back to top

AHS Freak Show : les moments les plus tarés de l'épisode 9

Un sans-faute.

Publié le

C'est officiel, le gros coup de mou du milieu de saison est terminé.

FX / Via blogger.com

« Tupperware Party Massacre », comme son titre l'indique, était gore, drôle, choquant, mais aussi émouvant, et a même réussi à paraître trop court.

Dandy était en grande forme, Sarah Paulson et Michael Chiklis ont enfin eu l'occasion de briller... Mais surtout, de la première à la dernière minute, cet épisode était complètement WTF.

17. Le fantôme d'Ethel et de Ma Petite.

FX
FX

Pour AHS, les fantômes, c'est la base.

Degré de what-the-fuckitude : 3%.

16. Les fesses de Dandy.

Très appétissantes. Ça rattrape le reste.Degré de what-the-fuckitude : 10%.
FX

Très appétissantes. Ça rattrape le reste.

Degré de what-the-fuckitude : 10%.

15. Stanley et son prostitué.

FX

<3

Degré de what-the-fuckitude : 16%.

14. Le club des desperate housewives qui discute du goût et des avantages de la fellation.

FX

« Grâce à ça il m'a acheté un nouveau four ! » Ah, les années 1950.

Degré de what-the-fuckitude : 23%.

13. La pendaison de Dell.

FX

Il est même pas mort, c'est pas drôle.

Degré de what-the-fuckitude : 26%.

12. Jimmy qui nourrit Ima Wiggles de façon très sexuelle.

FX

BEURK.

Degré de what-the-fuckitude : 35%.

11. Cette réplique.

FX

BEURKBEURKBEURK.

Degré de what-the-fuckitude : 43%.

10. Jimmy qui couche avec Ima Wiggles.

FX

La réaction d'Esmeralda était magique : « Are you... serious ? »

Degré de what-the-fuckitude : 50%.

9. La scène très émouvante entre Bette et Dot.

Je crois que c'est la première fois dans toute l'histoire d'American Horror Story que j'ai failli verser une larme. Après Kathy Bates, Angela Bassett, Jessica Lange et même Evan Peters, c'était au tour de Sarah Paulson de montrer l'étendue de son talent cette semaine, et elle n'a pas déçu.

Degré de what-the-fuckitude : 53%.

8. Dandy qui se fait un nouveau bain de sang.

FX

Il se serait bien entendu avec Delphine LaLaurie.

Degré de what-the-fuckitude : 60%.

7. Dandy qui veut prendre un bain de sang avec Regina.

FX

#relationshipgoals

Degré de what-the-fuckitude : 69%.

6. Dandy qui convainc un flic de tuer Regina pour un million de dollars.

FX

Tout ça pour ça ? Ok.

Degré de what-the-fuckitude : 80%.

5. Le quasi-plan à trois entre Jimmy, Bette et Dot.

FX

Plan à trois ? Plan siamois ? Dans tous les cas, CREEPY.

Degré de what-the-fuckitude : 86%.

4. Dandy qui décapite la vendeuse de porte-à-porte.

FX

Un excellent début d'épisode.

Degré de what-the-fuckitude : 100%.

3. Dandy qui joue aux marionnettes avec la tête de sa mère et la tête de la meuf du porte-à-porte. Ah, et la marionnette est censée ressembler à Bette et Dot.

FX

Un tout autre niveau de mommy issues.

Degré de what-the-fuckitude : 800%.

2. La piscine de sang.

FX

Yesssss.

Degré de what-the-fuckitude : 1000%.

1. La confrontation entre Stanley et Dell.

FX
FX

WHAT. WHAT THE WHAT WHAT. CETTE SCÈNE ÉTAIT TELLEMENT GÊNANTE.

Degré de what-the-fuckitude : 18.000%.

Questions et observations :

FX

- On peut dire ce qu'on veut sur AHS, mais c'est sans doute la seule série du moment où la qualité des performances des acteurs est inversement proportionnelle à la qualité du scénario.

- Dandy s'est enfin mis à tuer tout le monde, mais j'espère qu'il va vite se débarrasser du flic. S'il est un « dieu » doublé d'un psychopathe, pourquoi embaucher un flic pour tuer les gens à sa place ?

- QU'EST-CE QUE STANLEY CACHE DANS SON PANTALON JE VEUX SAVOIR JE VEUX VOIR DITES MOI.

- « You should see it when it's angry » : est-ce que son pénis a des dents ???

Enfin, il est temps de rendre hommage à l'incroyable garde-robe de Jessica Lange :

FX
FX
Parfaite.
FX

Parfaite.