Aller directement au contenu
  • Cannes FR badge

Netflix fout le bordel à Cannes: on vous explique la polémique

Une Palme d'or qui risque de ne pas sortir en salles, le festival qui change son règlement, Almodovar qui met de l'huile sur le feu... On vous explique tout de LA polémique de Cannes 2017.

Ah, Cannes! Que serait ce prestigieux festival de cinéma sans ses paillettes, ses stars et ses polémiques?

Francois Durand / Via Pixar

Ebé pas grand chose, on vous le dit.

Cette année à Cannes, le monde du cinéma qui s'enfile des mini burgers en soirée et se lève à 7h du matin pour voir des films est en émoi. La faute à Netflix, qui a bien foutu la merde.

Pour la première fois dans l'histoire du festival de Cannes, plusieurs films produits par la plateforme de vidéo en ligne sont présentés en compétition.

Anne-christine Poujoulat / AFP / Getty Images, Pascal Le Segretain / Getty Images

La comédie dramatique The Meyerowitz Stories de Noah Baumbach et le film d'aventure fantastique Okja réalisé par Bong Joon-ho sont présentés en compétition officielle. Un troisième film, Bushwick réalisé par Cary Murnion et Jonathan Milott, est quant à lui projeté à la Quinzaine des réalisateurs.

Et c'est bien le problème. Deux des films distribués par Netflix pourraient obtenir la Palme d'or sans sortir en salles en France. Il est prévu que Okja sorte le 28 juin sur Netflix, puis dans d'autres pays avec un nombre limité de projections. Mais rien en France.

Noah Baumbach, a quant à lui déclaré au sujet de The Meyerowitz Stories: «J'ai tourné mon film de façon indépendante et j'espère qu'il va passer en salles, car je crois à la salle.»

Tout ça a relancé le débat sur la chronologie des médias, chargée de protéger les exploitants et qui instaure des délais pour exploiter les films après leur sortie en salles.

Il existe aujourd'hui plusieurs délais en fonction des acteurs concernés:

- 4 mois entre l'exploitation d'un film en salles et sa sortie en DVD

- 10 ou 12 mois pour leur diffusion sur une chaîne de télé payante comme Canal+

- 22 ou 30 mois pour les chaînes en clair (en fonction de leur engagements de coproduction)

- 36 mois pour la vidéo à la demande par abonnement comme Canalplay ou... Netflix

En résumé: pour ne pas attendre 3 ans avant de diffuser ses propres films, Netflix ne veut pas les sortir en salles en France.

La présence de ces films à Cannes a ~un peu~ énervé certains professionnels du cinéma, comme le directeur des productions Le Pacte, Jean Labadie. Pour lui, Netflix veut «clairement la mort des salles».

on ne peut pas comparer Amazon et Netflix Amazon respecte les salles de cinema Netflix veut clairement la mort des salles

La Fédération nationale des cinémas français (FNCF) a aussi vivement contesté la sélection des deux films Netflix.

«Si des films du festival de Cannes contrevenaient à la réglementation en vigueur sur la chronologie des médias, par exemple en étant diffusés sur Internet simultanément à une sortie en salles, ils seraient passibles de sanctions par le CNC! Et qu’en sera-t-il demain, si des films du Festival de Cannes ne sortaient pas en salles, remettant ainsi en cause leur nature d’œuvre cinématographique ?», s’interroge l’organisation dans un communiqué.

Sauf que certains ont pointé l'hypocrisie derrière cette polémique. L’Union des producteurs de cinéma (UPC) a rappelé que des films primés dans des festivals en France ne sont jamais sortis en France.

La position de l'UPC sur les films Netflix au @Festival_Cannes

Le site Vodkaster a listé les films qui ont été sélectionnés en compétition au festival de Cannes et qui ne sont jamais sortis en France. C'est le cas de Southland Tales de Richard Kelly ou Rendez-vous à Palerme de Wim Wenders.

Alors qu'on pensait se diriger *tranquillou* vers le début du festival, on a connu un nouveau rebondissement.

La rumeur d'exclusion des films Netflix a enflé. Ce qui a poussé le festival à publier un communiqué pour démentir. On y apprend que le festival n'a pas trouvé d'accord avec Netflix pour permettre la sortie de ses films en France. Et que le règlement va changer.

«Le festival de Cannes est conscient de l’inquiétude suscitée par l’absence de sortie en France de ces films en salles. Le Festival de Cannes a demandé en vain à Netflix d’accepter que ces deux films puissent rencontrer les spectateurs des salles françaises et pas uniquement ses seuls abonnés. De fait, il déplore qu’aucun accord n’ait pu être trouvé. (...)

En conséquence, et après consultation de ses administrateurs, le festival de Cannes a décidé d’adapter son règlement à cette situation jusque là inédite: dorénavant, tout film qui souhaitera concourir en compétition à Cannes devra préalablement s’engager à être distribué dans les salles françaises. Cette disposition nouvelle s’appliquera dès l’édition 2018 du Festival International du Film de Cannes.»

En gros, Netflix a refusé de céder aux exigences du festival de Cannes.

Adrianhillman / Getty Images

Mais du coup à partir de l'an prochain, les films devront s'engager à une sortie en salles pour avoir le droit d'être sélectionnés à Cannes.

Adrianhillman / Getty Images

ET TOUT ÇA EST ARRIVÉ AVANT MÊME QUE LE FESTIVAL NE COMMENCE.

Et puis le jour de l'ouverture du festival, Pedro Almodovar, président du jury, a re-foutu la merde en expliquant qu'il ne se voyait pas remettre la Palme d'or à un film qui ne sortirait pas en salles.

Loic Venance / AFP / Getty Images / Via Twitter: @jvermelin

Sympa pour Okja et The Meyerowitz Stories.

Membre du jury, Will Smith n'était pas franchement d'accord avec le réalisateur espagnol.

Laurent Emmanuel / AFP / Getty Images / Via telestar.fr!-280653

Puis le temps des projos est venu. Le19 mai, le premier film Netflix, Okja, a été présenté à la presse. ET C'ÉTAIT UN PEU N'IMPORTE QUOI. Déjà, l'apparition du logo Netflix a été énormément sifflée.

Le logo #Netflix hué au début de la projection de Okja. #Cannes2017

La projection a ensuite été interrompue pendant plusieurs minutes suite à un problème technique.

Les premières minutes d'#Okja ont démarré sous les sifflets parce que le haut de l'écran était masqué. Projection i… https://t.co/v6cYvH5sDR

Certains y ont vu un complot...

Allez, theorie du complot en avant, la projo #OKJA stoppée après un début sans la totalité de l'image à l'écran. Ambiance. 🎬 #Cannes2017

NOTAMMENT NETFLIX.

"On ne va pas être paranos, mais on se pose la question de savoir si on n'a pas été sabotés", s'interroge Netflix #Okja #Cannes2017

Mais le festival de Cannes a très vite publié un communiqué pour calmer le jeu et assurer qu'il s'agissait bien d'un souci technique.

Désolé pour les partisans de la théorie du complot. Pas d'activistes cachés ni de sabotage. Juste un pb technique c… https://t.co/WUzMJ8hp7L

Dimanche 21 mai, c'est le deuxième film produit par Netflix, The Meyerowitz Stories qui a été projeté. Et cette fois les sifflets à l'apparition du logo étaient plus discrets.

Quelques huées à l'apparition du logo Netflix avant la projection de "The Meyerowitz Stories” de Noah Baumbach… https://t.co/sP5jfnmRvF

Mais une chose est sûre: cette polémique qui entoure la présence de Netflix à Cannes est sur toutes les lèvres.

EST-CE QUE LA PALME D'OR SERA REMISE À UN FILM NETFLIX? EST-CE QUE QU'UNE PARTIE DU CINÉMA FRANÇAIS VA FAIRE UNE SYNCOPE? RENDEZ-VOUS DIMANCHE 28 MAI POUR CONNAÎTRE LE PALMARÈS.

TV and Movies

Get all the best moments in pop culture & entertainment delivered to your inbox.

Newsletter signup form