back to top

10 adresses parisiennes pour une pause déj' bien grasse

Si vous aimez noyer des frites sous la mayo, boire du coca normal ou vous faire un gros kébab sauce samouraï avec les collègues le vendredi midi, ce guide est fait pour vous!

Publié le

1. Le McDo de Montparnasse

instagram.com / Via yelp.fr

Pas de serveurs dans ce restaurant de burgers concept, mais un système ingénieux de bornes, qui transmet directement votre commande et votre paiement en cuisine.

Loin des food trucks et autres kébabs de luxe du 2ème arrondissement, le McDo de Montpar renoue avec une tradition foodie et gourmet de ce petit coin du 6ème arrondissement, dans une vraie mixité sociale.

N'hésitez pas à pousser la porte de ce petit bijou du quartier bohème parisien, où l'on susurre que Man Ray y avait ses habitudes, et où le colonel Rol-Tanguy, juste avant de libérer Paris, serait allé se faire un double cheese avec des potatoes pour s'ambiancer.

On aime:

- le concept «zéro-vaisselle», qui permet d'économiser l'eau de lavage et nous donne vraiment l'impression de protéger l'environnement à la pause déjeuner;

- la sauce qui accompagne les potatoes, véritable déclaration d'amour à la gastronomie et au bon goût.


On aime moins:

- le Filet-o-fish, dont on ne sait toujours pas s'ils s'agit d'une blague de la part du chef, ou s'il y a vraiment des gens qui commandent ce plat.

2. Le Quick de l'Avenue du Trône

instagram.com / Via yelp.fr

Changement radical d'ambiance dans ce chouette petit resto original du quartier Nation. Si vous en avez marre de vous taper des salades neurasthéniques avec Corinne de la compta, ou des boîtes de Taboulé Leader Price avec Jean-Luc du service juridique assis sur un banc, n'hésitez plus à découvrir les burgers accessibles et savoureux de cette petite enseigne belge.

Saluez l'originalité du chef au passage pour le Quick'n Toast - un hybride entre un croque-monsieur et un burger, il fallait y penser! -, et faites-vous faire une fausse carte étudiante: vous aurez droit à un deuxième sandwich à un euros si vous prenez un menu XL.

On aime:

- le burger au foie gras qu'ils ressortent à Noël;

- le sol qui colle.

On aime moins:

- l'absence regretté du Cauet Burger depuis 2007.

3. L'Hippopotamus place de Clichy

instagram.com / Via yelp.fr

Manger à l'Hippopotamus, c'est comme plonger dans la France des années soixante-dix. Cette période bénie où le bio n'existait pas, et où personne n'aurait eu l'idée de se déclarer intolérant au gluten.

La salle est grande, les frites à peine décongelées, les burgers approximatifs, et les clients bruyants: on est bien à l'Hippopotamus Place de Clichy, celui qui vous offre 20% sur votre addition sur présentation de votre carte étudiant.

On aime:

- le gras;

- le personnel fatigué et las, qui nous permet de relativiser nos petites misères;

- les horaires d'ouverture tardifs pour éponger la bière jusqu'à une heure avancée.

On aime moins:

- le glutamate qu'ils mettent sur la viande qui nous donne des gaz.

4. Le chinois à volonté rue de Saint-Denis

Bev Sykes / Via Flickr: basykes

On appréciera le côté pratique du restaurant chinois à volonté. D'abord l'endroit: la salle, en sous-terrain, est immense, et peut recevoir tous vos collègues du travail. Les quantités ensuite: vous pouvez manger tout ce que vous voulez, ça coûte le même prix. De quoi satisfaire Jean-Luc du service juridique, qui repartira avec une belle tache sur sa cravate Jules après avoir noyé son divorce dans les nems et les samoussa au surimi.

On aime:

- le micro-ondes en libre service qui permet de réchauffer les plats pas toujours au top dans les buffets;

- les sushis, qui coûtent quand même moins cher que chez Sushi Shop (même s'ils collent un peu aux dents).

On aime moins:

- la techno asiatique en boucle couvrant toutes les conversations, ce qui n'est pas du meilleur effet.

5. Léon de Bruxelles sur les Champs

instagram.com / Via yelp.fr

Telle une oasis dans le désert, l'enseigne de restauration française (eh oui, on vous ment, leur siège est à Neuilly-sur-Seine) apparaît, pour les portefeuilles désargentés, comme la promesse d'un repas à peu près abordable.

Et on n'est pas déçu du voyage: pour le prix d'un album de Pharell Williams à La Fnac, on peut se remplir la panse de moules au Roquefort AOC. Et puis, déjeuner sur la plus belle avenue du monde en compagnie de touristes, de pigeons et de gaz d'échappement, ça n'a pas de prix.

On aime:

- la formule à volonté le dimanche soir pour combattre la déprime;

- le maroilles.


On aime moins:

- les couples qui viennent s'engueuler à la table d'à côté.

6. Le Pizza Pino Place de la République

instagram.com / Via yelp.fr

Une ambiance qui rappelle la salle commune d'une colonie de vacances des années 90 et des prix dignes d'un resto place Santa Margherita à Venise: pas de doute on est bien en Italie!

Les pizzas sont aussi molles qu'un film de Ryan Murphy, et les pâtes aussi grasses qu'une blague de Bigard, autant vous dire que manger à Pizza Pino vous dépayse à peu de frais.

On aime:

- la pizza fruits de mer, qui permet de lâcher des petits rots arôme «côte Atlantique» dans l'open space l'après-midi;

- le risque de salmonelle dans la pizza saumon crème fraîche, qui peut vous décrocher une semaine d'ITT à vous la couler douce devant la télé.

On aime moins:

- la localisation, trop centrale, qui ne permet même pas de prendre deux heures de pause avant de rentrer au boulot.

7. Le KFC place d'It'

instagram.com / Via yelp.fr

On le sait dès la sortie du métro. Où qu'on aille, l'air est saturé de cette odeur d'huile de friture, de poils grillés et de plastique, et les trottoirs jonchés de papiers gras à l'effigie du colonel. On est bien devant un KFC.

Négligez les buckets de poulet (vous n'allez tout de même pas partager avec Jean-Luc) pour vous jeter sur le Tower®, qui ajoute, au piment du poulet en plastique pané à la sauce crispy, une galette de pomme de terres, qui vous rappellera vos déjeuners/lendemain de cuite chez votre grand-mère à Courcouronnes.

On aime:

- l'ambiance: chaude, sympa, avec beaucoup d'enfants;

- avoir les mains qui collent après le repas, excuse idéale pour ne pas toucher à votre clavier d'ordi et courir illico en salle de repos.

On aime moins:

- le fait qu'ils ne mettent plus de sel sur les frites pour nous aider à mieux manger (LOL), ce qui implique de se démerder avec des dosettes en papier à ouvrir avec les doigts gras.

8. Le Flunch de Rambuteau

instagram.com / Via yelp.fr

Aaah, le Flunch. Toute personne née avant 1992 se souvient de son insupportable slogan: plagiat honteux réalisé par l'enseigne envers un célèbre morceau de Gilbert Montagné, que nous tairons pour vous éviter une douloureuse introspection dans votre passé d'adolescent boutonneux.

Au-delà d'un slogan relou, le Flunch c'est avant tout un endroit où l'on peut manger de la nourriture imprécise pour moins de dix balles. Cela vous évitera de passer pour un bobo auprès de vos collègues, qui loueront ensuite votre pragmatisme et votre sens des économies auprès de vos supérieurs.

On aime:

- le côté bordélique du self, qui fait appel à la fois à votre sens de l'orientation et à votre instinct de survie;

- la saucisse de Toulouse à 5,95€ tous les mardis.

On aime moins:

- la paëlla à 7,95€ tous les lundis.

9. Aux Tours de Notre-Dame

instagram.com / Via yelp.fr

Ce petit bistrot injustement mal noté sur Trip Advisor ravira autant vos collègues de bureau que votre famille provinciale de passage à Paris. Situé au cœur de la Ville Lumière, Aux Tours de Notre Dame rassemble en effet toutes les caractéristiques qui font de Paris une ville que le monde entier nous envie, un vrai concentré du parisian way of life.

Les serveurs, véritables acteurs embauchés pour l'occasion, jouent le rôle du garçon de café à la perfection, allant jusqu'à insulter certains clients pour parfaire le réalisme. Quant au café, il coûte peu ou prou l'équivalent d'une amende pour stationnement gênant (que vous ne manquerez pas de ramasser si vous avez eu la bonne idée de venir en voiture).

Une adresse tendance, donc, à découvrir en amoureux, entre collègues, ou en famille!

On aime:

- la blanquette de veau servie à 10h du mat';

- l'ambiance multi-culturelle

On aime moins:

- la terrasse sur le gros bâtiment moche qui gâche la vue sur les touristes.

10. L'American Dream à Madeleine

american-dream.fr

Pour ceux qui ont la chance de travailler du côté de la Madeleine, l'American Dream se fait un plaisir de vous accueillir dans un lieu unique, qui allie à la fois le mauvais goût d'outre Atlantique à l'approximation du service à la française.

La carte, comme le nom du lieu le laisse entendre, offre un melting pot de plats, résumant par la gastronomie toute la diversité du monde libre. Laissez vous tenter par les sushis en plâtre, les crèpes en carton, les burgers en plastique ou encore les tacos au goût de vomi.

On aime:

- les cartes qui collent aux doigts, qui laissent un petit souvenir quand on s'en va;

- la joie d'avoir trouvé le burger le plus cher de Paris: pas de doute, c'est bien dans la classe américaine.

On aime moins:

- le quartier, mais c'est comme ça.

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss