back to top

Le créateur de Breaking Bad veut qu'on arrête de lancer des pizzas sur la maison de Walter White

Apparemment, Breaking Bad n'est qu'une série et cette maison appartient en réalité à une gentille femme qui n'est pas Walter White. «Laissez-moi vous dire quelque chose. Il n'y a rien de drôle ou d'original ou de cool à lancer une pizza sur le toit de la maison de cette dame,» a déclaré le créateur de la série, Vince Gilligan.

Publié le

Vous vous souvenez de la scène culte de Breaking Bad pendant laquelle un Walter White passablement irrité jette sa pizza sur le toit ?

(Moi aussi.)

Et apparemment, nous ne sommes pas les seuls. Dans le récent Better Call Saul Insider Podcast, le créateur deBreaking Bad, Vince Gilligan, a révélé que des gens venaient voir la maison utilisée dans la série pour jeter une pizza sur le toit.

Publicité

Vince Gilligan a expliqué que la maison utilisée pour le tournage en extérieur de la maison des White appartient à «une dame et à son mari» qui «sont les personnes les plus adorables au monde.»

«Que des gens viennent prendre la maison en photo, d'accord,» a déclaré Gilligan dans le podcast sorti mardi dernier.

Lors d'une interview en 2013 portant sur les visiteurs venus voir la maison, la propriétaire des lieux avait affirmé que «la majorité des gens étaient gentils et respectaient la propriété.»

Mais apparemment, la situation a changé il y a peu de temps. «Désormais, la propriétaire nous raconte que des gens errent sur sa propriété et ne sont pas très sympas envers elle... Ils lancent des pizzas sur son toit,» explique Vince Gilligan.

«Laissez-moi vous dire une chose. Il n'y a rien d'original ou de drôle ou de cool à lancer une pizza sur le toit de cette dame. Ça a déjà été fait. Vous ne serez pas le premier... S'il vous plaît, arrêtez, c'est vraiment pas cool.»

Jonathan Banks, l'interprète de Mike dans Better Call Saul et Breaking Bad, s'est mêlé à l'histoire, déclarant: «Si je vous prends à faire ça, je vous traquerai.»

Publicité

Jonathan Banks a aussi ajouté que les enfants lanceurs de pizzas devaient être «pourris gâtés». «Parce qu'en plus, ça sert à quoi de gaspiller une pizza comme ça ?» a-t-il demandé.

«On adore nos fans», a tenu à préciser Vince Gilligan. «Mais moi, je n'aime pas ces fans-là. Pour moi, ce ne sont pas de vrais fans.»

Vous pouvez écouter l'échange qui dure les sept premières minutes de cet épisode (en anglais):

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com

H/T Hollywood Reporter.