18 expressions qui prennent un tout autre sens quand on part en Erasmus

Nouvelle vie, nouveau vocabulaire.

posté le

1. Alcool

giphy.com

Avant c'était : une boisson qu'on boit à l'apéro ou en soirée pour finir en état d'ébriété.

Maintenant c'est : votre eau minérale, votre potion magique, votre compagnon quotidien et votre béquille sociale. Souvent de mauvaise qualité pour être bon marché.

2. Parents

HBO / Via wordpress.com

Avant c'était : les personnes qui vous ont donné la vie et/ou élevé(e).

Maintenant c'est : les personnes que vous appelez sur Skype pour obtenir de quoi financer votre addiction à l'alcool.

4. Devoirs

tumblr.com

Avant c'était : le travail que l'on prépare à l'avance pour un cours.

Maintenant c'est : le travail que vous faites à 2 heures du mat' le jour où vous devez le rendre parce que vous étiez trop occupé(e) à faire la fête pour vous en préoccuper plus tôt.

5. Lit

Disney / Via tumblr.com

Avant c'était : le meuble sur lequel on dort.

Maintenant c'est : votre endroit préféré. La terre d'accueil pour tous vos amis de passage dans votre nouveau pays, et pour vos coups d'un soir.

10. Fêtes

blogger.com

Avant c'était : des soirées où vous alliez deux ou trois fois par semaine avec vos amis.

Maintenant c'est : vos soirées quotidiennes et l'occasion d'être entouré(e) de quinze différentes nationalités.

13. Valise

Disney / Via cdn3.purseblog.com

Avant c'était : un bagage dont on se sert lorsqu'on part en voyage.

Maintenant c'est : un bagage où vous devez faire tenir toute votre vie et de quoi survivre pour un an à l'étranger.

14. Bilingue

Fox / Via images5.fanpop.com

Avant c'était : le niveau d'aisance dans une langue étrangère que vous rêvez d'atteindre.

Maintenant c'est : le niveau d'aisance dans une langue étrangère que vous atteignez dès que vous êtes bourré(e).

15. Nourriture

gifstumblr.com

Avant c'était : ce que vous mangiez sans trop vous poser de questions.

Maintenant c'est : une source de surprise et parfois d'effroi quand il s'agit de nourriture locale. Et une source de réconfort lorsqu'il s'agit de bouffe française.