Aller directement au contenu
    21 avr. 2017

    Ross Geller est la pire chose de «Friends»

    C'est un vrai con! Pourquoi ces gens cool l'ont-ils accepté dans leur groupe?

    Depuis sa naissance, Ross est un chieur.

    NBC

    Vous souvenez-vous de cet épisode avec Brad Pitt où Rachel découvre que le personnage de Brad Pitt la déteste? Tout a commencé quand Ross a lancé le club «Je hais Rachel Green» au lycée, simplement parce qu'elle n'était pas amoureuse de lui.

    Ross court après Rachel depuis qu'il a 17 ans, quand elle était amie avec sa sœur. Dis donc Ross, tu ne serais pas un peu obsessionnel? Mais le pire, c'est qu'il est convaincu que Rachel lui appartient et ce depuis des années.

    Répète après moi, Ross: «Je suis Ross Geller et les femmes ne me doivent rien au prétexte que je suis Ross Geller.»

    NBC

    C'est évident depuis la toute première saison de Friends:

    Quand Rachel arrive à Central Perk après avoir fui son mariage et tombe sur son amie d'enfance, Monica, Ross est immédiatement attiré par Rachel, mais il commence aussi à se comporter comme un vrai con.

    Le plan de Ross pour que Rachel tombe folle amoureuse de lui est de saboter toutes les relations qu'elle a (dans son dos, bien sûr) et de faire semblant d'être son ami pour pouvoir mieux la manipuler au moment où elle est le plus vulnérable, afin qu'elle tombe dans ses bras.

    Ross endosse le rôle du «chic type» quand il parle avec ses amis et ses collègues de leur relation. Je veux dire, il agit constamment en victime et répète les phrases suivantes à qui veut l'entendre: «Les femmes préfèrent les mauvais garçons» (comme si tu étais un ange, Ross) et «Rachel me sous-estime et me voit comme un ami» (et si tu arrêtais de la voir comme une petite amie ou un objet sexuel, petit gars? Ou sois honnête et ne lui mens pas en faisant semblant d'être son ami.)

    Ross est possessif et manipulateur.

    NBC

    Ross est horriblement possessif. Quand Rachel est embauchée chez Bloomingdale's et commence à s'épanouir professionnellement et personnellement, Ross la culpabilise parce qu'elle réussit et l'accuse de «ne pas avoir assez de temps pour lui». Hé, Ross, du calme, elle va peut-être avoir moins de temps pour s'occuper de toi quand tu classes des cailloux, mais elle est plus heureuse maintenant! Tu ne pourrais pas lui apporter un peu de soutien?

    Mais Rachel n'est pas la seule victime du comportement possessif de Ross. Vous souvenez-vous d'Elizabeth, une étudiante qui devient sa petite amie et contre qui il s'énerve car elle veut porter un bikini? Waouh.

    Ross est maladivement jaloux.

    NBC

    Vous vous souvenez du collègue de Rachel, Mark? Ross commence à espionner Rachel, il débarque à l'improviste à son travail juste pour voir si elle est fidèle.

    Si Ross n'a pas confiance en Mark, il pourrait au moins avoir confiance en Rachel, non?

    Ross pense qu'il est supérieur aux autres.

    NBC

    Ross connaît bien les dinosaures et les fossiles, ce qui est génial, mais ça ne lui donne pas le droit de croire qu'il est supérieur aux autres. Dans le monde merveilleux de Ross Geller, être universitaire vous élève instantanément au-dessus du commun des mortels. Et il n'a pas peur de montrer son dédain pour les autres. Il se moque constamment de Joey, qui est peut-être moins intelligent, mais qui a beaucoup plus de succès avec les femmes (ce que Ross déteste). Mais, par-dessus tout, c'est incroyable à quel point Ross peut être condescendant avec Rachel, sa petite amie (supposée être «l'amour de sa vie»).

    Ross fait même une liste de ce qu'il n'aime pas chez Rachel, ce qui inclut des qualificatifs comme «gâtée, trop superficielle, n'est qu'une vendeuse». Ok, Rachel peut se comporter comme une enfant gâtée, mais elle change de vie et travaille comme vendeuse pour ne pas avoir à retourner vivre chez ses parents (ou son mari qu'elle n'aime pas). Est-ce que ça ne vaut pas la peine d'être souligné? Bien sûr, Rachel fait attention à son look, mais c'est justement pour ça qu'elle travaille dans le secteur de la mode. Et enfin, le «n'est qu'une vendeuse». Ross est un snob classiste ET un enfoiré.

    Et enfin, peu importe le sujet, Ross Geller ne pense qu'à son petit nombril.

    NBC

    Quand son ex-femme lui dit qu'elle attend un enfant de lui, Ross fait tout, de la minute où elle lui annonce sa grossesse jusqu'à la naissance de l'enfant, pour prouver qu'il est meilleur que la petite amie de son ex-femme. Il ne fait rien pour le bébé ou pour son ex-femme.

    Lorsque Rachel est sur le point de lui annoncer qu'elle est enceinte, Ross croit qu'elle est là pour lui demander une nouvelle chance, car comment pourrait-elle ne pas être amoureuse du merveilleux Ross Geller?

    Et ainsi de suite… Ross s'apitoie sur son sort pendant dix saisons et se plaint que «le malheur frappe toujours les gens honnêtes» sans penser une seule fois que (surprise!) s'il avait autant de problèmes et de relations compliquées, c'était peut-être parce que c'était lui le problème, hein, Ross Geller.

    Ce post a été traduit de l'anglais.

    TV and Movies

    Get all the best moments in pop culture & entertainment delivered to your inbox.

    Newsletter signup form