Aller directement au contenu
    Posted on 12 déc. 2014

    23 faits incroyables sur le monde qui nous entoure

    L'univers, l'océan, la nature, tout ça tout ça.

    1. Vous savez déjà probablement que l'univers est très grand, mais saviez-vous qu'il est aussi très vieux ? Genre vraiment. 13,8 milliards d'années, pour être exact.

    NASA / WMAP Science Team / Via commons.wikimedia.org

    Voici une carte de l'univers entier 380 000 ans après le big bang. Elle montre les fluctuations de densité qui annoncent toute la future structure du cosmos. Sympa, non ?

    2. Selon Carl Sagan, si toute l'histoire de l'univers était ramenée à une année terrestre et que le big bang correspondait à la première seconde du 1er janvier, alors la Voie lactée serait apparue le 1er mai.

    Efbrazil / Via commons.wikimedia.org

    3. La vie sur Terre aurait émergé le 21 septembre.

    Efbrazil / Via commons.wikimedia.org

    4. Les dinosaures seraient apparus le 25 décembre, les oiseaux le 27, les fleurs le 28.

    Heinrich Harder / Via commons.wikimedia.org

    5. Quant à Lucy, la plus célèbre des australopithèques, elle n'apparaît que le 31 décembre, à 22h13.

    José Braga / Didier Descouens / Via commons.wikimedia.org

    6. L'homo sapiens, lui, ne débarque qu'à 23h52.

    Prof saxx / Via commons.wikimedia.org

    7. Toute l'histoire de l'humanité, depuis le développement de l'agriculture, se déroule dans les vingt dernières secondes de l'année.

    Ricardo Liberato / Via commons.wikimedia.org

    8. Et tout ce qui se passe depuis que Christophe Colomb a découvert l'Amérique se déroule dans une seule minuscule seconde.

    Dans cet univers qui est donc très vieux, on trouve toutes sortes de choses extraordinaires, voire un peu effrayantes.

    9. Les pulsars, des étoiles toutes pitites (quelques kilomètres de diamètre) qui tournent sur elles-mêmes très vite (des centaines de fois par seconde).

    10. Les magnétars, des pulsars au champ magnétique si puissant qu'il vous efface les données d'une carte de crédit à 200.000 km à la ronde.

    ESO/L. Calçada (vue d'artiste) / Via commons.wikimedia.org

    En décembre 2004, un « sursaut gamma » survenu sur un magnétar situé à 50.000 années-lumière, c'est-à-dire à l'autre bout de notre galaxie, a été si puissant qu'il a altéré l'atmosphère terrestre et perturbé nos systèmes de télécommunications. Et ce truc faisait une dizaine de kilomètres de diamètre seulement !

    11. Il y a aussi des millions de trous noirs supermassifs, dont on sait depuis quelques semaines, grâce à Christopher Nolan, qu'ils ressemblent en fait à ça :

    Warner Bros. / Via news.discovery.com

    12. Surtout, il y a beaucoup d'énergie noire et de matière noire, toutes deux invisibles. Vraiment beaucoup. En fait, l'univers en est constitué à 95 %.

    13. Mais rassurez-vous, il y a aussi des choses beaucoup plus cools, comme ce nuage d'alcool de 463 milliards de kilomètres de large flottant dans l'espace.

    ESO / APEX & MSX/IPAC/NASA / Via eso.org

    Oui oui, de l'alcool. Dans ce nuage, il y a aussi du formiate d'éthyle qui produit la saveur framboise. Mmmh.

    14. Ou cette magnifique nébuleuse.

    NASA / ESA / Via commons.wikimedia.org

    15. Et puis bien sûr, il y a des étoiles. Plein d'étoiles. Comme vous le savez peut-être déjà, il y a plus d'étoiles dans l'univers que de grains de sable sur la Terre.

    16. D'un autre côté, il y a plus de molécules dans ce verre d'eau que d'étoiles dans tout l'univers.

    Kalyan Chakravarthy / Via Flickr: kalyan02

    17. En parlant d'eau, si on réunissait toute celle présente sur Terre dans une sphère, voici à quoi elle ressemblerait.

    Jack Cook, Woods Hole Oceanographic Institution / Via passeurdesciences.blog.lemonde.fr

    Et cette petite sphère à côté, c'est l'intégralité de l'eau douce présente sur notre planète.

    Jack Cook, Woods Hole Oceanographic Institution / Via passeurdesciences.blog.lemonde.fr

    Sauf que la majeure partie de l'eau douce est soit gelée, soit souterraine, donc inaccessible. Vous voyez ce tout petit point bleu ? Il représente TOUTE l'eau douce accessible sur Terre.

    Jack Cook, Woods Hole Oceanographic Institution / Via passeurdesciences.blog.lemonde.fr

    18. Aaah, l'eau, les océans, tout ça... On en connait moins sur eux que sur la surface de la Lune. Par exemple, 95 % des abysses restent à ce jour inexplorés.

    20th Century Fox / Paramount Pictures / Via youtube.com

    C'est simple : l'homme a été davantage envoyé dans l'espace que dans les profondeurs marines.

    19. Outre le fait que les budgets consacrés à l'exploration spatiale sont bien supérieurs, il y a peut-être une autre raison à cela : l'océan, c'est profond. Voici tout ce qu'il faudrait empiler pour atteindre le point le plus profond jamais mesuré.

    Helen O'Hara / Via empireonline.com

    20. Du coup, on estime que 91 % des espèces marines restent à découvrir. En gros, on ne sait presque rien de ce qui recouvre les deux tiers de la surface du globe.

    James Joel / Via Flickr: 98701585@N02

    Bon, lui, on l'a découvert. On n'aurait peut-être pas dû, finalement.

    21. Remarquez, niveau connaissance de la vie sur terre, ce n'est pas beaucoup mieux : 86 % des espèces terrestres actuelles sont toujours inconnues.

    myheimu / Via Flickr: myheimu

    Pour info, les 14 % connus représentent à eux-seuls 700.000 espèces. On vous laisse faire le calcul...

    Kevin Barrett / Via Flickr: kevin_barrett
    Seilov / Via commons.wikimedia.org

    Coucou, toi !

    22. Le truc, c'est que la somme de toutes les espèces vivantes actuelles, connues et inconnues, représente seulement 1/1000 des espèces ayant existé sur la Terre. UN MILLIÈME, les gars.

    Via sodahead.com

    Tu l'as dit, l'ami.

    Et dire que tout ceci est le fruit d'une lente et patiente évolution. Parfois, on a peine à croire que le résultat est dû au hasard des mutations.

    23. Prenez ce papillon, par exemple. Ses ailes imitent à la perfection une feuille morte, avec des nervures et même des fausses taches de champignons, ce qui le protège de ses prédateurs.

    Landahlauts / Via Flickr: landahlauts

    Non, Giorgio, pas du tout. En fait, c'est le résultat de ce que l'on appelle le mimétisme dans le processus de sélection naturelle, et beaucoup d'autres espèces sont dans le même cas.

    Bjørn Christian Tørrissen / Via commons.wikimedia.org

    Pour résumer, plus le hasard de la génétique vous a fait ressembler à votre environnement ou à quelque chose que craignent vos prédateurs, moins vous êtes visible pour eux, et plus vous avez de chance de produire une descendance.

    Vous voyez, il a tout compris.

    Des bestioles aussi bien cachées, on risque de mettre encore longtemps à les découvrir toutes, et la nature n'a sûrement pas fini de nous étonner...

    BuzzFeed Daily

    Keep up with the latest daily buzz with the BuzzFeed Daily newsletter!

    Newsletter signup form