back to top

Le résumé pas chiant du dernier débat présidentiel américain

Trump a traité Clinton de «sale bonne femme» et laissé entendre qu'il n'accepterait pas le résultat de l'élection s'il perdait. ¯\_(ツ)_/¯

Publié le

On pensait déjà avoir atteint les sommets de l'absurde dans cette élection, mais l'après-midi qui a précédé le débat a apporté son lot de révélations inattendues.

Avant le débat, Ivanka Trump a réagi aux propos de son père qui s'était vanté d'utiliser son statut de célébrité pour «attraper [les femmes] par la chatte».

cnn.com

«Ce qui est clair c'est que ces propos ne ressemblent pas aux conversations que j'ai eues avec lui ou à celles que j'ai entendues. Donc ça m'a un peu secouée d'entendre ça», a-t-elle dit.

À la suite de ses propos, Jonah Peretti, le PDG de BuzzFeed, a tweeté une anecdote au sujet d'Ivanka Trump. Selon lui, lors d'une soirée new-yorkaise où il avait rencontré la fille de Trump, celle-ci aurait affirmé: «Je n'ai jamais vu une bite de mulâtre mais j'aimerais bien en voir une!»

Twitter: @peretti

«Surpris qu'Ivanka puisse être choquée par des propos grossiers. Je l'ai rencontrée un jour et elle a dit l'air de rien: "Je n'ai jamais vu une bite de mulâtre mais j'aimerais bien en voir une!"» Ivanka Trump a démenti.

Le débat a commencé par CINQ PERSONNES DIFFÉRENTES rappelant au public de ne pas applaudir et de rester silencieux pendant le débat, suivi par... trois minutes de silence total pendant que le modérateur s'installait.

Et puis, les candidats sont arrivés!

Encore une fois, Hillary Clinton et Donald Trump ne se sont pas serré la main avant de commencer:

Hillary Clinton, Donald Trump don't shake hands before final presidential debate. https://t.co/k90vIWG2C2 #Debates https://t.co/cn9QUXIpUI

Le débat a commencé sur les chapeaux de roues avec une question sur l'avortement.

Trump a décrit certains avortements comme une procédure où «le bébé est arraché de l'utérus».

Trump finit en disant qu’Hillary veut qu’on puisse «arracher des enfants du corps de leur mère à un jour de la fin du terme» ??????????

Rappelons que Trump s'était déclaré farouchement pro-choix en 1999.

VIDEO: Trump in '99: "I am very pro-choice" https://t.co/OwWz6r8pQY #debatenight

On a ensuite enchaîné sur un sujet tout aussi fun: l'immigration. L'occasion pour Trump de nous reparler de son mur.

Mais surtout de sortir cette phrase:

Trump s'attaque aux immigrés latinos : «On a des mauvais hombres dans ce pays»

video-cdn.buzzfeed.com

Forcément, internet s'est très vite enflammé.

"We have some bad hombres here and we need to get them out." #debate

Et beaucoup ont fait la même blague sur les «mauvais ombrés».

Les candidats se sont ensuite pris la tête au sujet du port d'arme légal aux États-Unis.

En gros, Clinton veut une régulation et un contrôle plus fermes pour, notamment, éviter les nombreuses morts par arme à feu accidentelles. Trump veut protéger le deuxième amendement envers et contre tout.

La conversation a ensuite dévié sur la Russie et Poutine. Plus précisément, il s'agissait de décider qui de Trump ou Clinton est la marionnette de Poutine.

Clinton a affirmé que Trump serait la marionnette de Poutine s'il était élu président. Ce à quoi Trump a répondu: c'est pas moi la marionnette, c'est toi.

"You're the puppet" for Russia, Donald Trump tells Hillary Clinton at the final #Debate https://t.co/81dWV2nMPO https://t.co/51dniDzsdw

Trump a aussi insisté sur le fait que Poutine n'est pas son ami.

Même si le candidat républicain avait émis le souhait de devenir le meilleur ami du président russe en 2013.

Do you think Putin will be going to The Miss Universe Pageant in November in Moscow - if so, will he become my new best friend?

«Vous pensez que Poutine assistera au concours de Miss Univers en novembre à Moscou -si oui, deviendra-t-il mon nouveau meilleur ami?»

Une fois la question de Poutine épuisée, nous sommes passés à un autre sujet phare: les femmes. L'occasion pour Trump d'affirmer que personne n'a plus de respect pour les femmes que lui.

video-cdn.buzzfeed.com

Provoquant au passage pas mal de rires dans la salle.

Une déclaration rendue d'autant plus ironique quelques minutes plus tard quand il a déclaré au sujet de Clinton: «Quelle sale bonne femme!»

Donald Trump on Hillary Clinton: "Such a nasty woman" https://t.co/nsZF7hXWfg #DebateNight

Les internautes se sont emparées de ce qualificatif de nasty, auquel personne n'a aussi bien rendu hommage que Janet Jackson:

Le candidat républicain a passé le reste du débat à interrompre Hillary Clinton en répétant sans cesse «wrong» («faux»).

when your mom's yelling at you for something you didn't do

Mais le moment le plus révélateur est arrivé quand on a demandé aux candidats s'ils allaient respecter le résultat de l'élection s'ils ne gagnaient pas.

«Je vous dirai ça en temps voulu, je maintiendrai le suspense», a affirmé Trump, répétant ensuite ses accusations d'élections truquées.

video-cdn.buzzfeed.com

«C'est la façon de penser de Donald, a dit Clinton. Et c'est drôle, mais c'est aussi vraiment perturbant. Ce n'est pas comme ça que fonctionne notre démocratie.»

Marie Telling is a Senior Writer & Producer for BuzzFeed Food and Tasty and is based in New York.

Contact Marie Telling at marie.telling@buzzfeed.com.

Cécile Dehesdin est la rédactrice en chef de BuzzFeed France et travaille depuis Paris.

Contact Cecile Dehesdin at cecile.dehesdin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.