back to top

Ces images montrent la folie qu'était Woodstock

Faites l'amour, pas la guerre.

Publié le

Le 15 août 1969, plus de 400.000 jeunes Américains se sont retrouvés dans une ferme laitière de la ville de Bethel, dans l'État de New York, pour le Festival de Woodstock.

L'événement, baptisé «Trois jours de paix et de musique», a rassemblé 32 des artistes les plus emblématiques de l'histoire de la musique américaine. Plus qu'un festival, Woodstock symbolise l'esprit libre des années 60. Il est devenu une date culte qui représente toute une génération de de la jeunesse américaine.

Y arriver n'était pas facile…

Hulton Archive / Getty Images

Les routes ont vite été saturées, à cause des milliers de personnes qui affluaient vers la petite ville de l'État de New York. Beaucoup de gens ont abandonné leur véhicule pour terminer le chemin à pied.

Publicité

Les organisateurs de Woodstock ont annoncé aux autorités qu'ils attendaient 50.000 personnes – ils étaient vraiment loin du compte.

AP

La foule immense a commencé à submerger la petite commune rurale. Le gouverneur de l'État de New York, Nelson Rockefeller, a envisagé l'envoi de la Garde nationale, tandis que le comté de Sullivan a déclaré l'état d'urgence.

Publicité
Publicité

Max Yasgur, l'agriculteur propriétaire du terrain, a décrit une atmosphère paisible: «Si nous faisons comme eux, nous pourrons transformer ces antagonismes qui minent l'Amérique d'aujourd'hui et espérer un avenir meilleur et plus pacifique…»

Bill Eppridge / The LIFE Premium Collection / Getty Images

Max et Miriam Yasgur sur leur terrain, après le Festival de Woodstock.

Le festival a accueilli un grand nombre de légendes, telles que Jimi Hendrix, Joan Baez (qui était enceinte de six mois à l'époque), Santana, The Grateful Dead, The Who et Jefferson Airplane, pour ne citer qu'elles.

À droite, Joe Cocker se produit devant des milliers de personnes venues à Woodstock.

Publicité
Publicité
John Dominis / The LIFE Picture Collection/Gett

Deux femmes effectuent des soins médicaux. Deux décès ont été enregistrés pendant le festival: une overdose d'héroïne et un spectateur écrasé par un tracteur dans sa tente. Il y a aussi eu deux naissances!

Après trois jours de musique et de paix, il n'était pas non plus facile de quitter le festival…

Anonymous / AP

Des centaines de fans se sont retrouvés coincés sur l'autoroute menant de Bethel, dans l'État de New York, en essayant de quitter Woodstock.

Et personne n'a jamais oublié les choses incroyables qui peuvent se passer quand les gens se rassemblent dans un esprit de paix, d'amour et de musique!

Sponsorisé