back to top

J'ai mangé cinq fruits et légumes par jour pour voir ce que ça faisait

Et c'est plus difficile que ça en a l'air.

Publié le

Je m'appelle Pierre et je n'aime pas les légumes.

Pierre d'Almeida / Via instagram.com

Enfin, pas exactement. J'aime certains légumes mais je n'aime pas les préparer. Je n'aime pas les laver, je n'aime pas les éplucher, je n'aime pas les couper, je n'aime pas avoir à attendre 30 minutes devant une casserole d'eau bouillante pour que mes carottes aient fini de cuire et je n'aime pas faire la vaisselle. Vous l'aurez compris, je suis plutôt du genre flemmard, et les légumes que j'achète les rares fois où je vais ~au marché~ finissent trop souvent moisis dans le fond de mon frigo.

Mais j'ai décidé de me reprendre. D'abord parce que je n'ai plus les moyens de me nourrir exclusivement de plats livrés quotidiennement sur le pas de ma porte par un coursier qui me maudit très certainement d'habiter sur une colline. Mais aussi parce que ce régime de ramen engloutis en dix minutes à 23h45 dans mon lit devant des tutos YouTube m'a valu quelques dégâts au niveau de l'épiderme.

Dans l'espoir d'améliorer mon estime de moi en même temps que la qualité de ma peau (mais aussi de rendre mes parents fiers de moi), j'ai donc décidé, pendant une semaine, de me livrer au challenge posé depuis quelques années déjà à tous les citoyens de France et de Navarre par le Programme national nutrition santé: manger cinq fruits et légumes par jour.

Pour relever le défi, j'ai donc choisi de m'astreindre aux recommandations du site mangerbouger.fr.

Mais la consommation quotidienne d'au moins cinq fruits et légumes ne constitue qu'un des neufs «repères de consommation» d'une alimentation saine. Si je voulais vraiment respecter mon enveloppe corporelle, je devrais donc, en plus de me gaver de courgettes et de champignons, consommer de la viande, du poisson ou des œufs une à deux fois par jour, des féculents à chaque repas et trois produits laitiers par jour. Je devrais aussi limiter ma consommation de sucre, de matières grasses et de sel, et marcher au moins 30 minutes par jour. Ça attendra.

Publicité
Getty / BuzzFeed France

1. Manger cinq portions (entre 80 et 100 grammes, d'après mangerbouger.fr) de fruits et légumes par jour. Pendant cinq jours consécutifs, parce que faut pas déconner non plus.
2. En manger plus à chaque fois que c'est possible.
3. Essayer de consommer des produits frais, même si les surgelés et produits en conserve sont autorisés.
4. Essayer le plus possible de me préparer mes repas.

Mes amis du Programme national nutrition santé me recommandent également de faire attention aux ~faux amis~.

NRJ12 / Via realitealafrancaise.com

Si je savais que les sodas aux fruits ne pouvaient compter pour une portion (parce que je suis pas complètement débile), je n'avais en revanche aucune idée de la chose suivante: «Les jus de fruits qui ne portent pas la dénomination "pur jus" ne peuvent pas compter comme une portion de fruits.» Il en va de même pour les yaourts au fruits, les biscuits aux fruits, et les soupes ou salades composées qui NE COMPTENT QUE POUR UNE SEULE PORTION. Et merde.

J'ai fait des courses la veille sans prêter grande attention aux conseils de mes petits amis du Programme national nutrition santé. Ils me recommandaient de privilégier les fruits de saison si je craignais pour mes finances, mais je vous avoue n'avoir qu'une idée très floue du calendrier des légumes. Résultat, je me retrouve à acheter une mangue à 4,50 euros. Bien joué.

Je petit-déjeune d'un grand verre de jus d'orange (j'ai fait attention à ce que la mention «pur jus» figure sur la bouteille histoire d'éviter de saboter mon propre travail), et d'une banane. J'ai rien contre le fait de manger le matin, j'en ai juste pas l'habitude et me sens très vite ~plein~. Je mange sans grande conviction pendant que sur iTELE, Bruce Toussaint m'explique que le monde va mal. Au top.

Compteur de fruits et légumes: 🍌🍌

Publicité

À midi, je fais mes adieux à ma vie passée en dégustant les restes d'un plat livré chez moi la veille à 22h par un des coursiers que j'évoquais plus haut. Pour faire bonne mesure, je me force à bouffer ma mangue à 4,50 euros pour le dessert. D'abord parce qu'elle m'a coûté 4,50 euros, ensuite parce que j'avais oublié à quel point j'aimais les mangues quand je ne savais pas encore qu'elles coûtaient si cher. Je mange sans grande conviction (le petit-déjeuner m'a un peu assommé), pendant que mes collègues sortent se chercher à manger sans trop se poser de questions sur leur régime pauvre en fibres.

Remarques: J'ai beau m'être préparé à ce challenge en faisant une liste des plats à base de légumes que je maîtrise (ils sont peu nombreux mais rarement inefficaces), je me rends compte que je passe ma journée à compter ce que je mange et à réfléchir à d'autres plats, dans la crainte de me foirer dès le premier jour. Relou.

Compteur de fruits et légumes: 🍌🍌🍌

Pour être tout à fait honnête avec vous, ce challenge me force à manger des légumes autant qu'il m'oblige à manger trois repas par jour. Je saute régulièrement des repas, quand je n'oublie tout simplement pas de manger en rentrant chez moi le soir. Mais pas ce soir. Je passe faire quelques courses avant de rentrer chez moi (champignons, abricots, pommes) et m'attèle à la préparation d'un classique inratable: tomates mozzarella.

Publicité

Idéalement, j'aurais dû diversifier un peu plus mon assiette. Mais je pars du principe que je n'ai pas essayé de niquer le système en buvant cinq verres de pur jus d'orange et que l'expérience vaut donc toujours. Les deux tomates que je coupe en dés sont plutôt grosses (et entre nous, elle pourraient compter pour quatre portions), j'ai le compte pour la journée.


Compteur de fruits et légumes:
🍌🍌🍌🍌🍌

Détail des repas:

- 1 verre de jus d'orange

- 1 banane

- 1 mangue

- 2 tomates

Petit-déjeuner

Pierre d'Almeida / Snapchat / BuzzFeed France

Puisque j'ai décidé de vivre ma semaine dans l'angoisse permanente de foirer mon challenge, j'engloutis mon verre de jus d'orange et ma banane au saut du lit, histoire de pas oublier. Aujourd'hui je ne travaille pas. J'entreprends donc de sortir de ma grotte, histoire de faire quelque chose de ma journée, mais aussi pour tester ma capacité à résister à la tentation d'un repas pauvre en légumes et riche en acides gras saturés.

Je finis par acheter un jus d'orange fraîchement pressé chez Starbucks, et décide de le faire compter parce que 1) je suis le capitaine de mon âme 2) je n'ai aucune discipline quand j'ai rien à faire de ma journée.

Remarques:

1) Aujourd'hui, il fait 25 degrés à Paris, j'ai peut-être choisi la meilleure semaine du mois pour bouffer des crudités.

2) À J+1, je ne remarque aucune amélioration immédiate de la qualité de ma peau puisqu'un bouton s'est invité sur ma joue ce matin.

Compteur de fruits et légumes: 🍌🍌🍌

J'ai réussi à traverser le quartier des Halles en résistant aux appels répétés et successifs de McDo, Quick, et KFC. Pour être tout à fait honnête, ça tient autant à mon incroyable force mentale qu'aux bénéfices d'un petit-déjeuner ~complet~: j'ai faim de plus en plus tard, et je m'en plains pas. Je déjeune (à 16h30) d'un poisson pané et d'un peu de courgettes au parmesan.

Je mange exactement la même chose le soir, 1) parce que j'ai la flemme de faire à manger et 2) parce que vous aurez vite fait de comprendre que je ne suis pas un pro quand il s'agit de gérer des quantités de nourriture. Encore une fois, j'ai sacrifié la variété à la facilité. Tant pis ¯\_(ツ)_/¯

Compteur de fruits et légumes: 🍌🍌🍌🍌🍌

Détail des repas:

- 2 verres de jus d'orange

- 1 banane

- 2 courgettes

Publicité

Mercredi matin, je prends l'une des pires décisions culinaires de ma semaine. Dans l'espoir de me rapprocher un peu plus du lifestyle de ma reine Hélène Legastelois, je décide (en plus de mon pur jus d'orange habituel) d'engloutir un avocat entier pour le petit-déjeuner. Il est 7h30, c'est tout sauf une bonne idée et ma fierté est la seule chose qui me retient à la vie ce matin-là. Vers 11h, j'avale tant bien que mal deux abricots à peine mûrs (ils ne comptent que pour une portion), et commence à remettre en cause la pertinence du défi que je me suis lancé.

Compteur de fruits et légumes: 🍌🍌🍌

Mes collègues veulent ma perte. À midi, au lieu de me laisser manger le gratin de courgettes que je m'étais préparé avec amour la veille avant de me laisser mourir dans le fond de mon lit, ils m'entraînent avec eux au restaurant. Pire encore, en lieu et place de la salade César qui devait accompagner le club sandwich que j'avais commandée, trois feuilles de laitue et 6kg de frites. De toute évidence, je suis victime d'un complot.

Compteur de fruits et légumes: 🍌🍌🍌

Publicité

14h30: j'avale une pomme gracieusement offerte par une collègue qui essaye de se racheter. Tout au long de l'après-midi, on me fait remarquer que je ~déborde d'énergie~. C'est loin d'être faux, et c'est probablement dû au fait que j'ai jamais mangé autant de repas en si peu de temps de toute ma vie. Mais rassurez-vous, le pire arrive.

Compteur de fruits et légumes: 🍌🍌🍌🍌

J'ai deux dîners le même soir. Deux dîners. Le même soir. En sortant du bureau, je prends le chemin d'un restaurant de fish and chips où j'ai rendez-vous avec des amis qui n'ont visiblement que faire de mon projet de rendre ma vie un peu plus saine. Je touche à peine à ma purée de petits pois. Elle aurait pu compter, mais je n'ai même pas envie de faire semblant.

20h30: je monte dans le métro pour me rendre à mon deuxième dîner de la soirée, une rupture de jeûne entre amis. La fin de la journée approche et je ne suis qu'à quatre fruits et légumes. En chemin, je me murmure à moi-même: «Rue-toi sur les dattes, Pierre, il faut que tu te rues sur les dattes». 21h55, je me rue sur les dattes. Et les bricks. Et les gâteaux. Et le poulet. Je rentre chez moi sans honte, et sans grand espoir d'améliorer la qualité de ma peau cette semaine.

Remarques: Je me rends peu à peu compte qu'au lieu d'incorporer des fruits et légumes dans mon régime alimentaire, j'ai tendance à en rajouter autour de mes repas, histoire d'en avoir mangé cinq à la fin de la journée. J'ai beau vouloir changer mon mode de vie, il semblerait que mon inconscient m'encourage à chaque jour un peu plus à niquer le système. J'hésite entre la fierté et le désespoir.

Compteur de fruits et légumes: 🍌🍌🍌🍌🍌

Détail des repas:

- 1 verre de jus d'orange

- 1 avocat

- 2 abricots

- 1 pomme

- 5 dattes

C'est jeudi et j'ai la flemme de me faire à manger. Sur le chemin du travail, je m'arrête pour acheter du jus d'orange. Sauf que je fais tellement attention à ce que le jus en question soit «pur» que j'en oublie de le prendre sans pulpe. Il me reste deux abricots et une pomme, je les emmène avec moi et décide de les poser en évidence au milieu de mon bureau histoire de me forcer à les manger. Je mange les deux abricots sur les coups de 11h. Si vous vous posiez la question, la réponse est non: ils ne sont toujours pas mûrs.

Compteur de fruits et légumes: 🍌🍌

On me laisse enfin bouffer mon gratin. Il est bon, à n'en pas douter, mais je me rends compte en le mangeant que ce n'est que le deuxième vrai plat que je me suis préparé de la semaine. Pour ce volet-là du challenge, on repassera.

Remarques: Aujourd'hui, je suis allé chez le boucher sans ma mère pour la deuxième fois de ma vie. Un exploit qui mérite d'être souligné, même si je n'ai fait qu'acheter quatre pauvres tranches de jambon de Paris.

Compteur de fruits et légumes: 🍌🍌🍌

La pomme que je mange en milieu d'après-midi n'est pas bonne, comme si l'univers voulait punir mes excès d'hier soir. Je suis bien emmerdé parce que mon programme pour la soirée n'est pas beaucoup plus sain. En sortant du bureau, je vais boire un cocktail: un mélange de prosecco et de jus de framboise, un moyen étonnamment efficace de me donner bonne et mauvaise conscience à la fois.

Je ne dîne pas, je me suis gavé de saucisson et de fromage chez des amis. À 00h46, bien installé dans mon lit, je me rappelle en sursaut que je n'ai mangé que quatre fruits et légumes aujourd'hui. Je sors péniblement de mes draps, ouvre le paquet de bananes acheté en même temps que la bouteille de vin descendue quelques heures plus tôt, et maudis l'imbécile qui a eu l'idée d'un challenge pareil.

Remarques: Pour tenir le coup jusqu'à la fin de la semaine, j'essaye de me rappeler que j'ai décidé de m'infliger ça tout seul. Personne ne m'y a forcé.

Compteur de fruits et légumes: 🍌🍌🍌🍌🍌

Détail des repas:

- 1 verre de jus d'orange

- 2 abricots

- 1 courgette

- 1 pomme

- 1 banane

J'ai la gueule de bois et je me dis qu'aujourd'hui, un peu de fruits et légumes ne devrait pas me faire de mal. Je finis mon jus d'orange, engloutis ma 43e banane de la semaine, et pars au travail avec une envie de salade qui ne me prend que très rarement. Comme quoi.

Compteur de fruits et légumes: 🍌🍌

Vous vous souvenez de ce que je disais tout à l'heure à propos des salades? Que vous avez beau mettre ce que vous voulez dedans, elles ne comptent que pour une seule portion de légumes? Non? Moi aussi j'avais oublié. Tant pis, je bouffe mon mesclun-champignons-maïs-feta-concombres sans broncher, en pensant à mes amis du Programme national nutrition santé, qui n'ont cinq jours plus tard plus d'amis que le nom.

Comme si l'incohérence de mon régime alimentaire était encore à prouver, je mange une pomme pour le dessert. Et un yaourt. Et un Mars glacé. Il faisait chaud, c'était vendredi, et je suis à court d'excuses.

Compteur de fruits et légumes: 🍌🍌🍌🍌

Je n'ai aucune excuse. Je voulais juste y arriver. J'y suis arrivé.

Remarques: Cette photo a été prise à 1h21.

Compteur de fruits et légumes: 🍌🍌🍌🍌🍌

Détail des repas:

- 1 verre de jus d'orange

- 1 salade composée

- 1 pomme

- 2 bananes

Ok, c'était peut-être pas si terrible que ça.

Manger cinq fruits et légumes par jour c'est FAISABLE, mais c'est pas facile non plus, et je commence à comprendre pourquoi seulement 20% des enfants écoutent les conseils de nos amis du Programme national nutrition santé. Le peu de clarté sur ce qui constitue ou pas une portion comptabilisable n'aide pas vraiment: quand on est une personne normale, on a un peu de mal à évaluer ce que ça veut dire «entre 80 et 100 grammes de légume». J'ai passé ma semaine à réfléchir à ce que j'allais manger au lieu d'apprécier les quelques repas équilibrés que j'ai réussi à glisser entre deux frites. Pas cool.

Et sans mentir, j'avoue m'être senti un peu mieux.

Bon, l'état de ma peau ne s'est pas amélioré au point que je remarque ou qu'on me fasse remarquer un changement, mais je vous cache pas que je me sentais plutôt pas mal. J'avais plus d'énergie, mais j'imagine que c'est aussi et surtout dû au fait que me forcer à manger cinq fruits et légumes par jour m'a plus ou moins forcé à manger trois repas par jour. Ça c'est cool.

Même si dans le fond, je reste un imposteur.

Vous l'aurez certainement remarqué, j'ai pas franchement réussi à changer mon régime alimentaire. Au lieu de remplacer les pizzas par des carottes râpées, je finissais par bouffer des fruits en dernière minute après avoir mangé 10kg de frites, histoire de pas perdre le défi que je m'étais lancé. Pas cool.

L'autre problème majeur de cette histoire, c'est qu'à force de me remplir de bananes et d'abricots à longueur de journée, j'avais de plus en plus faim, mais jamais vraiment de légumes. Mon estomac s'était sans le moindre doute élargi, mais pas vraiment pour le meilleur. Remboursez.

Autre chose: j'ai mangé beaucoup plus de fruits que de légumes. Ça ne tient probablement qu'à une seule chose: ma flemme de cuisiner. ¯\_(ツ)_/¯

Est-ce-que j'ai l'intention d'en manger plus?

Au lendemain de la fin de l'expérience, j'ai eu envie d'asperges. Je ne me l'explique pas. Je vais aussi peut-être me mettre au petit-déjeuner. Genre, régulièrement.

Sponsorisé

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss