go to content

24 séries de 2016 que vous devez absolument regarder

C'est nous, ou l'année des séries a été exceptionnelle?

posté le

1. Search Party

TBS

Search Party est une série inattendue qui mêle parfaitement les codes du thriller à ceux de la comédie. Dory est une jeune femme insatisfaite de sa vie professionnelle et amoureuse. De sa vie tout court. Lorsqu'elle apprend la disparition d'une ancienne camarade d'université, elle décide de se mettre à sa recherche, histoire de mettre un peu de piment dans sa vie.

Cette série illustre de manière très réaliste la génération Y, accro à la technologie, constamment en recherche de sens et en quête de nouvelles aventures. Les dialogues sont hilarants, les personnages cultes, et le scénario bien ficelé tient en haleine le spectateur jusqu'au bout, pour un final auquel personne n'aurait pu s'attendre. C'est donc avec impatience qu'on attend la saison 2.

2. Fleabag

BBC 3 / Amazon

Ça commence comme une série comique anglaise sur les déboires sexuels d'une jeune londonienne. Et puis, peu à peu, on se rend compte que Fleabag n'est pas juste une (excellente) comédie, c'est aussi un drame subtil sur le deuil, la dépression et la culpabilité. Phoebe Waller-Bridge, qui a écrit la série et joue le rôle titre, est incroyable de justesse aussi bien dans les moments comiques que tragiques. Une des meilleures nouvelles séries de l'année, à ne surtout pas manquer.

3. Planet Earth 2

BBC

Il y a 10 ans, la BBC sortait une série documentaire de 11 épisodes sur les trésors cachés de la planète Terre. En 2016, la série a fait son grand retour, avec des images plus belles que jamais, puisqu'entre temps les technologies ont pas mal progressé.

Dans ces nouveaux épisodes époustouflants, on suit la vie de jeunes iguanes, lions, grenouilles et chenilles avec autant de trépidation qu'on suivrait un film d'action –on vous met au défi de regarder cette vidéo sans vous ronger les ongles. Un chef-d'œuvre de réalisation qui nous fait découvrir des mondes qu'on ignorait, comme ce volcan perdu au milieu de l'océan abritant des milliers de pingouins, qui se mettent en danger tous les jours en allant chercher de la nourriture pour leur famille au-delà des vagues. Vraiment incontournable.

4. Insecure

HBO

Insecure a été souvent comparée à Girls, mais pour des raisons pas toujours justifiées. En effet, si la série créée par Issa Rae évoque les amours, les amitiés et les déboires professionnels de jeunes milléniaux comme dans Girls, elle offre une représentation toute nouvelle et plus réaliste de la jeunesse.

Une représentation plus inclusive, avec des personnages principaux noirs, complexes et très différents de ce qu'on peut voir habituellement sur le petit écran. C'est également une ode à la ville de Los Angeles, plus réaliste et plus sincère, loin des strass et des paillettes.

5. The Night Of

HBO

Nasir, un étudiant bien sous tous rapports, est accusé du meurtre d'une femme qu'il connaissait à peine. La mini-série de HBO est une plongée haletante dans l'enfer judiciaire et l'univers carcéral américains. Mais c'est aussi le portrait d'un jeune homme complexe, vulnérable et parfois violent. Le casting est excellent, avec John Turturro dans le rôle de l'avocat et Michael K. Williams dans celui d'un détenu intriguant. Mais c'est le très charismatique Riz Ahmed (qu'on retrouve aussi dans Rogue One) qui crève l'écran dans le rôle de Nasir et donne son âme à la série.

6. Veep

HBO

Ça fait trois ans (depuis le début de nos classements) que nous incluons Veep dans nos meilleures séries de l'année. Et pour cause: la brillante comédie politique a non seulement réussi à maintenir la qualité de ses premières saisons, mais elle a même réussi à les surpasser. Avec son flot d'insultes taillées sur mesure et ses personnages cruels, calculateurs et mesquins, la série est un portrait mordant et hilarant de la scène politique américaine. La saison 5 est particulièrement excellente, en particulier l'épisode Mother qui s'intéresse au deuil sous toutes ses formes et offre des scènes d'anthologie à Julia Louis-Dreyfus. L'actrice américaine, qui a déjà neuf Emmy Awards à son palmarès, affirme une fois de plus son statut de légende comique.

7. The Girlfriend Experience

Starz

Une jeune étudiante en droit, incarnée par l'impressionnante Riley Keough, décide de devenir call girl sur son temps libre pour gagner de l'argent. The Girlfriend Experience est une des séries les plus obsédantes de l'année, radicale par son traitement du sexe; égoïste, sans sentiments et parfois sans passion... Mais aussi pour le personnage de Christine, froide, calculatrice, ambitieuse, et malgré tout fragile. Un portrait de femme fascinant, comme on n'en voit presque jamais dans la pop culture.

8. Westworld

HBO

C'était la série phénomène de l'automne 2016, et un retour en force pour HBO qui avait du mal récemment à trouver sa nouvelle série phare. Westworld s'inspire d'un film de 1973 écrit et réalisé par Michael Crichton, l'inventeur de Jurassic Park. Et comme Jurassic Park, Westworld est un parc à thèmes créé par un homme (Anthony Hopkins dans la série) qui se pense tout-puissant. L'endroit, peuplé de robots à l'apparence humaine, reconstitue l'ambiance des westerns, et est visité par des humains qui y laissent s'exprimer leurs plus bas instincts. Jusqu'à ce que certains robots développent une conscience, et bousculent l'ordre établi.

Partie sur les chapeaux de roues, la série a pu s'avérer un peu frustrante par moments, mais son final sous tension a offert une très bonne conclusion à la première saison et nous a donné envie de revenir pour la seconde.

9. O.J.: Made in America

ESPN

Le procès d'O.J. Simpson a déchiré l'opinion publique américaine en 1994 et reste l'un des scandales les plus célèbres outre-Atlantique. Star de football américain, O.J. Simpson était beau, charmant et incarnait deux fantasmes très américains: celui d'une société post-raciale qui ne voit plus les couleurs de peau, et le celui du self-made-man, parti de rien et arrivé au sommet. Jusqu'au jour où il a été accusé du meurtre de son ex-femme et d'un ami à elle.

La série documentaire de ESPN retrace la vie de Simpson, son procès et sa vie après, mais pas seulement. O.J.: Made in America raconte aussi l'histoire des tensions raciales aux États-Unis et du symbole que Simpson incarnait. Un chef-d'œuvre qui plaira aussi bien aux fans de true-crime qu'aux amateurs de sport ou à toute personne intéressée par la société américaine et les questions raciales.

10. The Crown

Netflix

Cette nouvelle création Netflix a tout d'une série prestigieuse: un budget exorbitant, un casting impressionnant, et un scénariste réputé. Et The Crown ne déçoit pas. La série, qui retrace les premières années au pouvoir d'Elisabeth II, est à la fois subtile et passionnante. On y retrouve le portrait complexe d'une femme qui n'a pas choisi son destin mais veut être à la hauteur, et de son entourage qui ne lui rend pas forcément la tâche facile. Le casting vaut le détour à lui seul: Claire Foy est excellente dans le rôle d'Elisabeth II, et on a du mal à reconnaître John Lithgow dans le rôle d'un Churchill affaibli mais toujours fier. Une série incontournable pour tous les amoureux d'Histoire.

11. Better Things

FX

Better Things parle d'une mère célibataire, jouée par l'excellente Pamela Adlon, qui élève ses trois filles tout en essayant de gérer sa carrière d'actrice sur le retour. Au scénario et derrière la caméra, Pamela Adlon, mais aussi l'humoriste Louis C.K., pour une collaboration qui avait déjà fait ses preuves dans Louie.

La série, superbement réalisée, est à la fois très drôle et très juste sur les aléas de la vie. On y évoque les relations amoureuses, le passage compliqué de l'adolescence, mais également la famille dans tous les aspects qu'elle peut représenter. L'une des plus belles pépites de l'année 2016, qui nous a fait beaucoup de bien.

12. Good Girls Revolt

Amazon

En 1969, un groupe de femmes travaillant à Newsweek aux États-Unis ont décidé de se révolter contre le magazine, qui leur interdisait d'être reconnues en tant que journalistes. Good Girls Revolt, créée par Dana Calvo, raconte cette histoire, et illustre avec brio le sexisme omniprésent dans la société des années 60.

Avec de nombreuses femmes à l'écriture et derrière la caméra, on y trouve des conversations rarement entendues dans les séries, sur la masturbation, le plaisir, les règles mais aussi les ambitions professionnelles des héroïnes. On retrouve aussi dans cette série, malheureusement annulée après sa première saison, une bonne dose de sexe, de mélodrame et de costumes d'époque, ce qui en fait un parfait divertissement.

13. The People v. O. J. Simpson

FX

Bizarrement, plusieurs œuvres se sont intéressées à l'histoire d'O.J. Simpson en 2016. En plus du documentaire Made in America, il y a eu cette excellente mini-série retraçant l'histoire du procès, réalisée par Ryan Murphy. Et on peut déjà le dire, il s'agit sans doute de la meilleure œuvre du créateur de Glee et American Horror Story.

Passionnante, la série revient sur les erreurs de l'enquête, sur les divisions raciales qui ont secoué l'Amérique durant le procès, mais aussi sur le sexisme extrêmement violent dont Marcia Clarke, la procureure, a fait les frais. Sarah Paulson, épatante dans le rôle de Marcia Clark, a enfin pu gagner un Emmy grâce à son impeccable performance.

14. Game of Thrones

HBO / Via buzzfeed.com

Après une saison 5 un peu molle, Game of Thrones est revenu en pleine forme pour sa sixième saison. Pour la première fois depuis le début de la série, les scénaristes n'avaient plus à calquer leur histoire sur les livres, seulement sur quelques révélations de George R.R. Martin. Cette nouvelle liberté a apporté un second souffle à la série qui nous a offert deux de ses plus beaux épisodes en fin de saison avec La Bataille des bâtards et Les Vents de l'hiver.

15. Atlanta

FX

Il y a de ces séries qui n'entrent dans aucune case, tant elles sont à la frontière de plusieurs genres. Atlanta en fait partie. Créée par Donald Glover, c'était l'une des séries les plus attendues de l'année et il faut dire qu'elle a tenu ses promesses. Résultat: des dialogues d'une grande qualité, un jeu d'acteurs sans fautes, une réalisation pointue et des envolées surréalistes qui le rapprochent du cinéma d'auteur.

Mais en plus de tout ça, Atlanta peut se vanter d'être une série de son temps, qui n'oublie jamais d'évoquer la dure réalité de la vie des Afro-Américains aux États-Unis, toujours d'une manière subtile et avec un humour unique. À noter trois épisodes inoubliables, Nobody Beats the Biebs, B.A.N. et The Jacket, qui relèvent du pur génie et démontrent tout le talent de Donald Glover.

16. Crazy Ex Girlfriend

The CW

C'était une des meilleures découvertes de la fin 2015, et la deuxième saison n'a pas déçu. On y suit toujours Rebecca, partie vivre dans une petite ville de la côte ouest pour tenter de reconquérir son ex, mais aussi sa relation amicale avec Paula, LA vraie relation de la série.

Crazy Ex Girlfriend est non seulement hilarante, mais cette année, elle a carrément été révolutionnaire, en montrant un personnage qui décide de se faire avorter pour pouvoir poursuivre sa carrière, et sans se sentir coupable. Une révolution pour la télé américaine qui évite d'habitude consciencieusement le sujet.

17. The OA

Netflix

La série la plus folle de l'année est arrivée fin décembre, en scred puisque Netflix n'avait fait aucun marketing avant le lancement. Créée par Brit Marling et Zal Batmanglij, The OA démarre avec le retour mystérieux d'une jeune femme, disparue il y a sept ans, et qui a mystérieusement recouvré la vue alors qu'elle était aveugle.

Comme Stranger Things, The OA parle d'expérimentations scientifiques, d'amitié et de forces surnaturelles, avec assez d'intrigue pour vous faire dévorer toute la série en moins de 3 jours. Mais c'est aussi une série très humaine: difficile de ne pas être touchés par le groupe de marginaux qui s'allie à l'héroïne; des ados à la dérive, une prof en deuil, un jeune garçon trans... Attention, ses nombreux mystères vous feront peut-être perdre la tête, et c'est le genre de série que l'on adore ou que l'on déteste. Nous, vous l'aurez compris, on a adoré.

18. BoJack Horseman

Netflix

Cette série Netflix nous a tout simplement fourni le meilleur épisode de l'année, un chef-d'œuvre sans dialogues à la fois drôle et déchirant, qui résumait parfaitement le ton doux-amer auquel BoJack Horseman nous a habitués depuis trois saisons.

19. Queen Sugar

The OWN

Quand Ava Duvernay (réalisatrice de Selma) décide de passer au petit écran, elle emmène avec elle un lot de réalisatrices talentueuses et élève la série vers un genre plus cinématographique. Si la trame est assez simple –un drame familial, des histoires de propriété, des amours impossibles– sous le ciel de la Louisiane, la réalisation est époustouflante. La série permet également à Ava Duvernay d'évoquer des sujets de fond, notamment les violences policières, et la classe moyenne, à travers cette famille noire américaine qui se bat pour garder les terres de ses ancêtres.

20. Better Call Saul

AMC

Sa deuxième saison a confirmé l'excellence de cette série spin-off (dont certains affirment déjà qu'elle est meilleure que Breaking Bad). Toujours aussi géniale et bourrée de suspense, cette saison 2 nous en a appris plus sur le passé douloureux de Jimmy, et a mis en scène l'affrontement épique entre lui et son frère Chuck, jusqu'à un dernier épisode dévastateur. Le casting, mené par Bob Odenkirk, Rhea Seehorn, Jonathan Banks et Michael McKean est toujours excellent. Déjà une grande série.

21. Easy

Netflix

Easy est un peu passée à la trappe cette année, et pourtant ce n'était pas les têtes d'affiches qui manquaient. Cette série traite parfaitement des relations amoureuses au XXIe siècle, avec une inclusion de tous types de relations (lesbiennes, hétéros, couples mariés, parents...) rare à la télé. Chaque épisode constitue un court-métrage en lui-même, avec parfois des recoupements entre les personnages, qui se trouvent tous habiter dans la même ville: Chicago.

On s'attache rapidement aux uns et aux autres, le temps d'épisodes courts de 25 minutes, mais surtout on s'identifie aux personnages, qui connaissent les mêmes galères que tout le monde.

22. The Americans

FX

Entre série d'espionnage et drame intimiste, The Americans réussit sur tous les tableaux, et ce depuis désormais quatre saisons. Cette série suit un couple d'agents du KGB sous couverture aux États-Unis pendant les dernières années de la guerre froide. Ils ont des enfants, se comportent comme des Américains bien sous tous rapports, sauf que leur boulot consiste à coucher avec leurs sources, voler des rapports confidentiels ou tuer des témoins gênants. Mais entre deux missions, Philip et Elizabeth doivent surtout gérer leur vie de couple, et les rapport compliqués avec leurs enfants, qui ne se doutent pas que leurs parents sont des agents soviétiques.

Cette année encore, la série nous a offert des épisodes époustouflants, et a encore fait monter la tension d'un cran. Bref, il faut regarder The Americans, on ne le répètera jamais assez.

23. Girls

HBO

Ça fait déjà cinq saisons qu'on suit les destinées d'Hannah, Shoshanna, Jessa et Marnie dans Girls, la série créée par Lena Dunham, mais c'est bien la saison 5 qui nous a procuré le plus d'émotions. Avec des personnages beaucoup plus évolués, et des épisodes tous plus géniaux les uns que les autres, Lena Dunham a su montrer toute l'éclosion de son talent dans cette saison, de loin la plus qualitative.

24. Stranger Things

Netflix

Stranger Things a été la série dont tout le monde parlait cet été. La production Netflix suit les aventures d'un groupe de geeks pré-ados après la disparition surnaturelle d'un de leurs meilleurs amis. Inspirée des films de Spielberg des années 1980 (en particulier ET), la série a tout pour plaire: un groupe d'acteurs attachants, une meuf cheloue aux pouvoirs surnaturels, un triangle amoureux adolescent, une Winona Ryder survoltée, et des flopées de références geeks et cinéphiles. Ce n'est pas la série la plus révolutionnaire de son époque mais c'est sans aucun doute l'une des plus binge-watchables. Assurez-vous de libérer votre week-end avant de l'attaquer, parce qu'une fois le premier épisode commencé, vous n'allez pas quitter votre écran jusqu'à la fin.

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss