go to content

Typologie et feuille de route du pénis

Au royaume du zizi, tout le monde ne peut pas être roi.

posté le

Le Chewbacca

Lucas Films / Via img0.gtsstatic.com

Phénotype: le Chewbacca est fier de ses poils de pubis luxuriants, il a donc décidé qu'il se présenterait au monde couvert d'une forêt vierge lui arrivant jusqu'à mi-tige.

Que faire? S'acheter un calendrier et une tondeuse à gazon, comprendre qu'on est en 2015 et faire un petit boulot de paysagiste qui aidera tout le monde à moins s'en coincer dans les dents.

Le gourdin

Fox

Phénotype: le gourdin fait flipper. Énorme, tout bonnement gargantuesque et informe, on ne sait par où l'attraper et encore moins comment le faire rentrer. Malgré ses proportions hors norme, le gourdin est condamné à rester un outil frustré.

Que faire? Mettre en place un plan marketing pour attirer les amateurs d'expérience hors du commun. Le marché des bourin(ne)s voulant se faire tromblonner la boîte à plaisir par un chibre de la taille d'un bébé cachalot existe, il faut seulement que l'offre et la demande se rencontrent.

L'asperge

pixabay.com

Phénotype: longue et fine, l'asperge déploie son 1.80m et sa taille de guêpe dans l'espoir de vous séduire.

Que faire? Arrêter de se prendre pour une top model car, au royaume de la bite, ce genre de mensurations rapporte peu.

Le crochet à torchon

proleno.com

Phénotype: courbure vers le haut exagérée, souvent accompagnée d'un diamètre peu satisfaisant.

Que faire? Se reconvertir en accessoire de cuisine. Sa forme optimale pour l'accrochage de torchons et serviettes y fera un outil bien plus apprécié que dans la chambre à coucher.

Le Hobbit

Warner Bros / Via pinterest.com

Phénotype: petit et trapu, le Hobbit est une bistouquette robuste prête à en découdre.

Que faire? D'accord il n'est pas très grand, mais le Hobbit se prend bien en main et a de vraies qualités ergonomiques, qu'il convient de mettre en avant. Attention cependant aux coups de dents, dont son large diamètre fait une victime régulière.

La sardine

commons.wikimedia.org

Phénotype: petite et fine, la sardine frétille, toujours en recherche d'une grotte voulant bien l'accueillir.

Que faire? Retourner dans l'océan au lieu d'essayer de se faire passer pour une quéquette. Elle y serait probablement plus heureuse, là bas dans les profondeurs, entourée des siens.

Le 9h50

Tom Schembri / Buzzfeed France / Via pixabay.com

Phénotype: le 9h50 est un pénis engagé politiquement. En effet, ses convictions le font pencher vers la gauche.

Que faire? Mettre un peu d'eau dans son slip et rejoindre un parti centriste.

Son pendant, le 14h10

Tom Schembri / Buzzfeed France

Phénotype: ennemi juré du 9h50, le 14h10 penche lui vers la droite.

Que faire? Régler son contentieux avec le 9h50 et remettre les pendules à l'heure.

Le survivant

instagram.com

Phénotype: le survivant est une bistouquette qui a eu la vie dure, et ça se voit.

Que faire? Un physique ingrat ne condamne pas forcément à la solitude. Il faut juste trouver quelqu'un avec un grand coeur. Ou avec un engagement associatif.

Le frileux-je-me-cache-dans-mon-col-roulé

instagram.com

Phénotype: prépuce trop long qui, quand non décalotté, tire-bouchonne comme un col roulé Bompard.

Que faire? Monter le chauffage.

Le champignon de Paris

kurono.tumblr.com

Phénotype: gland significativement plus large que la tige se déployant tel un parasol.

Que faire? Mettre en avant que certes l'effet visuel n'est pas forcément ultra chic, mais que les sensations sont garanties.

Le concombre

Flickr: richardnorth

Phénotype: longueur et largeur parfaitement au dessus du lot, courbure légère et subtile, le concombre est un zob de toute beauté. Un grand millésime.

Que faire? Rester comme il est et répandre le fun autour de lui.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter!

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss