back to top

Ces empilements de pièces sont complètements fous

Ce compte Instagram défie l'entendement.

Publié le

Beaucoup de personnes sur Twitter ont récemment été fascinées par un Japonais de 28 ans qui réalise des empilements de pièces absolument fascinants.

@thumb_tani / Via Twitter: @thumb_tani

Shunsuke Tani a déclaré à BuzzFeed News qu'il a commencé à faire des empilements il y a quatre ans, lorsqu'il a essayé de faire tenir en équilibre une pièce de 1 yen sur une pièce de 10 yen.

指先にバランス芸の神様が宿った瞬間

Puis une pièce de 500 yen sur une pièce de 1 yen.

500円玉は刻みがあって重いから土台に向いてる。一円玉は軽くて厚みがあるから上に乗せるのに向いてる。俺みたいに暇でくだらないことが好きな人はチャレンジしてみてね。

Et tout est parti de là, chacune de ses créations apparaissant à présent sur son compte Twitter @thumb_tani.

もっと作品増やして、「コインスタッキング」とかそれっぽい名前を付ければ一つのジャンルとして確立するかも…なんてね。

こういうのって時が止まったみたいな不思議さが面白いと思いませんか? えっ、思わない?あっそう。

こんな物を新聞とかテレビで取り上げて頂いて、素直に嬉しいと思います。 同時に 「実は接着剤とCGでした☆テヘペロ」 なんて言ったらどうなるんだろうっていう暗い好奇心も湧いてきます。

Shunsuke Tani a révélé qu'une création difficile pouvait prendre jusqu'à une demi-heure. Les plus faciles peuvent être réalisées en quelques minutes.

@thumb_tani / Via Twitter: @thumb_tani

Il a déclaré que beaucoup de ses créations prennent forme au fur et à mesure de la construction, qui peut s'avérer frustrante.

@thumb_tani / Via Twitter: @thumb_tani

«Oui, ça m'agace quand j'échoue à de nombreuses reprises, et parfois j'abandonne tout simplement, dit-il. Je me demande pourquoi je fais ça!»

@thumb_tani / Via Twitter: @thumb_tani

Shunsuke Tani dit qu'il a obtenu une très bonne réaction sur Twitter, et adorerait continuer à impressionner ses followers avec des créations de plus en plus grandes à l'avenir.

谷峻介さん提供

«C'est marrant, parce qu'il y a beaucoup de sortes de réactions comme "incroyable", "c'est pas bien de jouer avec l'argent", "ce n'est pas collé, ou retouché par ordinateur?" C'est simplement quelque chose que je fais pour m'amuser, donc je n'ai pas de but spécifique... Mais j'aimerais créer un empilement plus grand avec un plus grand nombre de pièces.»

Cer article a été successivement traduit du japonais puis de l'anglais.