back to top

Les 16 gadgets les plus mémorables du magazine Pif Gadget

Qui se souvient des pois sauteurs du Mexique et des artémias ?

Publié le

Créé en 1969 autour de Pif le chien, un personnage apparu pour la première fois dans L'Humanité en 1950, le magazine Pif Gadget est vite devenu incontournable pour toutes celles et ceux qui ont grandi entre 1970 et 1993.

Ressuscité en 2004 puis définitivement arrêté en 2008, Pif Gadget, qui compilait de nombreuses BD, reste indissociable de son fameux gadget, qui lui permit de se démarquer de la concurrence, en repoussant à chaque numéro les limites de l'originalité.

Proposée à un prix très abordable, cette revue ne faisait pas les choses à moitié, en associant notamment ces gadgets à des sujets de société comme l'écologie et la science. Aujourd'hui collector, ces gadgets symbolisent à eux seuls toute une époque. Celle des pois sauteurs, de la machine à œufs carrés ou encore du fameux sapin...

1. Les Pois Sauteurs du Mexique

Un véritable must vendu à l'époque à plus d'un million d'exemplaires. Aussi mystérieux qu'amusants, ces pois mexicains se mettaient en effet à sautiller dès qu'on les approchait d'une source de chaleur. La « faute » à de petits parasites, qui étaient en réalité des œufs de papillon, bien calés à l'intérieur de ces petites coques et qui attendaient patiemment les conditions climatiques propices pour se frayer un chemin vers la sortie et se transformer en papillon. Un gadget étonnant qui s'inscrit dans la tradition des objets vivants proposés par le magazine.

2. La machine à œufs carrés

Un gadget ingénieux et original qui démontrait bien la volonté de Pif de proposer de vraies innovations à destination des plus jeunes. Plutôt difficile à monter (en gros, si vous cassiez une partie, même infime, du gadget, c'était foutu), cette machine produisait en effet des œufs durs carrés. Pas mieux pour se démarquer pendant le pique-nique du dimanche !

3. L'appareil photo

Incroyable mais vrai, il s'agissait d'un véritable appareil photo ! Entièrement en plastique, à monter soi-même, cet appareil tenait notamment grâce à un élastique et pouvait accueillir de vraies pellicules. Bien sûr, la qualité des clichés n'allait pas chercher bien loin, mais pour quelques francs, Pif offrait la possibilité aux enfants de s'initier à la photographie sans avoir à chourrer l'appareil de leurs parents.

4. L'alambic solaire

Un autre gadget écolo pour Pif, qui mettait un point d'honneur à aborder des questions environnementales, un sujet moins répandu à l'époque qu'aujourd'hui. Un jouet astucieux qui permettait en outre de parler science, par le biais d'une démonstration toute simple, mais beaucoup plus ludique que n'importe quel manuel de classe fastidieux.

5. Le collier de Rahan

Rahan, le fils des âges farouches était l'un des héros emblématiques de Pif, dont nous pouvions retrouver les aventures régulièrement dans les pages du magazine. Le fait de pouvoir porter son collier apparaît peut-être ringard aujourd'hui, mais à l'époque, pour un petit garçon, la chose avait son importance !

6. Le véritable sapin

AFP Pascal Pavani / Via 20min.ch

Dans le magazine, une graine. À l'arrivée, des centaines de sapins plantés, en France et ailleurs. Véritable succès, objet de culte, ce numéro est à ce jour l'un des plus appréciés, comme en témoignent les fans devenus grands, très fiers de poser devant leur sapin.

7. L'ocarina

Il faut saluer l'imagination des concepteurs des gadgets, qui numéro après numéro, s'échinaient à proposer des objets originaux. Ce petit instrument, parfait pour permettre aux plus jeunes de débuter dans la musique, se pose ainsi comme l'un des gadgets les plus sympathiques de l'histoire de Pif.

8. La lunette astronomique

D'une soixantaine de centimètres, cette véritable lunette astronomique permettait d'observer le ciel. Sans prétendre accéder aux confins de l'univers, cet objet en tous points épatants offrait tout de même la possibilité de regarder la Lune de beaucoup plus près. Il ne serait pas étonnant qu'il soit d'ailleurs à l'origine de quelques vocations...

9. L'O.V.N.I. Solaire

D'une longueur de trois mètres et pouvant s'élever à plus de 3.000 mètres grâce à l'énergie solaire, ce ballon dirigeable accompagnant un magazine en partie dédié à l'histoire des ballons, confirmait la volonté de la revue de divertir, mais aussi d'éduquer ses lecteurs. Au final, de nombreux ballons ne décollèrent jamais du sol à cause de leur grande fragilité, mais ceux qui y parvinrent tutoyèrent les nuages...

10. Les Artémias salinas

Rebaptisées « Pifises » pour l'occasion, ces petites bestioles connues sous le nom d'artémias salinas, se présentaient de prime abord dans un petit sachet hermétique. Une fois dans l'eau, après un jour ou deux, les créatures microscopiques dont la forme rappelait de petites crevettes, reprenaient leur développement embryonnaire et pouvaient dans le meilleur des cas, atteindre un ou deux centimètres. Gros succès de Pif Gadget, les Pifises (présentées comme étant des créatures préhistoriques), furent proposées plusieurs fois au cours de l'histoire du magazine et firent un carton à chaque fois.

11. Le microscope

Un autre exemple du caractère frondeur de Pif, qui n'hésitait pas à proposer de vrais objets à ses fidèles lecteurs. Ce microscope, certes plutôt fragile, mais bel et bien authentique, permettait d'observer de toutes petites choses et reste l'une des plus belles réussites de la publication du chien marron et jaune.

12. L'appareil à mesurer la vitesse du vent

Via ebay.fr

Un autre gadget éducatif, vraiment sympathique et encore une fois, tout à fait authentique. Bien sûr, en cas de tornade, l'appareil ne faisait pas un pli, mais en cas de brise légère, il remplissait parfaitement ses fonctions.

13. Le four solaire

Inscrit dans une logique écologique, ce gadget permettait de découvrir les étonnantes fonctions du soleil. Certes petit, ce four permettait néanmoins de faire cuire de petits aliments et suffisait, par le pouvoir de la démonstration, pour expliquer le fonctionnement des fours solaires de tailles classiques.
Via larevueschnock.com

Inscrit dans une logique écologique, ce gadget permettait de découvrir les étonnantes fonctions du soleil. Certes petit, ce four permettait néanmoins de faire cuire de petits aliments et suffisait, par le pouvoir de la démonstration, pour expliquer le fonctionnement des fours solaires de tailles classiques.

14. La plante carnivore

Un autre cadeau « vivant » pour Pif et un autre succès ! Arrivé à maturation, cette plante carnivore faisait son travail, à l'instar de ses collègues disponibles en jardinerie. Le tout contre 3 petits euros et un minimum de soins.

15. Le Cosmophone

Via http://lescopainsd'abord.over-blog.com

Quand on pensait que Pif avait fini de nous étonner, ce dernier nous sortait une folle invention de derrière les fagots ! Ici, c'est carrément un tourne-disque que le lecteur pouvait retrouver dans son magazine favori. Bien sûr, encore une fois, rien de très solide, mais un savant stratagème permettant de placer un disque (fourni) sur une plaque, avant de le faire tourner à la main pour entendre des stars parler. Le but étant de reconnaître les voix. Un gadget certes, mais un gadget qui ne manquait pas de panache !

16. La boisson des cosmonautes

Pif faisait aussi dans l'alimentaire. Dans ce numéro, un sachet de poudre orange. Présentée comme étant la boisson des cosmonautes (la NASA en faisait vraiment l'usage), ce breuvage était en réalité du Tang. Une marque retirée de la vente en France, depuis le début des années 1990, compte tenu de l'absence de fruits dans sa composition, entièrement chimique et riche en colorants. À noter qu'on peut encore en trouver dans de nombreux pays.