Aller directement au contenu
    Posted on 2 oct. 2016

    15 trucs que j'ai découverts en perdant énormément de poids

    Il y a le pour et le contre, comme pour tout le reste.

    Bonjour, je m'appelle Arielle. En mai 2015, j'ai entrepris un changement de style de vie et j'ai complètement revu mes habitudes alimentaires, mes objectifs santé et ma vision de la vie.

    J'ai fait des régimes yo-yo toute ma vie, et je n'avais jamais imaginé que je pourrais un jour être sincèrement bien dans ma peau.

    Mais aujourd'hui, c'est le cas. 15 mois après avoir démarré mes efforts pour perdre du poids, j'ai 50kg en moins. Voici les choses qui m'ont surprise en chemin:

    1. Ce n'est pas parce que j'ai atteint la plupart de mes objectifs que je n'ai plus besoin de certaines des structures qui m'y ont conduites au départ.

    2. Mais je dois aussi ne pas oublier que comme il s'agit d'un changement de style de vie radical, ce n'est pas un sprint, et je dois être patiente et indulgente envers mon corps.

    3. Ce parcours de perte de poids est devenu une partie de mon identité, et parfois, je ne sais pas trop quoi en penser.

    4. Mes relations avec mes proches ont changé; certaines se sont renforcées, d'autres sont devenues plus distantes.

    Arielle Calderon

    Lorsque vous vous lancez dans un changement de vie radical comme celui-ci, vous ne vous contentez pas d'ajuster vos habitudes alimentaires et votre activité physique. Vos intérêts, vos loisirs et votre façon de penser changent également. Même mes relations ont changé.

    Par exemple, j'ai une tante qui suit aussi Weight Watchers, et plutôt que de se voir juste une fois par an à Thanksgiving, on s'envoie régulièrement des textos et nous sommes devenues plus proches. Une de mes amies de l'université est probablement maintenant ma meilleure amie parce que nous avons plus d'intérêts en commun et nous nous confions mutuellement nos difficultés et nos victoires de perte de poids. Certaines amitiés se sont éloignées, parce que nos relations reposaient principalement sur des soirées où on mange et boit beaucoup. Je pense que le point le plus difficile concernant ce changement de style de vie est que je n'avais jamais anticipé que mes amitiés évolueraient.

    5. En ce qui concerne les rencontres, une grande panique s'installe quand vient le sujet de ma perte de poids.

    6. Quand je sors manger avec des amis ou que des gens qui connaissent mon passé, j'ai peur qu'ils surveillent tout ce que je mange et me jugent silencieusement.

    7. Certains jours, j'ai encore peur de retomber dans une spirale hors de contrôle et de revenir au point de départ.

    8. Je n'ai plus peur de «prendre de la place» et je réalise que je n'aurais jamais dû.

    9. Les victoires non liées à la balance sont devenues les mesures les plus importantes de mon succès.

    10. J'ai réellement envie de fruits et légumes frais et d'aliments complets.

    11. Même si documenter mon parcours m'a rendue extrêmement vulnérable, ça m'aide à rester motivée.

    12. Inspirer et encourager les autres a été la partie la plus gratifiante de ce processus.

    Arielle Calderon

    Lire les mails que les gens m'envoient, voir les photos avant-après où ils me taguent, et lire les commentaires où ils me disent que mon expérience personnelle les a aidés a démarrer la leur, est une récompense que je n'échangerais jamais.

    Pour la première fois de ma vie, j'ai l'impression de faire quelque chose d'important. Je ne dis pas que je suis une experte en régime ou en forme physique (sérieusement, je n'en suis pas une, et vous devriez toujours consulter votre médecin et votre diététicien!), mais voir l'impact que j'ai eu sur la vie de quelqu'un, qu'il soit grand ou petit, est ce qu'il y a de mieux concernant mon changement de style de vie.

    13. Mais à cause de ça, les étrangers ont tendance à me poser constamment les mêmes questions très personnelles.

    Arielle Calderon

    «Est-ce que vous avez la peau flasque?»

    «Combien pesiez-vous au départ et combien pesez-vous actuellement»

    «Quelle taille faites-vous maintenant? Quelle taille faisiez-vous au départ?»

    Je comprends que les gens soient curieux, ou qu'ils recherchent peut-être des réponses à leurs propres problèmes ou peurs. Mais il y a des choses que je n'ai pas envie de partager publiquement. J'aimerais que les gens se souviennent que même si je suis très ouverte, j'ai besoin d'un peu d'intimité. 😁

    14. Acheter constamment de nouveaux vêtements revient cher... et ça vaut le coup.

    15. J'ai enfin appris à m'aimer sincèrement, et c'est quelque chose d'extraordinaire.

    Voir cette vidéo sur YouTube

    youtube.com

    J'avais toujours supposé que s'aimer était lié à un nombre: que ce soit le nombre sur la balance ou le numéro sur vos étiquettes de vêtements. Mais l'amour-propre et l'estime de soi, pour moi, sont d'apprécier la personne que je suis devenue.

    Il y a un an et demi, j'aurais redouté la randonnée malgré la vue magnifique en haut du chemin. Il y a un an et demi, je n'aurais pas osé m'inscrire pour le semi-marathon parce que ça aurait été «impossible». Il y a un an et demi, j'aurais passé mon été sur le canapé au lieu d'apprécier le coucher de soleil de New York à une terrasse de bar. Il y a un an et demi, je ne serais pas allée faire du parachute ascensionnel de crainte d'être «trop lourde».

    J'ai complètement changé en tant que personne. Je suis curieuse, aventureuse, plus téméraire, plus forte, plus gentille, plus énergique, et ce qu'il y a de mieux, sincèrement sûre de moi. J'avais toujours été censée être dans cette peau, mais la personne à l'intérieur avait toujours été censée se transformer –et j'y suis enfin arrivée.

    Si vous voulez vous tenir au courant de mon parcours de perte de poids, vous pouvez me suivre sur Instagram!

    Want amazing beauty and style tips twice a week? Sign up for the As/Is newsletter!

    Newsletter signup form