back to top

Voici des astuces indispensables à connaître pour mieux conserver ses fruits et ses légumes

Et sans passer par la case frigo !

Publié le

1. Séparez les bananes et les pommes des autres fruits pour les conserver plus longtemps.

Saldesign16 / Via Instagram

Parce qu'elles produisent plus d'éthylène (un gaz naturel qui participe à la croissance) que les autres fruits, les bananes et les pommes ont tendance à accélérer la maturation de leurs compagnons. Banissez-les de votre corbeille de fruits.

2. Et enroulez leur tige dans du film alimentaire pour ralentir leur maturation.

Instagram: @saradoo

Evitez de mettre votre grappe de bananes au frigo : dans un environnement trop froid, leur peau noircit. Si vous n'aimez pas les consommer trop mûres, enroulez la tige de la grappe avec du film alimentaire. C'est par là que l'éthylène s'échappe, le bloquer ralentit la maturation.

3. Les tomates pourrissent plus vite dans un sac en plastique.

Labellamora_deco / Via Instagram

Il vaut mieux stocker ses tomates à l'air libre ou dans un emballage en papier qu'emmaillotés dans un sac en plastique. Pourquoi ? Parce qu'en empêchant l'air de circuler, on emprisonne l'éthylène (toujours lui) ce qui accélère le processus de maturation. À l'inverse, si vos tomates sont trop vertes et que vous souhaitez les consommer rapidement, conservez-les avec une banane et le tour est joué.

Publicité

4. Et elles perdent également leur saveur au frigo...

Pauline Garretti / Via Instagram

C'est la science qui le dit ! Dans un environnement froid, les gènes qui participent à la création des arômes s'arrêtent de fonctionner. C'est ce que l'on appelle la méthylation de l’ADN. Et mauvaise nouvelle pour les amateurs de cœur-de-bœuf, ce processus est irréversible. Inutile donc de sortir sa tomate du frigo si cela fait plus de trois jours qu'elle y séjourne.

5. Chouchoutez votre basilic comme un bouquet de fleurs.

Cedric Mourot / Via Instagram

Basilic = bouquet de fleurs. La plupart du temps lorsque l'on achète du basilic coupé, on se dit qu'il sera mieux au frais dans le frigo. Or, contrairement aux idées reçues, il vaut mieux plonger les tiges dans un grand verre d'eau fraîche que le planquer au fond du bac à légumes. Pour bien faire, il est également conseillé de changer l'eau tous les jours.

6. Entreposez vos oignons loin des pommes de terre.

21paysans / Via Instagram

Oignons et pommes de terre sont peut-être délicieux ensemble dans l'assiette, ils sont des ennemis jurés hors de fourneaux. S'ils se conservent dans les mêmes circonstances (dans un endroit sec, frais, aéré, loin de la lumière du jour), ils ont tendance à germer plus rapidement lorsqu'ils sont côte à côte.

7. Sortez le filet de pommes de terre du frigo.

Face official / Via Instagram

Le réfrigérateur est bien trop froid pour les pommes de terre ! Lorsqu'elles sont stockées à trop basse température, l'amidon qu'elles contiennent se transforme en sucre, ce qui altère leur goût. Selon certains experts, le passage du frigo à l'huile de cuisson serait même dangereux pour la santé. L'asparagine (un acide aminé) et l'amidon favorisant la présence d'acrylamide, une molécule reconnue cancérigène. De manière générale, L' Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (l'Anses, de l’environnement et du travail) recommande d'éviter de trop brunir ses frites et pommes sautées pendant la cuisson.

Publicité

8. Quelques gouttes de cire pour conserver ses poires.

Loys de la Soudiere / Via Instagram

Adepte de la vie sans réfrigérateur, Marie Cochard conseille dans son ouvrage  

Notre aventure sans frigo (Ed. Eyrolles) de plonger les pédoncules de poire dans un bain de cire naturelle. Une fois scellée les poires se conservent plusieurs mois « à condition tout de même que vous opériez sitôt celles-ci récoltées ou achetées» prévient l'autrice.

9. Les carottes dans un bac à sable plutôt que dans le bac à légumes.

Instagram: @nobnov11

L'équipe de Biceps Cultivatus le garantit : les légumes racines (carottes, navet, betteraves, panais...) peuvent être conservés tout l’hiver, mais à une seule condition : il faut les remettre dans leur environnement naturel. Comprenez : sous terre. Après avoir retiré les fanes, on enfouit les carottes à plat dans le sable ou dans du terreau. Inutile de vivre dans un palace pour faire l'expérience, une caisse en bois de la taille d'une boîte à chaussures suffit. Pensez bien à humidifier le sable de temps en temps.

10. Laissez le melon loin du frigo !

Moncilbali farm / Via Instagram

On dit que le melon perd autour de 80 % de son goût et se vide de ses antioxydants lorsqu'il est conservé au froid. Pour garder toute sa saveur, il vaut mieux le garder à température ambiante et enroulé dans du papier de soie.

Si vous aimez le déguster bien frais, découpez quelques tranches et glissez-les quelques minutes au frigo avant dégustation. Pareil pour sa cousine la pastèque.

11. Une paire de collants pour suspendre ses têtes d'ail.

Elsa Pereira / Via Instagram

Vous avez filé vos bas de nylon ? Offrez leur une nouvelle vie ! Après avoir conscieusement lavé ses collants, insérer une première tête d'ail puis faites un nœud, placez une seconde tête et ainsi de suite... L'idée c'est que les têtes ne se touchent pas entre elles. L'astuce vaut à la fois pour l'ail mais aussi pour les échalotes ou encore les oignons. C'est peut-être moins esthétique que l'ail tressé mais c'est plutôt efficace. Et si les gousses sont déjà épluchées, faites-les tremper dans un bocal rempli d'huile d'olive.

Publicité

12. Les bouchons de liège se recyclent ( et pas seulement pour faire de la déco).

Natalie Mathieu / Via Instagram

Astuce de grand-mère à l'horizon. Lendemain de gueule de bois, plutôt que de légumer devant une série, découpez les bouchons de liège des cadavres de bouteilles de vin et déposez-les dans la corbeille de fruits. Le liège absorbe l'humidité qui contribue à la maturation et son odeur éloigne les moucherons. Double effet.

13. Conservez vos champignons dans du papier kraft.

Elsa Pereira / Via BuzzFeed France

Ni boîte ni sac en plastique pour les champignons. Pour les conserver, privilégiez les sacs en papier, ceux du maraîcher par exemple ou un papier journal. Le papier absorbera naturellement l'humidité et rallongera la durée de vie de vos pleurottes, cèpes et autres bolets.

14. L'essuie-tout : arme d'absorption massive.

Instagram: @rhaiemadnen

Vous l'aurez compris, l'humidité est souvent un facteur agravant lorsque l'on souhaite retarder la maturation. Au moment de placer votre laitue, feuilles d'épinard ou batavia dans le réfrigérateur, intercalez une feuille d'essuie-tout entre les feuilles de votre salade. L'effet buvard de l'essuie-tout ralentira le processus et le feuilles flétiront moins rapidement.

15. Mettez quelques gouttes de citron pour ralentir l'oxydation de l'avocat (entre autres).

Elsa Pereira / Via BuzzFeed France

Une fois ouvert, l'avocat ne se conserve pas très bien. Sa chair noircit en quelques minutes ! Pour ralentir le processus, frottez la partie en contact avec l'air avec quelques gouttes de citron. L'acide citrique contenu dans le jus de citron ralentira l'oxydation de l'avocat. Il suffit ensuite de le garder au frais dans une boîte hermétique ou enroulé dans du film alimentaire.

16. Et enfin pour les radis, c'est tête en bas.

Honeypaishop / Via Instagram

Une fois sortis de terre, les radis fnent très vite. Pour Marie Cochard : «c'est avant tout la fraîcheur de ses fanes qu'il faut observer». Elle conseille donc dans son ouvrage anti-gaspillage d'immerger les feuilles dans un grand verre d'eau en prenant bien soin de laisser les racines hors de l'eau.