Les 18 types de connards qu’on croise dans le métro

Dans presque tous les cas, le connard peut aussi très bien être une connasse.

1. Les connards qui s’étalent sur deux, voire trois sièges.

Souvent des hommes qui ont besoin d’écarter leurs cuisses bien large pour, selon eux, aérer leur paquet. Sauf que pour atteindre le confort, ils font chier tout le monde et empêche les autres de s’asseoir.

Cette catégorie comprend aussi les connards et connasses qui posent leurs sacs sur le siège à côté d’eux ou leurs pieds sur celui d’en face.

2. Les connards qui se plaignent à voix haute quand il y a trop de monde.

En heure de pointe, on est tous dans la même merde. Cela ne sert à rien de souffler bien fort quand un mouvement de foule vous pousse un peu plus au fond de la rame, personne ne sortira pour vous faire plaisir et vous ne ferez que rendre le trajet encore plus désagréable.

3. Les connards qui mangent un truc qui pue dans le métro.

L’odeur du métro se suffit à elle-même, pas besoin d’en rajouter.

4. Les connards qui s’affalent sur le poteau.

Pour ne pas salir leurs mains, ils enlacent le poteau et empêchent les autres passagers de s’y tenir. Vous allez peut-être vous casser la gueule par leur faute mais au moins ils ne choperont pas la gastro.

5. Les connards qui refusent de se pousser dans l’allée en heure de pointe.

Il peut y avoir quarante personnes qui tentent de rentrer dans le métro, rien n’y fait. Ce connard ne bougera pas et vous regardera avec indignation si vous lui faites la moindre remarque.

6. Les connards qui se ramènent avec deux valises en heure de pointe.

Warner Bros. Pictures / Via tumblr.com

Prenez un taxi ou choisissez un autre moment pour faire votre trajet au lieu d’emmerder tout le monde.

7. Les connards qui n’aident pas ceux qui ont une valise ou une poussette dans les escaliers.

CBS / Via gifsec.com

Le jour où vous essaierez de monter et descendre les 18.000 escaliers entre la ligne 4 et la gare à Montparnasse, vous comprendrez votre douleur et ne laisserez plus jamais les autres traverser cette épreuve sans aide.

8. Les connards qui écoutent leur musique sur haut-parleur.

En règle générale, ces connards ont aussi des goûts de merde en matière de musique. Mais même si ce n’est pas le cas, personne n’a envie de partager cette expérience avec vous.

9. Les connards qui ramènent leur boîte-à-musique et leur accordéon/violon/micro dans votre rame.

Comme les précédents, mais sous stéroïdes. Ils ne savent pas chanter ni jouer d’un instrument, mais ils n’ont pas leur pareil lorsqu’il s’agit de gâcher votre trajet.

10. Les connards qui ne laissent pas sortir les gens avant de rentrer dans le wagon.

Ne cherchez pas la logique derrière ce comportement, il n’y en a pas. Ils ont juste VRAIMENT peur de ne pas avoir le temps de rentrer dans le métro.

11. Les connards qui restent immobiles sur la gauche d’un escalator/tapis roulant lors d’un transfert.

À gauche, on marche ; à droite, on reste immobile. C’est pourtant pas compliqué.

12. Les connards qui décident de se mettre à chercher leur ticket de métro au fond de leur sac une fois arrivés au tourniquet.

Sachez que tout le monde vous déteste.

13. Les connards qui vous collent leurs grosses auréoles dans la gueule.

Tout le monde transpire et les auréoles sont souvent difficiles à éviter. Ceci dit, évitez de lever les bras bien haut et de faire profiter les autres passagers de votre odeur corporelle.

14. Les connards qui puent.

Certaines personnes ont visiblement de gros problèmes d’hygiène. Si vous ne voulez pas vous laver pendant trois jours en pleine canicule, c’est votre choix, mais ne l’imposez pas aux autres.

15. Les connards qui lâchent un pet dans un métro bondé.

FX

Je vous vois. Je sais qui vous êtes.

16. Les connards qui empêchent la porte de se fermer pour pouvoir rentrer.

Un autre métro va arriver dans deux minutes, mais il faut VRAIMENT qu’ils fassent chier tout le monde et chopent celui dont les portes sont déjà en train de se fermer.

17. Les connards qui ne laissent pas leur siège à une personne âgée ou à une femme enceinte.

Là, on rentre dans le champs des méga-connards.

18. Et pour finir : les méga-connards qui profitent d’un métro bondé pour vous mettre la main au cul.

Ces connards sont tellement sales qu’ils ne devraient presque pas figurer aux côtés des connards inoffensifs de cette liste. Mais difficile de parler des connards du métro sans mentionner ces sous-merdes qui méritent qu’on leur coupe les mains, voire autre chose.

Check out more articles on BuzzFeed.com!

Conversations sur Facebook
Le buzz du moment