Aller directement au contenu

    10 insultes à rajouter d'urgence à votre vocabulaire

    Des insultes ni sexistes, ni homophobes, ni transphobes, ni racistes, répertoriées sur le Tumblr Insultesexycool.

    Lancé par le collectif féministe Georgette Sand, le Tumblr « Insultesexycool » publie des photos d'internautes brandissant des insultes « sexycool », c'est-à-dire « ni sexiste[s], ni homophobe[s], ni transphobe[s], ni raciste[s]. »

    « L'insulte fait intrinsèquement partie de notre quotidien et marque notre inconscient collectif », peut-on lire sur le Tumblr.

    Or, « les insultes [..] nous enferment malgré nous dans une vision déformée du monde et des relations entre les individus, une vision profondément inégalitaire. »

    « "Con / connard / connasse" viennent du "con" qui désigne à l'origine le sexe féminin », nous a expliqué le collectif dans une interview par email.

    insultesexycool.tumblr.com

    « "Salope", "pétasse", "pute" sont des mots dont la déclinaison au féminin est bien plus péjorative que leur éventuel pendant masculin [...]. "Pédé " et "tapette" viennent clairement heurter les personnes homosexuelles. »

    « Ainsi, le monde de l'insulte non seulement reflète mais aussi renforce les rapports de domination déjà existants dans notre société. »

    En plus des insultes citées plus-haut, le collectif exècre particulièrement « toutes celles qui stigmatisent des origines, qu'elles soient supposées ou réelles. »

    Le collectif Georgette Sand vise à « encourager la présence et la prise de parole féminine dans les médias, et plus généralement sur le devant de la scène. »

    L'intérêt des insultes sexycool, c'est donc de pouvoir se défouler sans renforcer des stéréotypes qui persistent depuis des siècles.

    Si vous souhaitez enrichir le Tumblr, vous pouvez envoyer votre propre photo à insultesexycool@gmail.com.

    BuzzFeed Daily

    Keep up with the latest daily buzz with the BuzzFeed Daily newsletter!

    Newsletter signup form