back to top

Le maquillage des femmes a changé de manière spectaculaire à travers l'Histoire

Un groupe varié de femmes démontre à quel point les critères de beauté –et le maquillage– ont changé au fil du temps.

Publié le

On retrouve le maquillage, sous une certaine forme, dans presque toutes les sociétés connues de l'Histoire. Plongée dans le passé pour répondre à cette question: comment le maquillage a-t-il changé au fil du temps ?

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com / Via youtube.com

L'Egypte ancienne (environ 3150 - 3131 avant Jésus-Christ)

BuzzFeedVideo / Via youtube.com

Yeux - Soulignés de khôl; portaient souvent de l'ombre à paupières vert ou bleu.

Lèvres -les rouges à lèvrespopulaires pouvaient être orange, rouge, bleu-noir, et magenta.

Cheveux -Des tressesencadraient le visage.

Les femmes dans l'Egypte ancienne soulignaient leur yeux de khôl, une substance faite de suie, de métal et de graisse. Le khôl avait la réputation de préserver les yeux de la cécité, et les médecinsen transportaient dans leur sac. Les ombres à paupières bleue et verte étaient fabriquées naturellement, avec de la malachiteminérale. Le rouge à lèvres dans l'Egypte ancienne symbolisait un certain statut –les hommes autant que les femmes le portaient dans les classes supérieures.

La Grèce antique (environ 800 - 500 av. J-C)

BuzzFeedVideo / Via youtube.com

Sourcils - Monosourcil

Ombre à paupières -Teintes naturelles

Peau -Pâle

L'objectif des cosmétiques dans la Grèce antique était la beauté naturelle. Le monosourcil était le style de sourcils populaire pour les femmes de la Grèce antique. Celles qui ne pouvaient pas le faire pousser naturellement pouvaient soit coller de la fourrure animaleentre leurs sourcils existants, soit en créer un avec du khôl. Les femmes appliquaient souvent une crème pour le visage à base de plombafin d'éclaircir leur peau.

Publicité

L'époque Gupta en Inde (environs 320 - 550 ap. J-C)

BuzzFeedVideo / Via youtube.com

Yeux -Soulignés de khôl.

Cheveux -Souvent portés en chignon ou en tresse et décorés de fleurs fraîches.

Peau -Les femmes hindoues mariées portaient un bindi durant cette époque.

Lèvres - Rouge à lèvres.

Les femmes indiennes soulignent leurs yeux de khôl depuis bien longtemps, et cela a continué durant l'époque Gupta. Les femmes portaient d'habitude leurs cheveux soit en longue tressedans le dos, soit rassemblés en un chignon sur la nuque, décoré de fleurs fraîches. Durant cette période, le bindiétait porté spécifiquement par les femmes indoues mariées.

Ère élisabéthaine (environs 1558 - 1603)

BuzzFeedVideo / Via youtube.com

Peau - Poudrée afin de sembler pâle.

Front-Sourcils et naissance des cheveux rasés afin de créer un front plus large.

Lèvres - Rouge à lèvres.

Cheveux - Le roux auburn était une teinte populaire.

La reine Elisabeth 1e a imposé le style de l'ère élisabéthaine. Il était courant pour les femmes de s'épiler ou raser les sourcils et la naissance des cheveux afin de créer un front plus large. Les femmes portaient une poudre à base de plomb appelée céruse dans le but de sembler plus pâles. Vu que la reine Elisabeth avait les cheveux naturellement roux, les autres teignaient leurs cheveux ou portaient une perruque afin d'avoir la même teinte.

Les geishas japonaises (milieu du 18e siècle)

BuzzFeedVideo / Via youtube.com

Peau -Epais fond de teint blanc.

Lèvres -lèvres rouge écarlate.

Yeux -Lignes de rouge et noir autour des yeux.

Cheveux -Portés en chignon; décorés de peignes et épingles à cheveux.

Les geishas ont commencé à faire partie intégrante de la société japonaise au milieu du 18e siècle. Elles étaient -et sont encore - des artistes talentueuses qui chantaient, jouaient des instruments de musique, dansaient et lisaient de la poésie, ce qui demandait un minimum de trois ans d'entraînement. Les geishas à différents niveaux de formation se distinguaient par la quantité de maquillage portée.

Un maquillage parfait est essentiel dans la tradition geisha. Un épais fond de teint blanc est appliqué sur toute la peau visible, à l'exception de la nuque, qui est révélée dans une gracieuse forme de «W». Les geishas dans leur première année portent seulement du rouge sur leur lèvre inférieure, tant que les geishas ayant fini leur instruction colorent leurs lèvres pour leur donner la forme d'un bouton de fleur. Les yeux étaient soulignés de charbon, et entourés de rouge.

Les geishas portaient traditionnellement leurs cheveux en chignon de style Shimada, décoré de peignes et épingles à cheveux kogai et konzashi.

La période précédant la Révolution française (environ 1775 - 1789)

BuzzFeedVideo / Via youtube.com

Peau -Poudrée d'une teinte pâle, avec grains de beauté noirs.

Joues -Poudrées de rouge.

Lèvres- Maintenues brillantes par de la graisse.

Cheveux -D'un blanc poudré, volumineux et extravagants.

Le maquillage en France avant la révolution était fortement inspiré par Marie Antoinette. Les femmes se poudraient le visage, le cou et les épaules afin d'avoir l'air aussi pâle que possible, allant jusqu'à se dessiner des veines bleues pour paraître encore plus pâles. Les femmes appliquaient des grains de beauté en soie noire de différentes formes et dimensions sur leurs visages.

Les cheveux étaient portés empilés en hauteur égale à la dimension du visage. Les femmes n'avaient généralement pas assez de cheveux naturels pour atteindre une telle hauteur et portaient donc des perruques. Qu'il s'agisse de perruque ou de cheveux naturels, ils étaient d'un blanc poudré.

L'ère victorienne (environ 1837 - 1901)

BuzzFeedVideo / Via youtube.com

Peau - La peau était claire, légèrement poudrée.

Joues - La peau était pincée afin de créer une rougeur naturelle.

Cheveux -Ils étaient longs et portés en chignon.

La reine Victoria a donné le ton pour le 19e siècle, en déclarant publiquement que porter du maquillage était impoli. Pour cela, la peau était très importante dans labeauté victorienne. Les femmes se poudraient légèrement la peau, mais utiliser des couleurs sur les lèvres ou les joues était considéré comme scandaleux. Les femmes se contentaient donc souvent de se pincer les joues afin de leur donner un peu de couleur. Les longs cheveux d'une femme étaient le symbole de sa féminité, mais ils étaient portés en chignon.

Les années '60 (environ 1960 - 1969)

BuzzFeedVideo / Via youtube.com

Lèvres -Rouge à lèvres d'un rose pâle.

Yeux -Couleurs d'ombre à paupières expérimentales et faux cils.

Joues -Pommettes soulignées pour affiner le visage.

Cheveux -Perruques larges et bouffantes.

Les mouvements libérateurs des années '60 ont créé une atmosphère d'expérimentation qui s'est étendue au maquillage. Les femmes portaient toutes sortes de couleurs d'ombres à paupières, de l'eye-liner épais et de longs faux cils; ces cils étaient parfois de couleur vive, ou même ornés de perles.

L'industrie de la beauté noire a pris son essor à la fin des années '60; avant cela, le maquillage créé pour les femmes noires était très limité.

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss