back to top

16 phrases que les cyclistes en ont marre d'entendre

«Comment tu fais quand il pleut?» JE FONDS.

Publié le

1. «Nan, mais le vélo en ville c'est dangereux.»

gifbay. com

C'est LA phrase reloue absolue. Pourquoi faire du vélo si c'est dangereux, à moins d'être idiot, inconscient, ou les deux?

Pour rappel, il y a chaque année à Paris entre 0 et 6 cyclistes tués, contre trois fois plus de motards par exemple.

5. «Le vélo c'est bien beau mais on va pas interdire la voiture en ville, comment vont faire les pompiers sinon?»

reddit.com

L'interdiction de la voiture en ville, c'est un peu le point Godwin des débats sur le vélo en ville. Il y aura toujours quelqu'un pour accuser les cyclistes d'être des extrémistes prêt à se jeter sur les automobilistes, une clé à rayons entre les dents, pour leur péter les genoux.

6. «Le vélo, j'aimerais bien, mais j'ai un travail sérieux tu vois, je peux pas arriver sale au boulot le matin.»

Via cheezburger.com

Je me sens personnellement plus sale après avoir pris le RER A à l'heure de pointe du matin entre Nation et Charles de Gaulle qu'après 20 minutes de vélo.

7. «Se déplacer à vélo, quand tu as des enfants, c'est impossible.»

YOSHIKAZU TSUNO/AFP / Getty Images

C'est bien connu, dès l'accouchement, on vous oblige à acheter une Opel Corsa, un pavillon en banlieue et un Golden Retriever à robe crème.

8. «Le vélo, c'est un truc de pauvres.»

Ishan Khosla Photography / Via Flickr: ishanz

Assez répandue parmi les personnes âgées pour qui le vélo c’était avant tout le moyen de transport de ceux qui n'ont pas les moyens de s'offrir une voiture, cette phrase correspond à une réalité: le vélo reste moins cher qu’une voiture, même si certains modèles peuvent coûter le prix d’une Twingo d’occasion. En même temps, on peut aussi avoir simplement envie de se déplacer à l'air libre quels que soient ses revenus, non?

9. «Le vélo, c'est juste une mode, un truc de hipster, ça finira par passer.»

tumblr.com / Via giphy.com

C'est également ce qu'on disait du téléphone portable, de la photo numérique (l'exemple de Kodak à cet égard est assez significatif), et du collier ras-de-cou.

Bon pour ce denier, c'était peut-être vrai.

10. «Les cyclistes roulent sur les trottoirs, ils sont inconscients et ne respectent rien.»

4gifs.tumblr.com

C'est une gageure lorsque l'on discute vélo: votre interlocuteur parle de son expérience particulière pour en tirer une conclusion générale. Sa voisine a été percutée par un vélo? Les cyclistes sont des inconscients qui roulent sur les trottoirs. Son frère s'est fait voler son vélo? Il est impossible d'utiliser un vélo en ville sans se le faire voler.

11. «Comment tu fais pour faire des courses, tu peux même pas ramener de packs d'eau à vélo?»

Thirteen of Clubs / Via Flickr: thirteenofclubs

«Ah, mais je ne fais pas de courses, je ne bois que mon urine et me nourris exclusivement des déjections de pigeons que je ramasse sur la fenêtre de ma chambre».

Il est tout à fait possible de faire ses courses à vélo, soit en s'équipant, soit en achetant moins plus souvent et plus proche. Si cela paraît étrange, quelqu'un qui se déplace à vélo dépense autant d'argent, voire plus, que quelqu'un qui utilise un autre mode de transport.

12. «On n'est pas aux Pays-Bas ou au Danemark, le vélo c'est un truc culturel, ça marchera pas en France.»

DKdlV38 / Via Flickr: dkdlv38

La pratique du vélo n'est pas entièrement liée aux habitudes culturelles, et l'on trouve des villes très cyclables aussi bien en France (Strasbourg, Bordeaux, ou Grenoble) qu'en Italie (Ferrare ou Bologne), aux Etats-Unis (Austin, Portland, Minneapolis, ou Davis), ou encore en Amérique du Sud (Rosario, Bogota, ou Buenos Aires).

Les experts sont pourtant d'accord pour dire que l'usage du vélo dans une ville est davantage lié à la volonté politique de ses dirigeants qu'à une soi-disant culture cycliste.

15. «Si tu manges du bœuf importé du Brésil pour compenser l'effort fourni, le bilan carbone du vélo est pire que celui d'une Ferrari.»

Mylonelinessiskillingmeslowly.tumblr.com / Via giphy.com

C'est le dernier argument en date sorti du chapeau d'Auto-Moto magazine: pour faire du vélo, il faut manger plus. Or, si un cycliste ne se nourrit que de viande de bœuf importée du Brésil (premier producteur mondial), il émet plus de gaz à effet de serre qu'une voiture.

CQFD. Les automobilistes sont, eux, connus pour être tous végétariens, locavores, et sans grand appétit.

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss