back to top

32 des plus incroyables photos scientifiques de l'année

Pour tous ceux qui kiffent l'espace. Et les phoques.

Publié le
Dan Sykes / Royal Photograph Society International Images for Science competition / Via rps-science.org

Un scanner d'un Caulophryne pelagica, un poisson-pêcheur des grands fonds, qui a avalé un autre poisson – une Rouleina attrita tête lisse à peau douce. Le poisson-pêcheur est représenté en bleu.

Publicité
Nicolas Reusens / Royal Photograph Society International Images for Science competition / Via rps-science.org

Une chauve-souris butineuse, l'Anoura geoffroyi, qui se nourrit grâce à sa langue préhensile.

NASA / JPL-Caltech / Space Science Institute / Via nasa.gov

Les lunes Encelade et Téthys de Saturne parfaitement alignées, observées par la sonde Cassini, le 14 décembre 2015.

Publicité
NASA / CHART32 / Johannes Schedler / Via apod.nasa.gov

Étoiles et poussière dans la Couronne australe, la «Couronne du Sud», une constellation de l'hémisphère sud, 1er janvier 2015.

NASA / SDO / Via nasa.gov

Un trou –la zone sombre en haut– dans la couronne solaire, où le champ magnétique est ouvert sur l'espace et d'où la matière solaire s'échappe. Les particules à haute vitesse, ou «vent solaire» qui en sortent provoquent des aurores lorsqu'elles entrent en contact avec l'atmosphère terrestre. 10 octobre 2015.

Kjell Lindgren / NASA / Via Twitter: @astro_kjell

Traces laissées par l'eau dans le désert près de Hamra Al Drooa, Oman, prises depuis la Station spatiale internationale par l'astronaute Kjell Lindgren, le 11 novembre. Il les a décrites comme «les empreintes délicates de l'eau imprimées sur le sable».

NASA/SDO/Wiessinger / Via nasa.gov

L'éruption «Cinco de Mayo», vue par l'Observatoire de la dynamique solaire de la NASA, le 5 mai 2015. Les images sont en fausses couleurs et ont été prises dans cinq longueurs d'onde différentes, en commençant par la lumière visible à l'extrême gauche.

David Maitland / Royal Photographic Society International Images for Science competition / Via rps-science.org

La coquille d'une diatomée en forme de toile d'araignée, observée en fausses couleurs à travers un microscope.

Publicité
NASA / Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory / Carnegie Institution of Washington / Via nasa.gov

Des images en fausses couleurs de Mercure, prises par la sonde Messenger de la NASA.

Scott Kelly / NASA / Via nasa.gov

Le Nil vu à travers la brume de l'atmosphère terrestre, photographié depuis la Station spatiale internationale par l'astronaute Scott Kelly.

NASA / ESO / NAOJ / Giovanni Paglioli / R Colombari / Via apod.nasa.gov

La galaxie M104 (la «galaxie du sombrero»), vue depuis le télescope spatial Hubble avec des données ajoutées par le télescope au sol Subaru, le 5 février 2015.

Publicité
NASA / Kjell Lindgren / Via nasa.gov

L'astronaute Scott Kelly durant une sortie spatiale de huit heures en dehors de la Station spatiale internationale, le 6 novembre 2015, pris par son collègue Kjell Lindgren.

John Stillwell / PA Wire/PA Images

Un groupe de phoques se détend sur les berges de l'estuaire de la Tamise. Plus de 2000 phoques ont été repérés dans la Tamise ces 10 dernières années, selon la Société zoologique de Londres.

Publicité
Peter Ward / Via washington.edu

Un nautile rare, l'Allonautilus scrobiculatus, repéré pour la première fois en plus de 30 ans. Peter Ward, un biologiste marin de l'Université de Washington, l'a découvert au large des côtes de la Papouasie-Nouvelle Guinée. Il est sur la droite, avec sa coquille visqueuse caractéristique, nageant en compagnie du plus courant Nautilus pompilius.

Anthony Devlin / PA

Une conservatrice vérifie Dippy, le diplodocus, au Musée d'Histoire naturelle de Londres, alors que les préparatifs commencent pour la tournée nationale du dinosaure en 2018.

ZSL

Les premières photos de deux bébés pandas roux jumeaux appelés Bert et Ernie, nés au Zoo de Whipsnade, en juin de cette année, ont été publiées en septembre.

Luis de la Torre-Ubieta / UCLA / Wellcome / Via wellcomeimageawards.org

Cerveau de souris, vue coronale – une tranche d'un cerveau de souris sous un microscope, avec différents ensembles de cellules nerveuses teintées en différentes couleurs. Une image lauréate des Wellcome image awards 2015.

Ralph Claus Grimm / Via nikonsmallworld.com

Œil d'une abeille (Apis mellifera) couvert de pollen de pissenlit, à un grossissement de 120x. C'était le grand gagnant du concours de photographie microscopique Nikon Small World.


Susan Tremblay / Via nikonsmallworld.com

Une plante hépatique (Lepidolaena taylorii) présentant des feuilles modifiées ou «sacs d'eau», qui abritent souvent des micro-organismes aquatiques, tels que des rotifères, à un grossissement de 100x. Cette image a reçu une mention honorable lors du concours Nikon Small World.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter


Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss