go to content

Voici comment on se bourre la gueule dans 9 pays du monde

Quel est le pays qui boit le plus? Où trouve-t-on la meilleure nourriture contre la gueule de bois?

Publié le
Ceci est la version corrigée d'une conversation qui a eu lieu entre des collègues et des contributeurs de BuzzFeed, du monde entier, et moi-même (Britannique et véritable amateur de bière anglaise). 

Et souvenez-vous: quel que soit le pays, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

À quel âge commence-t-on en général à boire? En Grande-Bretagne, l'âge légal est de 18 ans, mais la plupart des gens prennent leur première cuite au début de l'adolescence, dans les jardins publics ou les soirées entre amis.

Victor Stepanov: En Russie, c'est à 18 ans. Mais beaucoup de gens commencent à boire bien plus tôt. Vers 12 ou 14 ans. Il est très admis culturellement de boire assis sur des bancs, dans les jardins publics ou devant les immeubles d'habitation.

Beatriz Serrano: L'Espagne a une forte culture de la boisson. Normalement, on commence à boire vers 14 ou 16 ans. Il y a un mot en espagnol pour boire dans les rues qui est botellón (littéralement, grosse bouteille) et on l'emploie quand on achète des boissons au supermarché et qu'on les boit dans la rue.

Adrien Sénécat: En France, il y a souvent comme une petite initiation en famille.

Beatriz: Attends, c'est vrai?

Adrien: Oui, par exemple, à l'âge de 10 ans, il arrive qu'on te verse un peu de vin ou de champagne durant les fêtes familiales. On cherche en partie à éduquer les enfants: s'ils connaissent déjà le goût du bon vin, il y a moins de chances qu'ils boivent de façon exagérée plus tard.

Conz Preti: En Argentine, c'est la même chose qu'en France, on boit en famille. À 12 ans, ma maman me donnait un petit peu de vin coupé d'eau gazeuse. Elle disait que c'était une tradition espagnole, mais à en juger la réaction de Beatriz, je suppose que non?

Javier Aceves: Au Mexique, l'âge légal pour boire de l'alcool est de 18 ans, mais on commence beaucoup plus tôt. Les quinceañeras (fêtes d'anniversaire des 15 ans) constituent pratiquement la première expérience ~autorisée~ d'alcoolisation. Mais étant donné qu'au Mexique, les représentants de la loi ont tendance à être corrompus, on peut acheter de l'alcool partout.

Zainab Shah: Il est illégal de boire au Pakistan, mais on commence à boire de l'alcool de contrebande au lycée. Si vos parents boivent à la maison, cela aide aussi. On passait toujours nos soirées chez les amis dont les parents avaient un bar, et on piquait la bouteille du père de l'un d'eux.

Wale Lawal: Au Nigeria, les enfants de ma génération ont commencé à boire tôt. Nous sommes la génération à problèmes, ceux qui n'ont eu presque personne pour les surveiller car pendant qu'ils grandissaient, le Nigeria a passé la vitesse supérieure; même lentement, l'argent a commencé à circuler après une récession dans les années 80. Je suis un enfant des années 90.

Ailbhe Malone: En Irlande, on s'attend à ce que vous commenciez à boire avant 18 ans. Les parents achèteront souvent de la bière avec l'idée qu'«on préfère que tu le fasses à la maison, avec ce qu'on a acheté, plutôt qu'avec des alcools forts dans les jardins publics».

Est-il difficile d'acheter de l'alcool quand on n'a pas l'âge légal?

Victor: Il est tout à fait possible d'acheter des alcools forts en Russie, sans avoir l'âge légal. Certains magasins ne vous demanderont même rien.

Javier: Pas difficile du tout. Vous pouvez acheter de l'alcool partout. Il y a bien ce qu'on appelle des tardeadas (ce qui peut être traduit par «soirées») où l'on n'est pas censé trouver de l'alcool, mais... c'est le Mexique. Il y a quelques années, il y a eu un gros scandale à Mexico, la police a fait une descente dans un de ces endroits-là; ils ont bloqué l'entrée et il y a eu un mouvement de panique. Beaucoup de jeunes sont morts.

Zainab: Comme tout l'alcool est de contrebande, il faut juste connaître les bonnes personnes. En fait, ce n'est pas facile pour les filles d'acheter de l'alcool. C'était toujours un ami garçon qui devait le faire.


Y a-t-il une boisson en particulier associée à l'adolescence?

Beatriz: Les bières bon marché et aussi le martini avec de la limonade, et le Malibú avec de l'ananas.

Javier: On les appelle des gomichelas. C'est de la bière (de la bière mexicaine, style Corona) avec du citron, du piment, du sel et des oursons gélifiés. Les meilleures se vendent autour du stade Azteca.

Conz: Ça a l'air horrible.

Javier: Ce sont en fait de bonnes micheladas. Et parfois on met du jus de Clamato dedans.

Au Royaume-Uni, on trouve beaucoup plus de choses dans ce domaine. Le Lambrini, le cidre Woodpecker, les sodas alcoolisés comme le WKD. Ce sont des choses que personne ne boit pratiquement plus après 21 ans.

Beatriz: En Espagne, l'équivalent s'appelle le calimotxo qui est un mélange de vin rouge et de Coca, une version à deux balles de la sangria. Et en général, tout ce qui ne coûte pas cher. On trouve des bouteilles de rhum à trois euros.

Adrien: En France, les parents seraient encore plus fâchés, s'ils savaient que l'alcool qu'on boit c'est du calimotxo. C'est un blasphème pour les Français.

Zainab: De l'alcool de contrebande ou de la bière. Malgré l'interdiction de l'alcool, il y a une brasserie au Pakistan. Ils s'en sortent en prétendant approvisionner les expatriés non-musulmans. Le bhang est populaire. C'est fait à partir de marijuana, et les villageois en boivent librement.

Conz: Il y avait une marque de vin pas chère du tout qui s'appelait Uvita et qui était si sucrée et si bon marché qu'on se saoulait très vite avec.

Javier: Il y a un alcool distillé dégoûtant que certains bandits ont surnommé mezcalito (rien à voir avec le mescal) et qui s'appelle tonayan. On le trouve dans toutes les épiceries mexicaines et c'est super bon marché. Avec le tonayan, on fait ce qu'on appelle des aguas locas. Versez tout le truc dans une horchata ou du jus d'hibiscus et boum! vous avez votre «eau folle».

Mat: En Australie, on a le Passion Pop qui ressemble à du vin pétillant mais très peu cher et avec un goût de bonbon. Le goon (vin en cubi) est aussi super bon marché et très populaire, à boire directement au goulot.

Adrien: En France, on a beaucoup d'eaux-de-vie (liqueurs de fruits très alcoolisées) artisanales. Chaque fois qu'on essaie d'en boire à des soirées quand on n'a que quinze ans, ça se termine très, très mal.

Beatriz: Eau de mort.

Adrien: Exactement.


À quel point le rôle joué par l'alcool est-il central dans la socialisation? Y a-t-il une pression de la part de l'entourage qui pousse à boire?

Wale: Particulièrement lors des sorties en boîte qui font vraiment partie de la culture, à Lagos, et où l'alcool est vraiment un outil de socialisation. Il y a une pression exercée par les autres pour boire au Nigeria, mais on peut choisir de ne pas boire, auquel cas les gens vont simplement supposer que vous êtes musulman et ils seront très compréhensifs.

Beatriz: En Espagne, on boit tous ensemble donc ça fait bizarre si quelqu'un ne prend rien, pas même une bière. On te demande pourquoi, et tu as intérêt à donner une bonne raison («Je prends des médicaments», «Je suis malade»...) si tu ne veux pas qu'on continue à te questionner. J'ai une amie qui dit qu'elle n'a pas confiance dans les personnes qui ne boivent pas.

Javier: C'est un gros problème au Mexique. C'est très répandu de traiter quelqu'un de «puto» (mot vulgaire désignant un lâche et aussi utilisé pour insulter des homosexuels) quand il s'en va ou qu'il ne veut plus boire. Il y a une pression sociale qui pousse les gens à multiplier les verres et à finir bourrés.

Ailbhe: L'alcool joue un grand rôle dans la socialisation en Irlande. On vous poserait des questions si vous ne buviez pas. «Prends-tu des antibiotiques?» est une question si répandue, que c'en est presque devenu un mème.

Mat: Oui, l'Australie et l'Irlande ont l'air de se ressembler. Il y a une énorme culture de la boisson qui est largement répandue ici et reconnue comme faisant partie du mode de vie australien. J'ai quelques amis qui ont pratiqué le «zéro alcool pendant un mois» et chaque fois, on les a regardés avec... je ne veux pas dire du mépris, mais...


Êtes-vous familier avec le concept de «pre-gaming»? C'est-à-dire boire beaucoup chez vous avant de sortir.

Zainab:Le pre-gaming c'est la seule façon de boire au Pakistan.

Conz: Oui!!! Tout commence tard en Argentine. On dîne, on fait un petit somme, on se réveille vers minuit, on se change, on va chez quelqu'un, on boit des verres jusqu'à trois heures du mat, et ensuite on va en boîte ou à une fête. Quelquefois les pre-games sont si longs qu'on finit par ne plus ressortir.

Javier: On appelle ça pre-copeo. Ça a commencé par être une façon pas chère de se bourrer la gueule avant de sortir. Mais plus nous grandissions, plus les villes mexicaines devenaient dangereuses, et le pre-copeo est devenu un copeo tout court.

Ailbhe: Ouais, on appelle ça un pre-lash à Dublin. C'est cher de boire en Irlande: environ cinq euros la pinte, donc c'est plus économique de boire un verre ou deux avant de sortir.


Y a-t-il des boissons populaires que des étrangers pourraient ne pas connaître? Quelles sont les meilleures et les pires?

Victor: Bon, en Russie, les choses sont simples. Les Russes boivent de la bière et de la vodka.

Adrien: En France, je dirais le pastis, un alcool fort qu'on dilue dans de l'eau.

Wale: Pour les jeunes Nigérians, l'Orijin qui est un mélange de plantes, de fruits et d'alcool, produit par Diageo. Je suis le seul à ne pas l'apprécier. Et puis il y a aussi l'Alomo Bitters qui est un truc vraiment super fort. Ça sépare les hommes des garçons, les femmes des jeunes filles et l'âme du corps. J'en ai bu une fois lors d'un pari, et même maintenant, j'ai encore des flashbacks.

Beatriz: On a différentes sortes de boissons, suivant que vous êtes dans le nord ou le sud de l'Espagne. Dans le nord, on a beaucoup de liqueurs, dont la liqueur de café qui est délicieuse. Dans le sud, on a différents types de vins: la manzanilla et le xérès.

Conz: On boit beaucoup de Fernet-Coca. Le Fernet-Branca, c'est italien mais y mettre du Coca, c'est argentin.

Javier: On boit beaucoup de mescal, c'est la boisson bobo. En boîte, l'arme absolue c'est le Bacardi-Coca. Mais les cantinas sont peuplées d'amateurs de tequila et/ou de brandy.

Ailbhe: Vous pourriez essayer le poitín, qui est une espèce de vodka de pomme de terre? Avant, c'était un alcool de contrebande mais maintenant il y a quelques marques ~artisanales~ qui vous causeront probablement moins de soucis.

Mat: J'essaie de faire connaître le «drop bear» australien. En fait, c'est juste un verre à liqueur de rhum Bundaberg mélangé à une demi-pinte de bière.

Ailbhe: Ça a quel goût?

Mat: C'est comme si un marsupial en colère te donnait un grand coup dans le fond de la gorge.

Quels sont les mots pittoresques signifiant «ivre» dans votre langue?

Je vais démarrer avec des exemples anglais: twatted (assommé), banjaxed (ruiné), rat-arsed (cul de rat), pished.

Victor: En russe, j'aime bien le mot «sinebol» qui veut dire alcoolique ou même «v zyuzyu» qui veut dire complètement saoul.

Adrien: En français, on a «bourré», «cuité», «raide», «saoul», «torché», «déchiré».

Beatriz: En espagnol, on dit: «Voy muy ciego», ce qui veut dire littéralement: «Je suis complètement aveugle.» On utilise aussi: «piripi», «bolinga», «voy fino», «mamado», «llevo un pedal» et «Como las Grecas» (Las Grecas était un duo célèbre en Espagne, deux sœurs gitanes qui sont mortes d'overdose).

Conz:Les Argentins disent: «Estoy del orto» («orto» voulant dire «cul», donc la traduction littérale est : «Je suis cul»), ou «veo doble» (ce qui veut dire : «Je vois double»).

Javier: Au Mexique, «Estoy pedo». «Pedo» veut dire «pet». Et aussi... «Estoy hasta la madre» (J'en ai plein le cul), «estoy hasta atrás» (j'en ai plein le dos).

Mat: Attends, tu dis que tu es pet, si tu es bourré?

Ailbhe: Ossifié (tu es si rempli d'alcool qu'il y en a jusque dans tes os).

Wale: J'ai fini défoncé. C'est ce que nous disons au Nigeria.

Mat: Shitfaced (tête pleine de merde), fucked off your tits (complètement foutu), absolutely gone (complètement parti), cunted (chatté). Les Australiens deviennent vraiment agressifs et grossiers quand ils décrivent leurs beuveries.

Diriez-vous que c'est courant et banal de boire de l'alcool tous les jours? Ou est-ce que ce serait considéré comme de l'alcoolisme?

