back to top

18 signes que vous avez grandi à la campagne

La campagne, ça vous gagne!

Publié le

1. Vous parcouriez 10 kilomètres par jour pour aller à l'école, à pied, en vélo ou en mobylette.

UIP / Via media.giphy.com

Pas toujours de bus et encore moins de métro à la campagne. Du coup, à 15 ans, vous aviez déjà les mollets de Lance Armstrong (sans le dopage).

2. Vous avez plusieurs fois retrouvé des animaux morts ou vivants dans des endroits incongrus.

Via tumblr.com

Un serpent mort dans vos chaussures, une mante religieuse ou une araignée sous la couette, des mille-pattes à peu près partout, des souris comme dans Cendrillon... À la campagne, toutes les maisons ressemblent un peu à l'Arche de Noé.

3. Vous passiez des journées entières à jouer les explorateurs.

Columbia TriStar / Via tumblr.com

Partir à l'aventure sans avoir peur de se faire renverser par un bus ou kidnapper par un pervers, au fond, ça n'a pas de prix...

4. Le cinéma du coin ne proposait pas beaucoup de films.

Sony Pictures / Via i1082.photobucket.com

Pas de multiplexe à la campagne et parfois pas de cinéma du tout. Juste un gars et sa camionnette qui, une fois par semaine, projetait un film dans la salle des fêtes, sur un drap blanc fixé au mur.

5. Votre téléphone portable ne vous servait qu'à jouer au Serpent

Via media.giphy.com

Aujourd'hui c'est mieux, mais pendant longtemps, il fut difficile de trouver un réseau convenable à la campagne. Du coup, en dehors des excursions en ville, votre téléphone était surtout un accessoire de mode. Histoire de faire comme les jeunes de la ville...

6. Vos samedis soirs rimaient souvent avec disco-mobile au village du coin.

Via clutch.mtv.com

Une salle des fêtes ou un chapiteau, un DJ amateur porté sur les tubes des années 1980, quelques enceintes, beaucoup de bière et le tour était joué!

7. Vous mangiez les fruits directement sur l'arbre.

Columbia / Via tumblr.com

Se goinfrer de cerises en plein été, en escaladant parfois les arbres pour accéder aux plus beaux fruits, est l'un des grands plaisirs de la vie. Et en plus, c'est gratuit!

8. Vous pouviez profiter du silence.

Diaphana / Via media.giphy.com

En ville, le silence n'existe pas. À la campagne, si on fait exception du chant des oiseaux, il règne en maître et permet des nuits et des siestes quatre étoiles!

9. L'odeur du fumier faisait partie de votre quotidien.

Via ed_wp-content_v2.s3.amazonaws.com

À la campagne, l'épandage de fumier, qui consiste à répandre des excréments d'animaux dans les champs, est fréquent. Il suffit qu'il y ait un peu de vent et que vous ayez laissé la fenêtre ouverte et hop, votre chambre pue la merde. Idem quand quelqu'un fait brûler des trucs...

10. Vous avez appris à nager dans un lac.

Via cdn1.lockerdome.com

Pas de pédiluve, de vestiaire dégueulasse, de chlore et de miasmes. L'été, les rivières et autres lacs n'attendaient que vous!

11. Vous attendiez avec impatience le week-end pour aller faire les courses en ville.

CBS / Via shughal.com

Mieux qu'une sortie à Disneyland!

12. Il n'était pas rare que vous achetiez vos vêtements à un vendeur itinérant.

Fox / E! / Via wordpress.com

Ce qui limitait considérablement le choix...

13. Vous avez dû ramer de longues années sur internet.

Via ultraimg.com

La qualité du débit a longtemps été très instable à la campagne. Et je ne vous parle même pas d'avoir la télé par le biais de la box...

14. Pour vous, c'était tous les jours le Salon de l'Agriculture.

Via lh3.googleusercontent.com

Alors que certains gamins des villes n'ont jamais vu de vache ou de chèvre de leur vie, pour vous, il suffisait de mettre le nez dehors.

15. Pendant la saison de la chasse, vous aviez toujours peur de vous recevoir une volée de plombs.

Metropolitan FilmExport / Via stream1.gifsoup.com

Un truc qui arrive malheureusement plus souvent qu'on ne le croit...

16. Vous maîtrisez l'art de la survie en milieu sauvage

UIP / Via glasgowliving.today

Faire un feu? Se servir du soleil comme GPS? Savoir identifier les champignons? Planter une tente? Construire une cabane? Devenir invisible aux yeux de l'ennemi? Dans la nature, vous êtes à la maison. Ce qui vous rend très précieux aux yeux de vos amis quand vient l'heure de faire du camping.

17. Votre grand-mère vous a légué tous ses remèdes secrets.

The WB / Via tumblr.com

Du coup, vous connaissez les plantes qui permettent de soigner les verrues et savez calmer une brûlure ou encore des démangeaisons, sans parler du rhume des foins qui ne fait pas un pli grâce à votre tisane magique. La Sécu vous remercie.

18. Alors certes, la ville, c'est génial, mais au fond de vous demeure un esprit sauvage!

Pathé / Via tumblr.com