Aller directement au contenu
    Posted on 21 avr. 2017

    16 mauvaises habitudes vaginales que vous devriez TOUT DE SUITE laisser tomber

    Est-ce que vous savez prendre soin de votre vagin?

    Votre vagin et votre vulve sont plutôt autonomes, mais beaucoup de choses peuvent affecter la santé, le confort, et le ~bonheur~ général de ce qu'il se passe là-dessous.

    MTV / Via mtv.tumblr.com

    Donc pour vous assurer que vous prenez soin de vos parties intimes autant que possible, BuzzFeed a discuté avec deux gynécologues diplômées: Mary Jane Minkin, professeure clinicienne en obstétrique, gynécologie, et sciences reproductrices à la Yale School of Medicine, et Sherry Ross, auteure du livre she-ology: The Definitive Guide to Women’s Intimate Health. Period, au sujet des mauvaises habitudes les plus courantes à propos de nos parties intimes.

    Voici, selon elles, les choses qu'il vaut mieux arrêter de faire pour être en bonne santé vaginale.

    1. Vous essayez de laver l'intérieur de votre vagin, en faisant des lavements ou avec une autre technique.

    thegiflibrary.tumblr.com

    Ça se lave tout seul là-dedans! Sérieusement! Mary Jane Minkin appelle ça les «bonnes bactéries» –alias les lactobacilles– qui gardent tout, tout propre et tout net, vous n'avez pas à faire quoi que ce soit pour vous assurer que tout va bien dans votre vagin.

    En fait, essayer de laver son vagin a l'effet inverse; si vous retirez toutes les bonnes bactéries, vous vous retrouverez avec un vagin plus basique (c'est-à-dire moins acide), ce qui engendre le développement de mauvaises bactéries, vous rendant plus encline aux infections, explique Mary Jane Minkin. Sans parler du fait que les lavements ont tendance à assécher, et c'est pas cool d'avoir un vagin sec.

    2. Mais vous ne prenez pas le temps de laver votre vulve, qui elle a besoin d'être lavée.

    theglossdotcom.tumblr.com

    L'idée que le vagin se nettoie tout seul est un peu trompeuse, car en entendant «vagin», de nombreuses personnes ont tendance à croire que ça se réfère à tout ce qu'il y a en bas. Mais la vulve –les parties extérieures de votre sexe, comme les lèvres– a, elle, besoin d'entretien.

    «La peau de la vulve est sensible et a besoin du même traitement hygiénique que celui que vous donnez à votre visage, précise Sherry Ross. Entre l'urine, la transpiration, et la proximité de l'anus, ça peut être très sale et les bactéries peuvent s'y accumuler. Les boutons et l'acné peuvent ici aussi être un problème.»

    Ceci étant dit, il ne faut pas grand-chose pour bien nettoyer votre vulve. Dans la plupart des cas, de l'eau et votre main, ou un gant de toilette, ou un peu de savon doux (on y viendra dans une seconde) suffisent pour nettoyer la partie extérieure de votre sexe. Afin d'éviter de trop laver, des lingettes non parfumées pour peau sensible peuvent être super, surtout si vous aimez vous rafraîchir après le sport, avant un rendez-vous avec un partenaire, ou quand vous avez une petite accumulation (ou smegma) que vous voulez nettoyer, explique Sherry Ross. Mais gardez à l'esprit que ces lingettes peuvent quand même irriter certaines vulves. Donc, si vous remarquez une gêne ou des infections plus fréquentes, tenez-vous en à l'eau.

    3. Ou vous la lavez avec du savon parfumé ou coloré.

    HOLYCHILD / youtube.com / Via giphy.com

    Comme nous l'avons dit, l'eau est généralement la meilleure option, mais pour toutes les personnes qui veulent se ~sentir~ un peu plus fraîches, vous pouvez utiliser un savon très doux. Le problème est que la plupart des gens pensent que plus le savon est fort ou plus son parfum est fort, mieux c'est.

    Mais NON. Vous avez bien plus de risques de vous irriter les tissus sensibles de la vulve avec des savons parfumés et colorés, ou des déodorants, indique Mary Jane Minkin. Donc, lorsque vous choisissez un savon à utiliser sur votre vulve, choisissez des savons simples, non parfumés et avec le moins d'ingrédients possible, comme un savon ordinaire à la glycérine ou de Marseille.

    4. Vous ne faites que vous gratter au lieu d'aller à la source du problème.

    Becky Barnicoat / BuzzFeed / Via buzzfeed.com

    Votre vulve peut vous démanger pour de nombreuses raisons, que ça soit parce que vous avez utilisé du savon parfumé à la vanille, parce que vous avez récemment eu un rapport sexuel, ou à cause de sécheresse vaginale, peu importe. Mais lorsque votre sexe vous démange, le gratter n'est pas la réponse, car vous allez développer un cycle de démangeaison-grattage, dit Sherry Ross. Donc, plus vous gratterez, plus ça sera irrité et sec, plus vous aurez besoin de vous gratter, etc., etc., etc.

    DONC, la meilleure chose à faire est de trouver la cause du problème et de régler ça. Vous pouvez consulter cet article pour découvrir toute une variété de problèmes qui peuvent causer des démangeaisons.

    En attendant, le remède préféré de Sherry Ross est une petite dose d'huile de coco pour réhydrater votre peau. Si ça vous démange à mort, essayez de prendre un bain avec un peu de cette huile dans l'eau. (Pour info: les huiles peuvent casser le latex des préservatifs, n'utilisez donc pas ces deux choses en même temps.)

    5. Vous restez dans vos vêtements pleins de sueur après le sport.

    Now This / Via giphy.com

    Les mycoses vaginales sont des infections fongiques très communes causées par une croissance démesurée des levures dans cette zone. Étant donné que les levures prospèrent dans des environnements chauds et humides, rester dans vos vêtements de sport serrés et pleins de sueur peut augmenter les risques de vous retrouver avec une mycose qui gratte, ajoute Mary Jane Minkin. Et ça, non merci.

    6. Vous vous diagnostiquez et traitez des mycoses tout-e seul-e.

    NBC / Via giphy.com

    Puisqu'on parle de mycoses, elles peuvent être traitées avec des médicaments en vente libre comme le Monistat. CEPENDANT, si vous en avez et que vous les traitez avec des médicaments en vente libre plusieurs fois, il est peut-être temps d'aller voir un docteur, ajoute Mary Jane Minkin, car il se peut que vous n'ayez pas de mycose.

    «Sur toutes les femmes qui traitent toutes seules leurs mycoses, environ un tiers d'entre elles en ont vraiment, explique Mary Jane Minkin. Mais un tiers aura un autre type de vaginite, et le dernier tiers aura un phénomène irritant, comme une réaction à un préservatif ou au savon qu'elles utilisent.»

    Donc, si vous n'êtes jamais soulagé-e, consultez votre docteur pour aller au cœur du problème.

    7. Vous ne savez pas vous essuyer comme il faut, ou vous utilisez du papier toilette de merde.

    Leonard J Matthews / Creative Commons / Via instagram.com

    SÉRIEUSEMENT, DE L'AVANT VERS L'ARRIÈRE, LES GENS. S'il vous plaît, ne ramenez pas de matière fécale dans votre vagin et votre vulve.

    Sinon, le type de papier toilette que vous utilisez pourrait aussi causer des irritations, surtout le PQ fin, abrasif, teint ou parfumé. Alors restez-en au papier blanc, doux, non parfumé pour que votre vulve soit une vulve heureuse.

    8. Vous ne prenez pas le temps de passer par les préliminaires avant un rapport sexuel.

    Twitter: @SexualGif

    Ce qui veut dire que vous n'êtes peut-être pas bien lubrifié-e pour la pénétration. Et un vagin sec pendant un rapport = un vagin pas content du tout. Ou pire, un vagin avec des tissus déchirés.

    «La lubrification du vagin est comparable à l'érection du pénis», dit Mary Jane Minkin. Ce qui veut dire que vous devriez être proprement stimulé-e et lubrifié-e par les préliminaires avant d'aller plus loin.

    9. Ou vous n'utilisez pas le bon type de lubrifiant quand vous en avez besoin.

    SNL Studios / Via reactiongifs.com

    CECI ÉTANT DIT, il n'y a rien de mal à utiliser du lubrifiant, que ça soit à cause de la sécheresse vaginale ou parce que vous aimez être bien lubrifié-e quand vous avez des rapports. Mais si vous utilisez du lubrifiant, assurez-vous d'en trouver un qui vous convient, ce qui peut nécessiter un peu d'expérimentation.

    «N'achetez jamais le pack économique au premier essai car il faut vous assurer que vous n'y êtes pas sensible, explique Mary Jane Minkin. De nombreux lubrifiants ont des conservateurs, sont parfumés, ou ont d'autres choses que votre vagin pourrait ne pas aimer. Je recommande donc toujours de commencer par une petite bouteille, assurez-vous que vous n'avez pas de problème avec.»

    10. Vous essayez des trucs vaginaux ~à la mode~, comme le nettoyage à la vapeur ou n'importe quel autre truc que Gwyneth Paltrow a recommandé cette semaine.

    Columbia Pictures / Via kristinwhitehead.tumblr.com

    La plupart des modes vaginales vont de «l'inutile» (comme les «vajacials») au «potentiellement dangereux» (comme le nettoyage à la vapeur). En gros, à moins que vous ayez des problèmes de santé, vous n'avez pas besoin d'en faire plus pour prendre soin de votre vagin, explique Sherry Ross. Consultez cet article pour en apprendre davantage sur ce que les gynécologues pensent des modes vaginales dont vous avez peut-être entendu parler.

    11. Vous ne faites pas d'exercices de Kegel.

    Cards Against Humanity / Via dollyhardon.tumblr.com

    Les exercices de Kegel renforcent votre plancher pelvien –les muscles qui supportent votre vessie, votre utérus, et vos intestins. Et vous n'êtes jamais trop âgé-e ou trop jeune pour en tirer quelque chose, ajoute Mary Jane Minkin. La force du plancher pelvien est importante pour ne pas avoir de fuites urinaires (la plupart des gens en auront à un moment de leur vie), et elle peut même accroître les sensations sexuelles de votre vagin.

    Cliquez ici pour découvrir comment faire des exercices de Kegel.

    12. Vous ne faites pas assez souvent de tests.

    13. Vous ne changez pas votre lame de rasoir assez souvent si vous vous rasez en bas.

    youtube.com / Via giphy.com

    Évidemment, votre rasoir émoussé ne fera pas grand mal à votre vagin, mais il pourrait bien irriter votre vulve et c'est juste inconfortable. Sherry Ross suggère que vous changiez votre lame environ toutes les deux semaines. «Autrement, il y aura de nombreuses bactéries indésirables qui pourront causer des boutons, ou de l'acné, ou d'autres irritations de la peau et des poils.»

    14. Ou vous ne suivez pas un bon protocole d'épilation à la cire.

    thinkstockphotos.com / Via buzzfeed.com

    Pour éviter l'irritation de la peau de la vulve (encore une fois, elle est très sensible), il faut délicatement l'exfolier avec un gant de toilette humide et chaud, comme l'a précédemment expliqué BuzzFeed. Ça aide à enlever les cellules de peau morte et à assurer qu'il y ait un maximum de contact entre la cire et les poils, plutôt qu'avec la peau qui les entoure. Parce que, AÏE.

    Aussi, il faut porter des vêtements larges et éviter les rapports sexuels jusqu'à 24 heures après l'épilation à la cire, autrement vous risquez d'avoir beaucoup d'irritation.

    15. Vous ne posez pas assez de questions à votre gynécologue.

    CW / Via janegifs.tumblr.com

    Souvent, il se peut que vous ayez un problème vaginal facile à traiter –mais vous n'en parlez pas à votre gynéco car vous êtes gêné-e, vous avez peur du jugement, ou vous pensez que ça n'est pas assez grave pour le déranger avec ça.

    MAIS VOUS DEVRIEZ LUI POSER TOUTES VOS QUESTIONS! «Il n'y a rien qu'il n'ait pas entendu, dit Mary Jane Minkin. N'ayez pas honte. Posez la question qui vous inquiète.»

    16. Vous pensez que votre vulve devrait ressembler à quelque chose de précis.

    Ce post a été traduit de l'anglais.

    BuzzFeed Daily

    Keep up with the latest daily buzz with the BuzzFeed Daily newsletter!

    Newsletter signup form