go to content

Il faut qu'on parle de cet autocollant pour bite

L'entreprise qui les vend prétend qu'il permet de faire du «vrai sexe».

posté le

Voici le Jiftip, un autocollant pour le bout de votre pénis.

Jiftip

Le Jiftip est une bande adhésive en polyuréthane (un autocollant, quoi) qu'on est censé placer sur le bout du pénis pour couvrir l'urètre (c'est-à-dire le trou). L'idée, c'est d'atténuer la différence de sensations entre les rapports sexuels sans préservatifs et les rapports protégés.

En gros, vous pouvez (soi-disant) le faire sans préservatif grâce à cet autocollant qui empêche le liquide séminal de s'échapper de l'urètre pendant le rapport. De quoi éviter les grossesses, bien qu'il faille tout de même vous retirer avant l'éjaculation, précise le site web.

Ça ressemble à un moyen de contraception pas très fiable ou à un canular sur les réseaux sociaux. Et vous n'êtes pas le seul à le penser. Les gens sont sceptiques.

Ils s'inquiétaient aussi de la douleur aiguë qu'ils pourraient ressentir au moment de l'arracher.

@aurabogado / Jiftip / Via Twitter: @aurabogado

L'entreprise admet que l'opération est douloureuse, mais suggère de cacher ses larmes à sa partenaire en lui faisant croire que ce sont des larmes d'amour.

Ainsi que les risques de contracter des infections transmissibles sexuellement et de tomber enceinte.

@Roachcocks / Via Twitter: @Roachcocks

En plus des avertissements (on en compte plus d'un) vous prévenant du fait que vous ne devriez pas utiliser le Jiftip pour vous protéger des IST, ou en tant que moyen de contraception, le site déclare également que les «tests officiels seront réalisés dans quelques années».

Selon l'entreprise, et malgré les inquiétudes relatives à la sécurité, bon nombre des premiers utilisateurs du Jiftip, alias les «beta-testeurs», continuent d'utiliser le Jiftip à la place des préservatifs.

FX / Via tenor.com

Tyler, un testeur du Jiftip raconte sur le blog de l'entreprise: «Le Jiftip incarne la solution idéale pour un groupe de personnes qui ne sont pas prêtes à renoncer complètement au sexe, mais qui veulent ressentir une forme d'intimité plus poussée que ce que les préservatifs ont à offrir.»

Jason, un testeur du Jiftip commente: «C'est parfait pour ma femme et moi. Nous sommes monogames et le premier partenaire sexuel de l'un et de l'autre, alors il n'y a pas de risque d'IST. C'est juste que nous ne voulons pas qu'elle tombe enceinte pour l'instant et que nous détestons utiliser des préservatifs. Cette méthode nous rassure et nous permet de rester sereins.»

Pour comprendre l'intérêt du Jiftip, BuzzFeed s'est entretenu avec le Dr Paul Gittens, urologue au centre de médecine sexuelle de Philadelphie, aux États-Unis.

Tout d'abord, il est certain que le Jiftip ne vous protégera pas des IST.

Comedy Central / Via giphy.com

Les préservatifs restent le moyen le plus efficace de se protéger contre les IST, alors pourquoi avoir recours à quelque chose qui n'a pas démontré son efficacité, s'interroge le Dr Gittens.

«Le Jiftip n'est sans doute pas assez hermétique, les virus et les bactéries comme le VIH, le virus du papillome humain, la chlamydiose et la gonorrhée sont assez petits pour se faufiler dans l'urètre et causer des problèmes.»

Et si vous aimez le sexe ~brutal~, des accidents peuvent survenir et provoquer l'apparition de microfissures sur la verge, offrant une ouverture au IST qui peuvent passer par là.

L'entreprise le sait, elle en parle dans sa clause de non-responsabilité: «VOUS NE VOUS EN SERVIREZ PAS POUR ÉVITER LES GROSSESSES ET LES IST.»

Et ça n'empêchera pas votre partenaire de tomber enceinte, même si vous vous retirez.

Disney / Via giphy.com

Vous pouvez vous retirer comme un pro mais il ne suffit que d'UNE fois où vous jouissez trop vite.

Si ça se produit à l'intérieur de votre partenaire, alors il se peut que le spasme musculaire qui propulse l'éjaculation, combiné au fait que le sperme n'ait nulle part où aller, force le sperme à couler sur les côtés, explique le Dr Gittens. Et fait remarquer que le blocage pourrait entraîner des douleurs.

«Chez certains hommes, l'éjaculation est plus forte que pour d'autres», souligne-t-il.

Et il y a aussi la possibilité qu'il soit mal mis dès le départ. «Que se passe-t-il si l'autocollant tombe pendant un rapport ? Vous ne vous en rendrez probablement pas compte avant qu'il ne soit trop tard.»

L'arracher pourrait aussi provoquer des problèmes autrement plus graves que de simples larmes de douleur.

Fox / Via giphy.com

La matière pourrait irriter la peau, surtout si celle-ci est sensible. Peut-être de la peau pourrait-elle s'arracher, ou vous pourriez n'arracher qu'une partie du Jiftip, l'autre restant collée à votre pénis.

Le Dr Gittens conclut que le but de mettre quelque chose sur son pénis est de se protéger contre les IST et les grossesses. Or, les préservatifs restent le moyen de protection le plus efficace.

Jacquelin Jing Ling / Via giphy.com

«Si le Jiftip n'assure pas cet objectif [de prévention], alors ça ne semble pas très utile de l'utiliser», estime-t-il. «Bien sûr, il y a une diminution de la sensation lorsque vous avez un rapport sexuel avec un préservatif, mais l'avantage c'est que vous vous protégez des IST, et que c'est très efficace pour prévenir les grossesses. Je pense simplement que ce n'est pas une bonne idée d'utiliser le Jiftip.»

BuzzFeed Health a contacté Jiftip pour obtenir leurs commentaires.

Ce post a été traduit de l'anglais.

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss