back to top

13 trucs à savoir sur les sorciers en Amérique du Nord

Les puritains, les procès pour sorcellerie de Salem et un congrès magique, bon sang!

Publié le

1. À partir du XVIIe siècle, les sorcières et sorciers européens ont émigré en Amérique, tout comme leur équivalent non-maj'.

Pottermore / Via Twitter: @EW

Parfois, c'était par goût pour l'aventure, mais c'était plus souvent pour échapper aux persécutions ou aux autorités de la sorcellerie. (Non-Maj' est la version américaine de Moldu).

Publicité

3. L'Amérique était un environnement plus rude que l'Europe pour les nouveaux venus, car ils ne connaissaient pas les plantes magiques locales et il n'y avait pas de bons fabricants de baguettes magiques, et une seule école de sorcellerie (Ilvermorny), mais qui connaissait des déboires à ses débuts.

4. Un conflit a germé entre les émigrants européens et les Amérindiens, notamment parce que les Puritains, très religieux, ne supportaient pas la magie, et accusaient souvent les autres d'«activités occultes».

5. Comme la communauté des sorciers n'avait pas encore ses propres forces de l'ordre, un groupe de sorciers mercenaires brutaux, les Scourers, s'est formé.

Warner Bros.

Composé de sorciers de nombreuses nationalités, le groupe des Scourers traquait les criminels et quiconque valait de l'or.

6. Les Scourers sont devenus de plus en plus craints et corrompus, ont eu recours à la cruauté et à la torture, provoqué des bains de sang, vendu les autres sorciers et sorcières, et ont parfois fait passer des Non-Maj' pour des sorciers pour obtenir des récompenses de Non-Maj' crédules.

Publicité

7. Au moins deux des juges puritains de Salem étaient en réalité des Scourers. Les procès ont été une tragédie pour la communauté des sorciers, et certaines des victimes étaient de vraies sorcières, innocentes des crimes dont elles étaient accusées.

8. Les procès des sorcières de Salem ont fait partir beaucoup de sorciers et sorcières d'Amérique, et en ont convaincu d'autres de ne pas y aller.

Warner Bros.

En conséquence, il y avait moins de magiciens en Amérique du Nord que sur les autres continents.

9. Les sang-pur, qui lisaient les journaux et savaient ce que faisaient les Puritains et les Scourers, venaient rarement en Amérique, et il y a donc là-bas un plus fort pourcentage de sorciers et sorcières né-e-s de parents moldus.

Warner Bros.

Pour cette raison, l'idéologie du sang pur n'était pas aussi populaire en Amérique qu'en Europe.

10. Le Congrès magique des États-Unis d'Amérique a été créé en 1693, avant la version non-maj' du Congrès.

Pottermore / Twitter: @EW

Il est surnommé MACUSA, et a créé des lois pour la communauté de sorcellerie nord-américaine.

12. Certains Scourers, cependant, se sont cachés parmi les Non-Maj', épousant des Non-Maj' et transmettant à leurs enfants l'idée que la magie était réelle, et que les sorciers et sorcières devraient être exterminés.

13. Les Non-Maj' d'Amérique du Nord semblaient plus difficiles à duper avec de la magie, peut-être à cause des croyances anti-magie de ces familles de Scourers et de leur descendance, ce qui a eu des répercussions sur le gouvernement de la communauté de la sorcellerie américaine.

Vous pouvez lire le nouveau texte de J.K. Rowling sur Pottermore ici.

Ce post a été traduit de l'anglais.

Sponsorisé

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss