20 choses que les Américains font mieux que les Français

Ça ne va peut-être pas vous plaire.

1. Les activités à l’école et au lycée

En France : à part l’étude, le CDI et la récré, on n’a pas grand chose à faire entre et après les cours.

Aux Etats-Unis : les équipes de sport, les rédactions de journaux étudiants, et les clubs de théâtre, dé débat ou de chant rythment la vie des écoles et des lycées. La grande majorité des élèves prennent part à une activité dans leur établissement.

Ce genre de participation est d’ailleurs fortement appréciée par les recruteurs des universités.

2. Les magasins ouverts 24h/24

En France : LOL.

Aux États-Unis : Il est trois heures du mat’ et vous avez une envie soudaine de glace ? Vous avez oublié d’acheter des tampons et vos règles viennent juste de débarquer ? Pas de problème. Aux États-Unis, de nombreux supermarchés, ainsi que des pharmacies, des épiceries et des restaurants sont ouverts 24h/24.

3. Les dimanches

En France : le dimanche, c’est être condamné à entendre l’écho de vos pas dans la rue, aller au ciné et regarder « 7 à 8 » en mangeant des pâtes le soir.

Aux États-Unis : c’est une journée comme les autres, sauf qu’en règle générale, vous ne travaillez pas.

4. La diversité alimentaire

John Moore / Getty Images

En France : Soyons clair, rien n’égale la gastronomie française. Mais les bons restaurants mexicains à Paris se comptent sur les doigts d’une main et il faut se lever tôt pour trouver des ramens en province.

Aux États-Unis : Même les trous les plus paumés des États-Unis comptent au moins un resto mexicain et un japonais. Quant aux grandes villes, on y trouve de tout. Vous pouvez manger des spécialités vénézuéliennes à midi et du polonais le soir.

5. Les serveurs/ses

En France : des portes de prison qui se comportent comme s’ils vous faisaient une fleur lorsqu’ils vous apportent un verre d’eau.

Aux États-Unis : les serveurs sont parfois un peu trop zélés et c’est peut-être chiant de donner systématiquement un pourboire, mais ça garantit un service aimable, rapide et efficace.

6. Le brunch

En France : un repas parfaitement respectable mais qui en dehors de Paris reste un exotisme.

Aux États-Unis : une religion. Les choix culinaires et les lieux sont beaucoup plus variés, et le fameux mimosa, cocktail à base de champagne et de jus d’orange qui accompagne souvent les brunchs américains, reste encore inédit en France.

7. Les pharmacies

En France : des commerces parfaitement convenables où l’on peut acheter des médicaments de 8h à 19h.

Aux États-Unis : en plus d’être ouvertes 24h/24 et 7j/7, les pharmacies américaines ressemblent plus à d’immenses supermarchés remplis de milliers de médicaments peu chers et en libre-service, pouvant guérir absolument tous les maux, mêmes les plus spécifiques. On y trouve aussi de la nourriture, des boissons, de l’alcool, des cadeaux, des produits de beauté, des écouteurs, des piles, des cigarettes, ET PLEIN D’AUTRES CHOSES INCROYABLES.

8. Les plaques d’immatriculation

En France : une série de chiffres et de lettres aléatoires.

Aux États-Unis : une façon d’exprimer son individualité - les conducteurs peuvent choisir leur plaque d’immatriculation et en profitent pour faire des blagues et des jeux de mots.

9. Les feux de circulation.

En France : ils font leur travail de façon efficace mais assez basique.

Aux États-Unis : cela change d’un état à l’autre, mais dans certaines villes on peut tourner au feu rouge s’il n’y a pas de circulation. À Miami, tous les feux de la ville passent à l’orange au milieu de la nuit pour que les voitures puissent poursuivre leur route après un stop rapide.

Quant aux piétons, il savent exactement combien de secondes il leur reste avant que le feu tourne au rouge, grâce à un décompte.

10. Le « cash back »

pioneer111/pioneer111

En France : ça n’existe pas.

Aux États-Unis : un système original de retrait d’argent. Au supermarché, le caissier vous donne de l’argent liquide en échange d’un paiement par carte.

11. Les barbecues

En France : cela signifie souvent merguez et boudin aux pommes en famille - ce qui est parfaitement délicieux mais le barbecue made in USA, lui, est clairement un niveau au dessus.

Aux États-Unis : tout Américain de plus de 18 ans qui se respecte possède un grill, du charbon et une glacière et n’hésite pas à s’en servir régulièrement. Par ailleurs, la nourriture « BBQ », qui se compose principalement de sandwich au porc braisé effiloché et de salade de pomme de terres, est sans doute la meilleure spécialité culinaire américaine VOIRE mondiale.

12. La fête nationale

En France : un jour où tout est fermé et où vos parents regardent le défilé des Champs Elysées sur France 2.

Aux États-Unis : le 4 juillet est une véritable fête où tout le monde part à la plage, à la campagne ou dans un parc, pour boire des bières et manger de la viande toute la journée en écoutant du Bruce Springsteen jusqu’à 4 heures du mat’. Bref, c’est beaucoup plus cool.

13. Les rencontres entre le Président et la presse

C-Span

En France : des allocutions chiantes et ultra-codées où l’on n’apprend pas grand chose.

Aux États-Unis : le White House correspondents’ dinner est un événement médiatique majeur où les milieux politique, médiatique et hollywoodien se rencontrent pour une soirée de vannes, présentée par un comédien. C’est aussi l’occasion pour le Président de montrer qu’il sait faire preuve d’humour et d’auto-dérision.

14. Les toilettes publiques

En France : un luxe auquel on accède uniquement en payant ou en consommant. Ou bien, c’est la rue, entre deux voitures.

Aux États-Unis : on trouve des toilettes publiques et gratuites dans tous les supermarchés et les Starbucks. Et en règle générale, il est beaucoup plus facile d’utiliser les WC d’un restaurant ou d’un bar où l’on ne consomme pas. Bref, c’est le paradis des vessies et des colons capricieux.

15. Les magazines

The New Yorker / Via concreteplayground.com.au

En France : des hebdos en manque d’inspiration qui parlent rarement d’autre chose que d’immobilier, des francs-maçons ou de « la montée de l’Islam ».

Aux Etats-Unis : l’élite du journalisme américain. Des hebdos et des mensuels d’une qualité exceptionnelle comme le New Yorker, The Atlantic, Harper’s ou New York Magazine, qui offrent toujours une sélection d’articles longs, fouillés et originaux.

16. Netflix

Netflix

En France : on attend de voir.

Aux États-Unis : on ne connaît toujours pas le catalogue français mais difficile d’imaginer qu’il puisse être aussi bon que l’américain, où l’on trouve des milliers de films, de documentaires et de séries à la demande pour moins de dix dollars par mois.

17. Les campus

Thinkstock

En France : un ensemble de bâtiments dans lesquels vous avez cours.

Aux États-Unis : une véritable ville, où les salles de classes côtoient des chaînes de fast food, des dortoirs, un stade, des associations étudiantes, des cinémas et des gymnases et piscines auxquels les étudiants ont un accès illimité.

18. La tolérance religieuse

Mario Tama / Getty Images

En France : la religion est une affaire privée, et elle choque dès qu’elle se retrouve exposée en public.

Aux États-Unis : toutes les religions sont acceptées, les femmes peuvent travailler voilées et les hommes peuvent se balader avec peyos et talit sans provoquer d’indignation.

19. L’hospitalité

Disney / Via tumblr.com

En France : les Français ne sont peut-être pas aussi malpolis et ignobles que l’on veut souvent nous faire croire, mais ils ont certainement des efforts à faire.

Aux États-Unis : toujours serviables et souriants, les Américains sont extrêmement accueillants et absolument pas gênés par le contact avec des inconnus dans la rue ou les transports en commun.

20. Les burgers

Désolé les gars. Vous ne pouvez pas lutter.

À suivre : 20 choses que les Français font mieux que les Américains.

Check out more articles on BuzzFeed.com!

Marie Telling is a senior editor for BuzzFeed International and is based in New York.
Anaïs Bordages est en charge de la rubrique Buzz chez BuzzFeed France et travaille depuis Paris.
 
  Votre réaction?
 

Réactions

Le buzz du moment