back to top

15 des meilleures séries à voir sur Amazon Prime

Si vous avez aussi Netflix, essayez de vous rappeler de dormir de temps en temps.

Publié le

1. Fleabag

Si vous n'avez pas encore découvert cette incroyable série britannique, n'attendez plus. Ce qui démarre comme une comédie assez loufoque sur l'héroïne de la série, surnommée Fleabag, ses inaptitudes sociales et ses plans culs foireux... finit par prendre un tournant beaucoup plus sombre, touchant, et inoubliable.
Amazon Studios

Si vous n'avez pas encore découvert cette incroyable série britannique, n'attendez plus. Ce qui démarre comme une comédie assez loufoque sur l'héroïne de la série, surnommée Fleabag, ses inaptitudes sociales et ses plans culs foireux... finit par prendre un tournant beaucoup plus sombre, touchant, et inoubliable.

2. The Girlfriend Experience

Une jeune femme ambitieuse décide de devenir escort en parallèle de ses études de droit... Le pitch fait un peu cliché, mais cette série mystérieuse et sensuelle parvient à ne ressembler à aucune autre, avec en prime un personnage féminin aussi complexe qu'intriguant.
Starz

Une jeune femme ambitieuse décide de devenir escort en parallèle de ses études de droit... Le pitch fait un peu cliché, mais cette série mystérieuse et sensuelle parvient à ne ressembler à aucune autre, avec en prime un personnage féminin aussi complexe qu'intriguant.

3. La Fabuleuse Mrs. Maisel

On doit La Fabuleuse Mrs. Maisel à Amy Sherman-Palladino, la créatrice de Gilmore Girls. C'est différent, mais on sent le même humour et la même patte féministe que dans la précédente. Ici, il est question de Midge Maisel, femme au foyer dans un New York des années 1950, qui se fait larguer du jour au lendemain par son mari et décide de s'en sortir grâce au stand-up. La série est parfaite pour rire, mais aussi pour admirer les magnifiques tenues du casting. Une pépite.
Amazon Prime

On doit La Fabuleuse Mrs. Maisel à Amy Sherman-Palladino, la créatrice de Gilmore Girls. C'est différent, mais on sent le même humour et la même patte féministe que dans la précédente. Ici, il est question de Midge Maisel, femme au foyer dans un New York des années 1950, qui se fait larguer du jour au lendemain par son mari et décide de s'en sortir grâce au stand-up. La série est parfaite pour rire, mais aussi pour admirer les magnifiques tenues du casting. Une pépite.

4. This Is Us

On ne présente plus LA série qui fait pleurer le monde entier depuis deux saisons et qui suit la famille Pearson sur deux générations. Ça parle de famille, mais aussi de fraternité et d'avenir, et la narration qui se raconte en deux temps est assez inédite, permettant au téléspectateur de comprendre certains détails qui ont leur importance.
NBC

On ne présente plus LA série qui fait pleurer le monde entier depuis deux saisons et qui suit la famille Pearson sur deux générations. Ça parle de famille, mais aussi de fraternité et d'avenir, et la narration qui se raconte en deux temps est assez inédite, permettant au téléspectateur de comprendre certains détails qui ont leur importance.

5. American Gods

Cette série hypnotique de Bryan Fuller suit les aventures de plusieurs déesses et dieux anciens dans la société américaine moderne. Entre scènes de sexe inoubliables et séquences ultra-lyriques et mystérieuses, on vous recommande cette série si vous avez envie de voir quelque chose d'un peu différent.
Starz

Cette série hypnotique de Bryan Fuller suit les aventures de plusieurs déesses et dieux anciens dans la société américaine moderne. Entre scènes de sexe inoubliables et séquences ultra-lyriques et mystérieuses, on vous recommande cette série si vous avez envie de voir quelque chose d'un peu différent.

6. Friday Night Lights

On pourrait croire que Friday Night Lights n'est «qu'une» série de sport, mais c'est bien plus que ça, beaucoup plus que ça. Il en est question bien sûr, mais c'est surtout un prétexte pour parler du concept de communauté, mais aussi de rêves et d'inégalités sociales. C'est beau, c'est lent, c'est réaliste, c'est touchant, c'est parfait. Texas forever <3.
NBC

On pourrait croire que Friday Night Lights n'est «qu'une» série de sport, mais c'est bien plus que ça, beaucoup plus que ça. Il en est question bien sûr, mais c'est surtout un prétexte pour parler du concept de communauté, mais aussi de rêves et d'inégalités sociales. C'est beau, c'est lent, c'est réaliste, c'est touchant, c'est parfait. Texas forever <3.

7. I Love Dick

Cette série est tirée d&#x27;un livre culte du même nom de Chris Kraus, qui a connu son succès à la fin des années 1990. À la fois féministe et complètement barrée, I love Dick a le mérite de montrer le désir sexuel et le fantasme sous le prisme de Chris, une femme obsédée par Dick, un artiste rencontré à Marfa, au Texas, ville dans laquelle elle a emménagé pour suivre son mari universitaire.
Amazon

Cette série est tirée d'un livre culte du même nom de Chris Kraus, qui a connu son succès à la fin des années 1990. À la fois féministe et complètement barrée, I love Dick a le mérite de montrer le désir sexuel et le fantasme sous le prisme de Chris, une femme obsédée par Dick, un artiste rencontré à Marfa, au Texas, ville dans laquelle elle a emménagé pour suivre son mari universitaire.

8. Good Girls Revolt

Cette série drôle et décomplexée n&#x27;a eu droit qu&#x27;à une saison, mais elle vaut quand même vraiment le détour ! On y suit plusieurs femmes journalistes à New York à la fin des années 1960, et leur dur combat pour l&#x27;égalité professionnelle.
Amazon

Cette série drôle et décomplexée n'a eu droit qu'à une saison, mais elle vaut quand même vraiment le détour ! On y suit plusieurs femmes journalistes à New York à la fin des années 1960, et leur dur combat pour l'égalité professionnelle.

9. Community

La série génialement geek et méta de Dan Harmon, qui nous a fait découvrir Alison Brie, Gillian Jacobs, Ken Jeong, Donald Glover, Danny Pudi... La série des recalés de la vie qui se retrouvent parfois à leurs dépends dans un «Community College», pour le meilleur mais aussi pour le pire. À voir, revoir, et re-revoir.
NBC

La série génialement geek et méta de Dan Harmon, qui nous a fait découvrir Alison Brie, Gillian Jacobs, Ken Jeong, Donald Glover, Danny Pudi... La série des recalés de la vie qui se retrouvent parfois à leurs dépends dans un «Community College», pour le meilleur mais aussi pour le pire. À voir, revoir, et re-revoir.

10. The Good Wife

Dans cette série, on accompagne Alicia Florrick qui se transforme de femme au foyer trahie par son volage de mari (qui n&#x27;est autre que le procureur de Chicago) en avocate féroce et respectée qui n&#x27;a peur de rien. On aime particulièrement les rôles de femmes fortes qui se battent au quotidien pour avoir la même place que leurs collègues masculins.
CBS

Dans cette série, on accompagne Alicia Florrick qui se transforme de femme au foyer trahie par son volage de mari (qui n'est autre que le procureur de Chicago) en avocate féroce et respectée qui n'a peur de rien. On aime particulièrement les rôles de femmes fortes qui se battent au quotidien pour avoir la même place que leurs collègues masculins.

11. Les Tudors

Parce qu&#x27;avant Game of Thrones, il y avait cette série historique sur Henri VIII d&#x27;Angleterre, ses mariages, ses scandales et ses manipulations inégalables.
Showtime

Parce qu'avant Game of Thrones, il y avait cette série historique sur Henri VIII d'Angleterre, ses mariages, ses scandales et ses manipulations inégalables.

12. Transparent

La série pionnière de Jill Soloway parle de transidentité, puisque son personnage principal, Maura, est une femme trans d&#x27;un certain âge. Mais on y parle plus généralement de genre et de sexualité, avec des personnages bis, lesbiens, non binaires, accros au sexe... Et toujours avec une poésie et une franchise rares.
Amazon

La série pionnière de Jill Soloway parle de transidentité, puisque son personnage principal, Maura, est une femme trans d'un certain âge. Mais on y parle plus généralement de genre et de sexualité, avec des personnages bis, lesbiens, non binaires, accros au sexe... Et toujours avec une poésie et une franchise rares.

13. The Big C

Préparez vos mouchoirs, parce que vous allez pleurer. Beaucoup pleurer. Dans The Big C, on suit la vie de Cathy Jamison, une femme dont la vie est bouleversée le jour où elle apprend qu&#x27;elle est au stade 4 d&#x27;un cancer. Même si la série traite d&#x27;un sujet lourd, elle reste très drôle et parle plus globalement de la vie et des liens qu&#x27;on peut avoir avec ses proches. D&#x27;une justesse incroyable.
Showtime

Préparez vos mouchoirs, parce que vous allez pleurer. Beaucoup pleurer. Dans The Big C, on suit la vie de Cathy Jamison, une femme dont la vie est bouleversée le jour où elle apprend qu'elle est au stade 4 d'un cancer. Même si la série traite d'un sujet lourd, elle reste très drôle et parle plus globalement de la vie et des liens qu'on peut avoir avec ses proches. D'une justesse incroyable.

14. The Shield

Si vous n&#x27;avez jamais vu cette série policière culte, c&#x27;est l&#x27;occasion de vous y plonger !
FX

Si vous n'avez jamais vu cette série policière culte, c'est l'occasion de vous y plonger !

15. Parenthood

Cette série retrace le parcours et les expériences de la famille Braverman, des grands-parents aux petits enfants sans oublier les parents. En six saisons, on a l&#x27;impression de vraiment les connaître et de faire partie de la famille par extension, après avoir vécu avec eux leurs bonheurs, leurs malheurs et connus les secrets qui sont dans toutes les familles, mêmes celles où le bonheur a l&#x27;air de régner. Bonus : vous pourrez admirer Michael B. Jordan qui arrive à partir de la saison 2, mais aussi Lauren Graham (Lorelai dans Gilmore Girls).
NBC

Cette série retrace le parcours et les expériences de la famille Braverman, des grands-parents aux petits enfants sans oublier les parents. En six saisons, on a l'impression de vraiment les connaître et de faire partie de la famille par extension, après avoir vécu avec eux leurs bonheurs, leurs malheurs et connus les secrets qui sont dans toutes les familles, mêmes celles où le bonheur a l'air de régner. Bonus : vous pourrez admirer Michael B. Jordan qui arrive à partir de la saison 2, mais aussi Lauren Graham (Lorelai dans Gilmore Girls).