de son dévoué Docteur Watson...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que le duo de Frangins malgré eux et de Ricky Bobby, roi du circuit reprend du service et que l'idée de le voir s’approprier l'univers d'Arthur Conan Doyle fait déjà sur le papier rudement envie !

Le pitch : Comme il l'avait promis, le redoutable sorcier Gellert Grindelwald parvient à s'échapper et sème le chaos...

La bonne raison d'aller le voir : Pour replonger dans l'univers de Harry Potter et parce que le premier volet était quand même excellent...

Le pitch : L'adaptation du quatrième volet de la saga littéraire Millenium...

La bonne raison d'aller le voir : Pour retrouver Lisbeth Salander, ici incarnée par la géniale Claire Foy (The Crown). Et tant pis si on aurait préféré que ce soit le second volet qui soit adapté et non le quatrième...

Le pitch : Le druide Panoramix décide qu'il est temps de se choisir un successeur et se met en tête de parcourir le monde en compagnie d'Astérix et d'Obélix pour le trouver...

La bonne raison d'aller le voir : Parce qu'Alexandre Astier est toujours de la partie et que son premier Astérix valait sacrément le détour. A priori, il n'y a aucune raison qu'il n'en soit pas de même pour celui-ci !

Le pitch : Aquaman, le légendaire super-héros sous-marin, a fort à faire entre les humains qui détruisent les mers et les habitants d'Atlantis sur le point de se révolter...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que l'Aquaman de Jason Momoa a sauvé Justice League de la noyade et qu'il est probable qu'avec un peu plus d'ampleur et un cinéaste de la poigne de James Wan aux commandes, ses aventures solo vaillent le déplacement.

Le pitch : Mary Poppins est de retour dans la vie de la famille Banks...

La bonne raison d'aller le voir : Parce qu'il ne s'agit pas d'un remake mais bel et bien d'une suite et qu'Emily Blunt est de la partie. Accompagnée de Meryl Streep qui plus est !

Le pitch : Adonis Creed, toujours coaché par Rocky Balboa, va se retrouver face à face avec Drago, le terrible boxeur responsable de la mort de son père...

La bonne raison d'aller le voir : Parce que le premier Creed est un chef-d’œuvre d'émotion et qu'il n'y a aucune raison pour qu'il n'en soit pas de même pour celui-ci.

Le pitch : La vie du gangster Frank Sheeran, alias The Irishman, qui fut soupçonné d'avoir tué Jimmy Hoffa...

La bonne raison d'aller le voir : De Niro + Pesci + Pacino + Keitel + Scorsese. Un fantasme ultime de cinéma prend vie. À voir sur Netflix seulement !

Les dates de sortie sont susceptibles de changer en cours d'année.