Les 8 sites de rencontre les plus absurdes

« Salut jeune puceau de bientôt 20 ans, j’aimerais découvrir les plaisirs du sexe. »

1. Pets dating

Le meetic des animaux lancé fin 2007 en France, pour planifier des saillies ou de simples balades. Un cimetière virtuel, surnommé « le paradis », a même été créé pour permettre aux propriétaires de se recueillir en cas de décès. Chiens, chats, mais aussi vers de farine, tiques, punaises et araignées ont leurs profils sur Pets dating. Notamment cette certaine « pupuce » originaire de « moucheville ».

2. Gothic match

L’âme sœur des adeptes d’Edgar Allan Poe et des balades au cimetière sous le clair de lune se cache peut-être sur Gothic Match. Un site américain où les annonces vont du simple « J’attends mon prince Vlad », au plus détaillé « Recherche quelqu’un qui s’amuse de l’horreur et est assez ouverte d’esprit pour sortir avec un mec qui possède plus d’un cercueil ». Mention spéciale pour le design de la page d’accueil avec du sang qui dégouline.

En fait de prince, Memnoch 2001 est dans l’attente du comte Dracula, le surnom de Vlad Tepes.

3. The ugly bug Ball

Un site pour aider les personnes qui n’auraient pas été gâtées par Dame nature à trouver chaussures à leurs pieds. « C’est triste mais la moitié des gens de Grande Bretagne sont moches, ça me parait incroyable que jamais personne n’ait pensé à créer un site de rencontre pour eux avant », s’est justifié Howard James, l’entrepreneur à l’origine du concept.

4. Rencontre-Moche

Toujours pour les « moches », l’alternative porno se trouve en Belgique - attention, il faut avoir l’estomac bien accroché: Rencontre-moche.

5. Whats your price

Sur What’s your price, le monde se divise entre les personnes « generous » et les « attractive ». Les premiers annoncent leur tarif pour accepter un rencard tandis que ce sont les seconds qui mettent la main au portefeuille. Un concept à la limite du service d’escort qui a soulevé la polémique outre-Atlantique au moment de son lancement, en 2010. Pourtant, What’s your price ne fait que renforcer des pratiques déjà adoptées par la plupart des sites de rencontre, où l’adhésion des femmes reste gratuite tandis que les hommes doivent payer.

6. Rencontre puceau

« Si vous êtes majeur et puceau, vous trouverez sur ce site des femmes qui veulent bien vous faire découvrir le bonheur de coucher », est-il annoncé sur la page d’accueil de « Rencontre puceau ». Passé l’effet de surprise, les messages laissés par ces hommes vierges, tout juste majeurs ou déjà quarantenaires, dévoilent surtout une forme de détresse affective.

Ceux qui l’ont déjà fait sont également les bienvenus, notamment Rémi de Bordeaux qui, à 19 ans, semble pétri de bonne volonté pour combler ses lacunes.

7. Notre Dame des rencontres

Ici, la Vierge Marie est la mascotte. Pourtant, il n’y a aucun sous-entendu ironique à interpréter. Il s’agit d’un site de rencontres pour les célibataires chrétiens. Les visiteurs peuvent d’ailleurs trouver un choix de prières à réciter en attendant l’amour: « Notre Dame, qui par votre oui avez changé la face du monde, prenez en pitié ceux qui veulent dire oui pour toujours… »

8. Clown dating

Tantôt foire aux cochons, tantôt cirque des horreurs, le marché de l’amour se révèle bien souvent une aventure pleines de rebondissements. Surtout pour un clown, d’après les dires du site spécialisé en la matière. « Ce n’est pas drôle de chercher l’amour lorsque l’on est un clown. Un coeur solitaire se cache derrière tout ce maquillage et le nez rouge », est-il précisé sur l’interface d’accueil. D’accord, mais qui voudrait vraiment côtoyer un clown tous les matin au réveil ?

Check out more articles on BuzzFeed.com!

Le buzz du moment