go to content

16 choses que les Français font mieux que les Américains

Les Américains ne peuvent pas être bons partout.

posté le

1. L'assurance maladie

Warner Bros.

C'est un peu une évidence mais il faut vraiment vivre aux États-Unis pour comprendre la différence. Jusqu'à Obamacare, le fait que tout le monde ait une couverture médicale n'était même pas un acquis. La réforme d'Obama force tous les Américains a être couverts sous peine d'amende, mais le coût des assurances est toujours très élevé pour des millions d'Américains, et de nombreux progrès restent à faire.

Même avec une bonne assurance, certains frais de base ne sont pas toujours couverts : si vous avez une carrie ou un rendez-vous chez un spécialiste, une bonne partie de la facture sortira de votre poche. Et vu le prix des visites médicales aux États-Unis, ça peut faire très, très mal.

4. Les pauses déjeuner

NBC

Le plus souvent aux États-Unis, la « pause » déjeuner consiste en une salade ou une soupe avalée vite fait devant son ordi. Les jours de fêtes, on sort pour un déjeuner qui dure maximum 45 minutes.

6. Le franc-parler

giphy.com

Les Américains sont généralement beaucoup plus sympas que les Français au premier abord, toujours soucieux de ne pas vexer ni blesser leur interlocuteur. Ceci dit, difficile de battre les Français lorsqu'il s'agit d'être brutalement directs.

7. Le pain

majhost.com

Tout expatrié français aux États-Unis a déjà parcouru des dizaines de kilomètres pour trouver une baguette digne de ce nom, pour se retrouver finalement avec une pâle imitation sans goût, ni consistance.

8. La sécurité

Alliance Atlantis Communications

Non, la France n'est pas à l'abri de tous les dangers, et des drames comme l'affaire Merah ou les tirs à Libération n'incitent pas vraiment à la confiance. Mais comparé aux Etats-Unis, où les fusillades de masse sont une menace constante, nous avons encore la liberté de nous promener sans craindre d'être tués par un adolescent pré-pubère armé d'un AK-47. C'est déjà ça.

9. Les cigarettes

tumblr.com

Ok, fumer est mauvais pour la santé. Mais quand on veut quand même s'en griller une, mieux vaut le faire en France, où 1) les clopes sont meilleures 2) on peut fumer en terrasse ou dans un parc en toute liberté.

10. L'athéisme

Comedy Central Productions / Via img.pandawhale.com

En France, quatrième pays le plus athée au monde selon ce sondage de 2012 réalisé par WIN-Gallup International, personne ne bronche si vous dites que vous ne croyez pas en dieu. Aux Etats-Unis, ce genre de déclarations est encore considéré comme tabou.

12. L’avortement

tumblr.com

L'accès à l'avortement en France n'est pas parfait - dans une interview à Libération en janvier dernier, Marie-Pierre Martinet, secrétaire générale du Planning familial, affirmait que 2.000 à 3.000 femmes par an sont contraintes de partir à l'étranger pour se faire avorter. Mais l'accès aux soins et à l'information reste néanmoins bien meilleur qu'aux États-Unis, où le risque de se faire agresser par des manifestants en se rendant à la clinique est non-négligeable, et où un avortement, expérience déjà difficile en soi, peut virer au cauchemar à cause du jugement de l'entourage, des médecins réticents et des extrémistes religieux. Sans parler du remboursement par la sécu, qui est carrément interdit dans certains états.

14. La relation à l'alcool

realitealafrancaise.com

Ah, l'apéro ! Un bonheur typiquement français que les Américains feraient bien d'importer. S'il arrive évidemment à tout le monde de faire preuve d'excès, notre relation à l'alcool est quand même généralement plus saine que celle des Américains. Plus qu'un vulgaire moyen d'être bourré, l'alcool chez nous est un plaisir en soi, un art de la table qui se transmet de génération en génération.

Aux États-Unis, la limite d'âge très élevée (21 ans) a souvent comme effet de rendre l'alcool tabou et pousse les jeunes à se bourrer la gueule illégalement et efficacement à l'aide de mélanges dégueulasses - c'est qui qui a inventé le Four Loko ?

Et puis le vin, c'est bon pour la santé.

15. Le train

Prendre le train aux États-Unis relève du masochisme. Par exemple, pour aller de la Nouvelle-Orléans (Louisiane) à Austin (Texas) - un peu moins de huit heures de route - que diriez-vous d'un trajet en train de 28 heures, à 500 dollars ? De quoi vous faire franchement regretter le TGV.

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss