back to top

50 choses que vous ne saviez probablement pas sur le film «Love Actually»

Vous allez avoir de belles surprises.

Publié le

1. Love Actually n'a jamais été destiné à être un film de Noël.

2. Richard Curtis qualifiait le premier montage du film de «catastrophe», et prétendait qu'il n'en était toujours pas satisfait à sa sortie en salle.

3. Au départ, le film se composait de quatorze histoires d'amour différentes, mais quatre d'entre elles furent coupées.

4. Deux de ces intrigues supplémentaires furent tournées avant d'être abandonnées.

5. L'une d'elles parlait d'un couple africain se soutenant mutuellement au cours d'une famine.

6. Et l'autre d'une directrice d'école sévère qui s'occupait de sa compagne lesbienne atteinte d'un cancer.

Publicité

7. Richard Curtis voulait réaliser un mélange d'acteurs célèbres et d'autres moins connus. Certains des acteurs qu'il estimait moins célèbres s'appelaient Martin Freeman, vu dans Le Hobbit, January Jones de Mad Men et Chiwitel Ejiofor, qui avait remporté un BAFTA Award.

8. La fille de Richard Curtis joue le rôle d'un des homards dans la représentation de Noël.

9. Richard Curtis savait depuis le début qu'il voulait Hugh Grant et Emma Thompson pour les rôles du Premier ministre et de sa sœur.

10. Le rôle de Martine McCutcheon fut également écrit pour elle.

11. Richard Curtis l'avait remarquée pour la première fois dans EastEnders, dont il était très fan.

12. En fait, son personnage, Natalie, était originellement appelé Martine. On changea son nom lors de l'audition pour l'empêcher de croire qu'elle avait déjà le rôle.

13. L'une des premières scènes tournées par Martine McCutcheon, est celle du baiser avec Hugh Grant.

14. Claudia Schiffer n'a jamais été censée participer au film. Richard Curtis voulait engager quelqu'un qui lui ressemble, mais il n'arrivait à trouver personne. Il finit par lui proposer le rôle, qu'elle accepta.

15. De même, après s'être démené pour trouver une actrice anglaise du genre de Laura Linney pour jouer Sarah, Richard Curtis décida de demander à Laura elle-même.

16. Karl, l'homme dont Sarah est amoureuse et qui est joué par Rodrigo Santoro, était censé être anglais au départ, mais personne n'arrivait à trouver le bon acteur.

17. Richard Curtis avait deux personnes en tête pour jouer Billy Mack mais n'arrivait pas se décider jusqu'à ce que Bill Nighy remporte les suffrages à l'audition.

18. Mais il n'a jamais dit à personne quels étaient ses choix de départ. «Je le révélerai dans mon testament», a-t-il dit.

19. Il prétend que la meilleure sélection d'acteur de tout le film, c'était le choix de Thomas Brodie-Sangster pour le rôle de Sam.

20. Thomas Brodie-Sangster dit que les filles le trouvaient mignon parce qu'il avait joué le petit garçon dans Love Actually. Mais «pas dans le style de One Direction».

21. Il avait treize ans quand il a joué Sam – l'âge que son personnage était censé avoir dans Game of Thrones (alors qu'il avait en fait 23 ans à ce moment-là).

22. Son père lui a appris à jouer de la batterie pour le film. Il en joue encore maintenant.

23. Hugh Grant, qui joue David, et Thomas Brodie-Sangster sont cousins au deuxième degré. «Il m'appelait cousin et m'ébouriffait les cheveux», raconte Thomas Brodie-Sangster.

24. Bill Nighy a déclaré qu'il regrettait d'avoir insinué que le groupe Blue avait des petites bites, dans la scène qu'il jouait avec Ant et Dec.

25. Il a enregistré «Christmas Is All Around» dans les studios Abbey Road.

Publicité

26. Au départ, Richard Curtis voyait les histoires de Hugh Grant et de Colin Firth comme deux films séparés.

27. La fameuse déclaration d'amour d'Andrew Lincoln tracée au feutre sur des cartes géantes était inspirée par le clip de la chanson «Subterranean Homesick Blues» chantée par Bob Dylan.

28. Richard Curtis écrivit cinq versions différentes de cette scène et les lut aux filles de son équipe; il choisit celle qu'elles ne trouvaient pas trop fleur bleue.

29. En plein tournage de la scène, la compagne de Richard Curtis s'approcha d'Andrew Lincoln et lui murmura: «Vous savez que vous jouez le rôle de Richard.» De tous les personnages qu'il avait jamais imaginés, celui-ci était apparemment celui qui lui ressemblait le plus.

30. Et il s'est même trouvé un homme pour faire sa demande en mariage en s'inspirant de cette scène.

31. Pour Andrew Lincoln, prétendre être sous le charme de Keira Knightley n'est «pas l'un des plus grands défis qu'il ait dû relever en tant qu'acteur.»

32. À la sortie du film, la critique cinématographique de Slate l'a qualifié de «trop chargé, trop appuyé, trop tout».

33. La chanson célèbre de la version anglaise du film, c'est Too Lost in You des Sugababes qu'on entend dans la scène de la réception de Noël donnée dans la galerie d'art. Cependant, elle est remplacée par The Trouble With Love Is, une chanson de Kelly Clarkson, dans la version américaine.

34. D'après le commentaire du DVD, la scène du mariage dans laquelle l'orchestre joue All You Need Is Love au sein de l'assemblée s'inspirait des funérailles de Jim Henson, le créateur des Muppets, auxquelles Richard Curtis avait assisté. Durant celles-ci, les marionnettistes apportèrent leurs Muppets et chantèrent une chanson.

35. Au cours du Jonathan Ross Show, Martine McCutcheon révéla que Hugh Grant et elle avaient pour habitude de s'envoyer constamment l'un à l'autre des SMS cochons.

36. Le personnage du Premier ministre joué par Hugh Grant s'inspire en partie de la vie réelle de l'ancien Premier ministre Edward Heath. Edward Heath était célibataire et Richard Curtis s'était longtemps demandé ce qui se serait passé s'il était tombé amoureux alors qu'il était en fonction.

37. Hugh Grant râlait beaucoup à cause de la scène où il devait danser dans sa résidence du 10 Downing Street.

38. L'équipe du tournage essaya d'entrer au n° 10 mais l'accès lui fut interdit.

39. Quand Julia, le personnage joué par Keira Knightley se rend dans le studio de Mark pour lui demander sa vidéo du mariage, il y a le DVD de Fenêtre sur cour sur son étagère. C'est un film qui parle du voyeurisme et du fait d'observer les gens sans qu'ils s'en rendent compte, exactement comme il l'a fait.

Publicité

40. Dans tous les films de Richard Curtis, il y a un personnage impopulaire appelé Bernard, comme l'actuel député conservateur Bernard Jenkin qui avait conquis le cœur d'une jeune fille que Richard Curtis aimait aussi quand il était jeune. Dans Love Actually, c'est le fils à problèmes d'Alan Rickman et Emma Thompson.

41. Olivia Olson qui joue le rôle de Joanna dont Sam est amoureux prête sa voix à Marceline dans Adventure Time.

42. Elle prête aussi sa voix à un personnage du dessin animé de Walt Disney Phinéas et Ferb. Comme le fait d'ailleurs Thomas Brodie-Sangster, son amoureux dans Love Actually.

43. Cependant, comme ils enregistrent leurs scènes de Phinéas et Ferb dans leur pays de résidence respectif, ils ne se sont toujours pas revus depuis la première de Love Actually en 2003.

44. Quand Olivia Olson a enregistré All I Want for Christmas Is You dans le studio, les producteurs ont pensé qu'elle avait tellement de talent que les gens ne croiraient jamais que c'était elle qui chantait en réalité, et ils lui ont demandé de recommencer mais «en un petit peu moins bien».

45. En 2005, Tony Blair fit référence au discours patriotique de Hugh Grant dans le film (quand il discute des «relations particulières» de l'Angleterre avec les USA) en disant: «Je sais qu'une part de nous-même souhaiterait que j'imite Hugh Grant dans Love Actually quand il dit à l'Amérique d'aller se faire voir. Mais la différence entre un bon film et la vraie vie, c'est que dans la vraie vie, il y a le jour d'après, l'année d'après, et toute une vie ensuite pour constater les conséquences destructrices des succès faciles.»

46. Emma Thompson portait des vêtements rembourrés pour jouer son rôle.

47. Elle rejoua la scène où elle pleurait sur une chanson de Joni Mitchell douze fois de suite.

48. Et les pleurs eux-mêmes n'étaient pas prévus dans le scénario. Richard Curtis a dit: «J'avais juste écrit qu'elle montait à l'étage, mettait le CD, et laissait transparaître ses émotions. Tout ce qui s'est joué dans cette scène vient d'Emma.»

49. En 2005, Emma Thompson déclarait au journal The Telegraph: «J'ai fini par avoir sacrément l'habitude de pleurer dans ma chambre et d'être obligée ensuite d'en sortir toute joyeuse, après avoir ramassé les morceaux de mon cœur brisé et les avoir rangés au fond d'un tiroir.»

50. Le mot «actually» est prononcé 23 fois durant le film: 22 fois par les personnages, et une fois pendant le monologue du début.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter!

v

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss