back to top

Il faut qu'on PARLE de l'épisode 9 de «Game of Thrones»

TL;DR: cet épisode ne contenait quasiment aucune surprise. Mais punaise, qu'est-ce qu'il était beau.

Publié le

PRÉCÉDEMMENT DANS ÉTALONS ET DÉCAPITATIONS

HBO / Via tumblr.com

- On a vu la bite de Sandor Clegane.

- Ramsay est Le Pire.

- Jon va tuer Ramsay.

- Sansa pense que l'armée de Jon n'est pas assez grande et a demandé de l'aide à quelqu'un. (mais on sait pas qui). (mais c'est sans doute Littlefinger). (mais on sait pas).

- Stannis me manque.

- Yara reine queer de mon cœur et Theon veulent rencontrer Daenerys et s'allier avec elle.

Celui-ci s'appelait The Battle of the Bastards, ou La Bataille des Bâtards. Ce qui n'est pas très sympa pour eux, mais qui laissait présager un affrontement épique entre Jon et Ramsay.

Publicité

Et soudain, je réalise que Daenerys est la Rick Grimes de Game of Thrones.

AMC / BuzzFeed France

Autoritaire, pense que tout lui est dû, sourcils très expressifs, prend toujours les pires décisions possibles.

On apprend donc que Daenerys a un «plan» pour vaincre les Maîtres qui s'attaquent à Meereen.

Ah oui ok, en fait c'est le même plan qu'à chaque putain d'épisode.

Publicité

😍😍😍

Publicité

Speed dating de la semaine

Jeune khaleesi cherche dame pirate bien gaulée pour faire un petit bout de chemin (jusqu'à Westeros) et ~chevaucher des dragons~.

Aime: le feu, donner des ordres, les larmes du patriarcat.

Peut réciter son CV si besoin.

Levez la main si vous aussi vous voulez que Yara mette des fessées à Daenerys ✋

Oh Yara, ne t'arrête jamais stp.

Avant la bataille, Sansa rappelle à Jon qu'elle connait Ramsay mieux que personne, et que Jon ne doit surtout pas tomber dans son piège.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

L'épisode était réalisé par Miguel Sapochnik, qui avait déjà mis en scène la bataille épique entre Jon Snow et les marcheurs blancs dans Hardhome.

HBO

(Mais si vous vous souvenez, l'épisode avec le roi des zombies qui tend les bras en l'air.)

Publicité
Publicité
Publicité

Sansa, qui est clairement la grande gagnante de cet épisode, rend une petite visite à Ramsay et le démolit calmement.

Pour un ancien bâtard qui a passé toute sa vie à complexer sur son identité et à convoiter une certaine reconnaissance... C'est la meilleure insulte possible.

Publicité

Questions et observations:

HBO / Via tumblr.com

- Lyanna Mormont ma meuf sûre <3

- Ok, ok, Ramsay est mort, youpi. Suis-je la seule à avoir été un peu déçue par sa mort? Genre, ils pouvaient pas d'abord lui vider les yeux avec une cuillère à caviar, lui arracher les ongles et laisser des rats lui manger les testicules? Non fin moi je dis ça je dis rien.

- Heureusement que Sansa a eu l'intelligence de demander de l'aide à Littlefinger. Mais espérons qu'elle ne se rapprochera pas trop de lui...

- Non parce que c'est quand même lui qui l'a livrée à Ramsay ET qui lui a dit «je pourrais être ton père» avant de l'embrasser goulûment... Brrr.

- D'autant plus que maintenant que Ramsay est mort, Littlefinger redevient le personnage le plus dangereux de la série. Il est peut-être plus ~subtil~ que Ramsay, mais n'oublions pas qu'il est responsable de la mort de 90% des personnages de Game of Thrones.

- Est-ce que Yara et Dany vont vraiment coucher ensemble (pitié pitié pitié)?

- De l'ouverture en mode «jeu vidéo» à Meereen en passant par la scène de bataille, les producteurs ont clairement grillé tout leur budget dans cet épisode. La semaine prochaine, c'est dragons en pâte à modeler pour Daenerys et cakes au citron Lidl pour Sansa.

- RIP Wun Wun. Tu ne causais pas beaucoup mais tu étais choupi (et très utile sur un champ de bataille).

- En termes de rebondissements, cet épisode ne contenait pas vraiment de surprises: on s'attendait pas mal à ce que Ramsay soit vaincu, et à ce que Rickon meure. Mais la réalisation et la photographie étaient absolument sublimes et rattrapent tout le reste.

Publicité

- Game of Thrones a basé le succès de ses cinq premières saisons sur sa violence, son système patriarcal implacable et ses morts choquantes, si bien qu'on en est arrivé à attendre des massacres de plus en plus sanglants. La saison 6, en comparaison, représente la première vraie lueur d'espoir depuis le début de la série pour certains personnages, notamment les enfants Stark. Cet épisode, en épargnant tous ses personnages principaux (gentils), annonce un nouvel ordre. La fin de la brutalité patriarcale, celle qui pousse des hommes à violer, à massacrer, à brûler des enfants (de cet ordre-là, il ne reste que des cendres, à Meereen comme à Winterfell, là où Shireen a été sacrifiée). Désormais, ce sont les femmes (Sansa, Yara, Daenerys), les bâtards, les infirmes et les choses brisées (Jon, Theon et Tyrion) qui ont les cartes en main, et comptent peut-être changer l'ordre établi.