Victor: Non, c'est complètement normal! Je veux dire que si vous buvez tous les jours de l'alcool en Russie, il va se passer un bon bout de temps avant quiconque ne s'en inquiète, c'est une chose normale.

Mat: La Russie est ma patrie spirituelle, apparemment.

Beatriz: Un verre de vin ou de bière, ça va. En Espagne, on est très tolérant vis à vis du fait de boire de l'alcool en société. Si vous buvez une bouteille de whisky à vous tout seul, chez vous, chaque jour, ça devient un problème.

Adrien: En France, si vous buvez avec d'autres personnes, ça va, si vous buvez tout seul, vous avez un problème.

Beatriz: Quand j'ai vécu à Londres, j'ai vu la différence. En Espagne, on prend une petite bière de temps en temps et on rentre chez soi, mais je trouve que votre manière de prendre un verre après le travail... «Oh mon Dieu! Ça, c'est ce qui s'appelle boire.»

Wale: C'est vraiment banal de boire de l'alcool tous les jours à Lagos. Et c'est compréhensible. La vie est pénible au Nigeria et il y a une relation entre la consommation d'alcool d'un individu et la dureté de sa vie.

Javier: Boire tout seul est un signe d'alcoolisme ici. Et prendre un verre en semaine après le travail (comme vous, Anglais tarés que vous êtes) est aussi considéré comme un problème.

Conz: Je suis alcoolique, d'après les Mexicains.

Mat: Ouais, apparemment, je suis un gros alcoolo au Mexique. J'aime bien prendre une bière ou deux (ou six) à la maison. Mais si tu veux une vodka citron limonade ou une carafe de cocktail Mimosa pour toi toute seule, un dimanche après-midi... vas-y, ma fille. Quelques verres de vin pendant le dîner, c'est juste bon pour la santé.

Quel est le discours qui se généralise, en terme d'alcoolisation excessive? Y a-t-il des groupes en particulier qui se singularisent en tant que buveurs à problèmes?

Wale: La seule impression générale à noter, c'est que le Nigeria est le troisième plus important consommateur de cognac Hennessy, et que nous voyons cela comme une bonne chose, un signe de prospérité. Ce sont les jeunes en particulier qui sont considérés comme des buveurs à problèmes. Nollywood joue un rôle là-dedans. Dans nos films, dès que vous voyez des jeunes en train de boire de l'alcool, les ennuis arrivent. Les jeunes femmes qui boivent sont pratiquement des terroristes.

Victor: En fait, maintenant, en Russie, boire de l'alcool est devenu moins populaire qu'avant, chez les jeunes. Mais les générations plus âgées boivent encore beaucoup.

Zainab: Au Pakistan, personne n'en parle. Tout le monde le fait. Tout le monde le cache.

Les Britanniques aiment parler du fait qu'ils ont la gueule de bois. Il n'y a pas de tabou. C'est considéré comme faisant nécessairement partie de la vie. Est-ce différent là d'où vous venez?

Adrien: Ouais, les Français aiment bien se vanter de la quantité d'alcool qu'ils ont bu la veille au soir, et à quel point ils se sentent mal le lendemain matin.

Javier: La nourriture mexicaine est parfaite pour les gueules de bois, du coup nous avons toute une culture de la gueule de bois qui englobe la nourriture, les restaurants, et... encore l'alcool. Nous avons un mot pour cela, conectarla (connectez-le), qui veut dire que le meilleur moyen de survivre à une gueule de bois, c'est de se saouler à nouveau.

Y a-t-il un remède contre la langue de bois recommandé par tout le monde?

Au Royaume-Uni, on mange traditionnellement des aliments gras: un petit-déjeuner bien gras ou un sandwich au bacon. Personne ne croit que ça va chasser la gueule de bois, mais c'est la chose à faire.

Victor: Il n'y a pas qu'une seule recette. Certains boivent encore plus d'alcool pour soigner leur gueule de bois. D'autres prennent des pilules spéciales qu'on peut acheter en pharmacie.

Conz: Une pizza. Ou juste dormir jusqu'à 15h.

Javier: Des tacos. Un chilaquiles. Des fruits de mer. N'importe quoi d'épicé fera l'affaire. Bien sûr, quelques micheladas peuvent aider aussi :-)

Ailbhe: Un petit-déjeuner bien gras avec du boudin noir et du boudin blanc. Ou un filet de poulet roulé (miam).

Mat: Un sandwich à l'œuf et au bacon, un comprimé de Berocca, et un grand verre de bouge-toi-le-cul.

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss