back to top

22 photos qui prouvent que les femmes noires ont toujours été merveilleuses

Nous ne sommes pas nouvelles dans le domaine de la fabulosité.

Publié le

1. Diahann Carroll en 1955.

Hulton Archive / Getty Images

Vive Diahann la reine mère, elle a ouvert la voie à absolument toutes les actrices noires que nous aimons aujourd'hui, en devenant la première femme noire à être la star d'une série sur une grande chaîne dans Julia. Aucune autre femme noire n'est parvenue à cela avant 2012, lorsque Kerry Washington est devenue Olivia Pope dans Scandal.

2. Dorothy Dandridge en 1956.

Evening Standard / Getty Images

Cette déesse a marqué l'histoire lorsqu'elle est devenue la première femme noire à être nommée pour un Oscar, pour son rôle dans Carmen Jones. Le hasard fait que la première femme noire à avoir remporté l'Oscar de la meilleure actrice – Hale Berry – a incarné Dorothy Dandridge dans le «biopic» Dorothy Dandridge.

3. Diana Ross en 1968.

Larry Ellis / Getty Images

La première diva! Le modèle! Nous ne sommes pas dignes de sa grandeur! Vous aurez du mal à trouver un chanteur qui n'a pas été influencé par cette légende vivante. Elle a notamment été nommée 12 fois aux Grammys, elle était la chouchoute de la Mowtown, la chanteuse principale des Supremes, la star de films classiques comme Mahogany, et bien plus.

Publicité

4. Lena Horne dans les années 50.

Afp / AFP / Getty Images

Cette beauté de Brooklyn est apparue dans des films, à la télévision et à Broadway pendant 70 ans. Mais ce qui l'a vraiment fait sortir du lot était son militantisme politique, ce qui lui a également valu d'être temporairement mise sur liste noire à Hollywood.

5. Eartha Kitt en 1960.

Central Press / Getty Images

Orson Welles l'a appelée la «femme la plus excitante du monde» et ça pourrait bien être vrai. La première femme noire insouciante était connue pour dire ce qu'elle pensait et a porté plusieurs casquettes en tant qu'actrice, chanteuse, vedette de cabaret, danseuse, comédienne activiste et artiste vocale. En 1953, deux de ses chansons, Santa Baby et C'est si bon, ont atteint le Top 10 américain.

6. Mary Wells en 1963.

Michael Ochs Archives / Getty Images

Cette beauté saisissante était la première grande star de la Motown et elle a aidé, dans les années 60, à façonner le son original de ce label emblématique, avec des tubes comme You Beat Me to the Punch, nommée aux Grammys, et My Guy.

7. Tina Turner en 1983.

Keystone / Getty Images

Cette femme est devenue la reine du rock'n'roll, a remporté trois Grammys, et est l'une des artistes les plus vendues de tous les temps, malgré le fait d'avoir été constamment mise à terre, littéralement et figurativement. Elle est la première reine du come-back et elle a appris aux femmes le pouvoir de la force et de la détermination. FÉLICITATION Madame Turner!

8. Pearl Bailey en 1945.

R. Gates / Getty Images

Cette actrice et chanteuse s'est vraiment emparée du monde. Elle a remporté un Tony Award, a eu un tube dans le Top 10 et a reçu le Screen Actors Guild Life Achievement Award et la médaille présidentielle de la Liberté. Pas mal, Pearl!

Publicité

9. Hilda Simms en 1947.

Denis De Marney / Getty Images

Cette beauté a quitté l'université pour poursuivre une carrière d'actrice et est finalement devenue célèbre pour son rôle principal dans Anna Lucasta à Broadway. On dirait également que c'était une pro du selfie.

10. Cicely Tyson en 1973.

Dennis Oulds / Getty Images

Par où commencer? Ms. Tyson –qui déchire toujours, en remportant des Tony Awards, et en lâchant des perles de sagesse partout où elle va ces derniers temps– a tout déchiré à la TV, dans des films, et à Broadway depuis les années 60. Elle a été nommée et/ou a remporté presque tous les grands trophées qui existent, des Emmys aux Oscars –on a beau chercher, ils ont tous reconnu sa grandeur. INCLINEZ-VOUS!

11. Josephine Baker en 1951.

AP Images

Elle était la première femme noire à être à l'affiche d'un grand film, Zouzou. Elle est aussi la première à être devenue une artiste à la renommée mondiale après avoir quitté les États-Unis pour la France, car elle refusait de se produire pour des publics soumis à la ségrégation. ÇA c'est de la prise de position!

12. Ruby Dee en 1962.

Library of Congress

Cette actrice, poétesse, dramaturge, scénariste, journaliste et militante, qui est probablement plus connue pour son rôle en tant que Ruth dans Un raisin au soleil, a eu une carrière qui s'est étalée sur plusieurs décennies. Elle est même parvenue à décrocher une nomination aux Oscars en 2007, avant de nous quitter en 2014. Elle et son mari, Ossie Davis, formaient l'un des couples noirs d'Hollywood les plus emblématiques de tous les temps.

13. Nina Simone en 1964.

Getty Images

MADAME Nina Simone a enregistré plus de 40 albums au cours de sa carrière. QUARANTE. La chanteuse et pianiste chantait, composait, et arrangeait sa propre musique, qui couvrait de nombreux genres dont du classique, du jazz, du blues, du folk, du R&B, du gospel, et de la pop. Netflix a récemment sorti un documentaire sur elle appelé What Happened Miss Simone?

Publicité

14. Billie Holiday (date inconnue).

Mpi / Getty Images

Elle était la reine du blues, la chanteuse qui a inventé un nouveau style de prestation vocale/improvisation pour de la musique jazz, et bien plus encore. En 1958, Frank Sinatra disait au magasine Ebony: «Lady Day est incontestablement la plus grande influence de la chanson populaire américaine de ces vingt dernières années», en plus d'être SA plus grande influence à lui. Bravo, Billie.

15. Bessie Smith en 1924.

AP Images

L'Impératrice, comme ils l'appelaient, était la plus grande chanteuse de blues des années 20 et 30. Son influence a aidé à faire de la place à des chanteuses comme Billie Holiday. Son histoire a même aidé Queen Latifah à remporter un Screen Actor's Guild Award, pour l'avoir incarnée dans le biopic Bessie de HBO.

16. Sarah Vaughan dans les années 40.

Metronome / Getty Images

Cette chanteuse de jazz, qui a remporté un Grammy, était décrite comme ayant «l'une des voix les plus extraordinaires du 20e siècle». Il est aussi important de noter qu'elle maîtrisait à merveille le port d'accessoires capillaires.

17. Donna Summer en 1979.

Nick Ut / AP

Laissez-moi rapidement vous éduquer en ce qui concerne la reine du disco. Elle était la première artiste (pas la première artiste noire, la première TOUT COURT) à avoir trois double-albums consécutifs en tête du classement Billboard, et à avoir quatre singles classés nº 1 en une année. Elle a également vendu plus de 140 millions d'albums. Ah, et est-ce qu'on vous a dit qu'elle avait remporté cinq Grammys? Ouais, c'était une GRANDE.

18. Aretha Franklin en 1968.

Express Newspapers / Getty Images

La reine de la soul n'a vraiment pas besoin d'être présentée. Cette femme a remporté DIX-HUIT Grammys, a eu 112 singles classés (faisant d'elle la femme la plus classée de tous les temps), et a vendu plus de 75 millions d'albums dans le monde entier. Elle était également la toute première femme à être honorée au Rock and Roll Hall of Fame et à être classée nº 1 au classement des plus grands chanteurs de tous les temps publié par Rolling Stone. Ms. Franklin se produit encore aujourd'hui, notamment lors de l'inauguration présidentielle de Barack Obama en 2009. Si ça ne vaut pas un petit peu de R-E-S-P-E-C-T, qu'est-ce qui le vaut?!

Publicité

19. Nina Mae McKinney en 1949.

John D. Kisch / Getty Images

Souvent appelée la première star noire du cinéma, Nina s'est fait un nom en étant une vedette au théâtre, dans des films et à la télé durant la période d'après-guerre. Ses incroyables performances l'ont rendue célèbre en Europe, où elle était surnommée la Greta Garbo noire. Son travail a permis de construire les bases pour que d'autres actrices, comme Dorothy Dandridge et Lena Horne, puissent jouer des rôles de «séductrices noires».

20. Theresa Harris en 1940.

John D. Kisch / Getty Images

Elle jouait, dansait et chantait dans de nombreux films comme Dans tes bras, Liliane et Professional Sweetheart. Elle est l'inspiration derrière la pièce By the Way, Meet Vera Stark, de 2011.

21. Roberta Flack en 1969.

Jack Robinson / Getty Images

Elle a été la première chanteuse à remporter le Grammy du meilleur album de l'année deux fois de suite, et elle est connue pour ses tubes classés nº 1 comme The First Time Ever I Saw Your Face, Killing Me Softly with His Song et Feel Like Makin' Love, ainsi que pour ses nombreux duos avec Donny Hathaway.

22. Tammi Terrell (date inconnue).

Rb / Redferns

Si vous vous êtes déjà demandé qui est-ce qu'il fallait remercier pour les soirées karaoké passées à chanter Ain't No Mountain High Enough, c'est cette femme. Sa série de duos avec Marvin Gaye est légendaire, et on nous l'a vraiment enlevée trop tôt. Et son mascara est tellement parfait qu'il devait sans doute être appliqué par un ange à chaque fois qu'elle montait sur scène.

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss