back to top

Voici les huiles essentielles que vous devez absolument avoir chez vous

La nature a un incroyable talent.

Publié le

En cas de doute, demandez conseil à un phytothérapeute ou à votre pharmacien.

Idéales pour soigner les petits maux et adoucir les humeurs, les huiles essentielles ne sont pas si compliquées à utiliser. Pures ou diluées dans une huile végétale, elles recèlent de principes actifs (près de 200!) et peuvent s'avérer très utiles en cas de troubles intestinaux, de coupures et même de coups de soleil. Elles sont, à ce titre, une alternative de taille pour celles et ceux qui voudraient lever le pied sur les médicaments et s'essayer à des méthodes plus naturelles.

Nous avons demandé à la naturopathe Marie-France Farré, auteure du livre Labo zéro conso aux éditions Eyrolles, de nous confectionner une liste d'huiles essentielles indispensables à garder près de soi.

Huile essentielle de menthe poivrée

Multi-fonction, l'huile essentielle de menthe poivrée (Mentha piperita L. var piperita) et sa douce odeur mentholée possède de nombreuses qualités. Antalgique local, anti-inflammatoire et anti-viral (entre autres), elle est recommandée contre les jambes lourdes, les maux de tête et migraines. «On applique en massage une petite goutte pure que l'on met derrière la nuque et sur les tempes mais loin des muqueuses et des yeux. La menthe poivrée décongestionne en apportant une sensation de froid, explique Marie-France Farré. Si on veut en appliquer sur toute la jambe, on mélange une goutte avec une cuillère à café d'huile végétale. Plus la zone visée est grande, plus vous aurez besoin de diluer l'huile essentielle.» Les bienfaits de l'huile essentielle de menthe poivrée ne s'arrêtent pas là, on peut également l'utiliser pour rafraîchir son haleine (une goutte sur un comprimé neutre), en lendemain de cuite (une goutte sous la langue) et pour aider à digérer un dîner de fête (une goutte sur un sucre et dans une infusion). «Attention tout de même, parce qu'elle est neurotoxique, il ne faut l'utiliser que sur les adultes et en petite quantité.»
Elsa Pereira / Via BuzzFeed France

Multi-fonction, l'huile essentielle de menthe poivrée (Mentha piperita L. var piperita) et sa douce odeur mentholée possède de nombreuses qualités. Antalgique local, anti-inflammatoire et anti-viral (entre autres), elle est recommandée contre les jambes lourdes, les maux de tête et migraines. «On applique en massage une petite goutte pure que l'on met derrière la nuque et sur les tempes mais loin des muqueuses et des yeux. La menthe poivrée décongestionne en apportant une sensation de froid, explique Marie-France Farré. Si on veut en appliquer sur toute la jambe, on mélange une goutte avec une cuillère à café d'huile végétale. Plus la zone visée est grande, plus vous aurez besoin de diluer l'huile essentielle.»

Les bienfaits de l'huile essentielle de menthe poivrée ne s'arrêtent pas là, on peut également l'utiliser pour rafraîchir son haleine (une goutte sur un comprimé neutre), en lendemain de cuite (une goutte sous la langue) et pour aider à digérer un dîner de fête (une goutte sur un sucre et dans une infusion).

«Attention tout de même, parce qu'elle est neurotoxique, il ne faut l'utiliser que sur les adultes et en petite quantité.»

Huile essentielle d'arbre à thé

L'huile essentielle d'arbre à thé (Melaleuca alternifolia Maiden), dont vous croiserez très souvent le nom anglais Tea Tree, est elle aussi pleine de vertus. Elle stimule les défenses immunitaires, tue bactéries et champignons et représente un allier de taille contre des virus comme l'herpès. «Le Tea tree est idéal pour soigner des boutons d'acné, une infection virale, des mycoses ou encore une infection urinaire. On peut même l'utiliser sur les varices, quand on sent ses jambes lourdes et en produits ménagers», préconise Marie-France Farré. On dépose une petite goutte sur le bouton d'herpès ou sur l'acné matin et soir. Dans le cas d'une infection urinaire, on dilue cinq gouttes dans une cuillère à café d'huile végétale et on se masse le bas du ventre plusieurs fois par jour. Sur des lésions ou des muqueuses, il est préférable de diluer le Tea Tree; dans le cas d'une poussée d'herpès (HSV1), le site La compagnie des sens préconise d'utiliser trois huiles en synergie: l'huile essentielle de Niaouli, celle d'arbre à thé et celle de lavande vraie.
Elsa Pereira / Via BuzzFeed France

L'huile essentielle d'arbre à thé (Melaleuca alternifolia Maiden), dont vous croiserez très souvent le nom anglais Tea Tree, est elle aussi pleine de vertus. Elle stimule les défenses immunitaires, tue bactéries et champignons et représente un allier de taille contre des virus comme l'herpès. «Le Tea tree est idéal pour soigner des boutons d'acné, une infection virale, des mycoses ou encore une infection urinaire. On peut même l'utiliser sur les varices, quand on sent ses jambes lourdes et en produits ménagers», préconise Marie-France Farré. On dépose une petite goutte sur le bouton d'herpès ou sur l'acné matin et soir. Dans le cas d'une infection urinaire, on dilue cinq gouttes dans une cuillère à café d'huile végétale et on se masse le bas du ventre plusieurs fois par jour.

Sur des lésions ou des muqueuses, il est préférable de diluer le Tea Tree; dans le cas d'une poussée d'herpès (HSV1), le site La compagnie des sens préconise d'utiliser trois huiles en synergie: l'huile essentielle de Niaouli, celle d'arbre à thé et celle de lavande vraie.

Huile essentielle de Ravintsara

Stimulante immunitaire, anti-virale et anti-bactérienne, l'huile essentielle de Ravintsara (Cinnamomum camphora L), issue de la distillation à la vapeur d'eau d'une plante malgache, est parfaite pour le petit coup de froid hivernal et autres sinusites. «Elle est idéale lorsqu'il y a une épidémie de nez qui coule dans la famille ou au bureau. On se frotte une goutte sur les poignées et sur le torse si on a les bronches prises. Et dans le cas d'un nez bouché, on peut en mettre sur un mouchoir et le respirer, conseille la naturopathe.»
Instagram: @emma_yoga_fit

Stimulante immunitaire, anti-virale et anti-bactérienne, l'huile essentielle de Ravintsara (Cinnamomum camphora L), issue de la distillation à la vapeur d'eau d'une plante malgache, est parfaite pour le petit coup de froid hivernal et autres sinusites. «Elle est idéale lorsqu'il y a une épidémie de nez qui coule dans la famille ou au bureau. On se frotte une goutte sur les poignées et sur le torse si on a les bronches prises. Et dans le cas d'un nez bouché, on peut en mettre sur un mouchoir et le respirer, conseille la naturopathe.»

Huile essentielle d'Eucalyptus Radiata

L'Eucalyptus Radiata (ou radié, selon les usages de son nom latin Eucalyptus radiata Siebold) combat les mêmes démons que la Ravintsara. Bronchites, sinusites, rhumes et otites ne lui résistent pas. «Stimulante immunitaire, anti-bactérienne, elle a un côté énergisant et expectorant. En outre, dans le cas d'une toux grasse, elle aide les mucus à sortir. On peut l'utiliser en massage sur le torse, dans des baumes ou en interne sur un comprimé neutre.» Sachez tout de même qu'elle est contre-indiquée chez les enfants et les femmes enceintes.
Instagram: @essentially_sarahlou

L'Eucalyptus Radiata (ou radié, selon les usages de son nom latin Eucalyptus radiata Siebold) combat les mêmes démons que la Ravintsara. Bronchites, sinusites, rhumes et otites ne lui résistent pas.

«Stimulante immunitaire, anti-bactérienne, elle a un côté énergisant et expectorant. En outre, dans le cas d'une toux grasse, elle aide les mucus à sortir. On peut l'utiliser en massage sur le torse, dans des baumes ou en interne sur un comprimé neutre.» Sachez tout de même qu'elle est contre-indiquée chez les enfants et les femmes enceintes.

Huile essentielle de Lavande Aspic

Ne partez pas en camping sans elle! La Lavande Aspic (Lavandula latifolia (L.F.) Medikus), fongicide (tueuse de champignons) et anti-venin, est un antalgique cutané très cicatrisant qui fait des miracles sur les piqûres de moustique ou de méduses, les brûlures, les maladies ORL, et elle combat même le staphylocoque doré. «Elle est incontournable pour soigner la plupart des problèmes dermatologiques, de l'acné au psoriasis. Elle rend d'immenses services dès que la peau est lésée, agressée, piquée ou mordue (tous animaux, y compris araignées, puces, vives, abeilles)», raconte Danièle Festy dans sa Bible. En été, on peut également l'utiliser pure contre les coups de soleil.
Elsa Pereira / Via BuzzFeed France

Ne partez pas en camping sans elle! La Lavande Aspic (Lavandula latifolia (L.F.) Medikus), fongicide (tueuse de champignons) et anti-venin, est un antalgique cutané très cicatrisant qui fait des miracles sur les piqûres de moustique ou de méduses, les brûlures, les maladies ORL, et elle combat même le staphylocoque doré. «Elle est incontournable pour soigner la plupart des problèmes dermatologiques, de l'acné au psoriasis. Elle rend d'immenses services dès que la peau est lésée, agressée, piquée ou mordue (tous animaux, y compris araignées, puces, vives, abeilles)», raconte Danièle Festy dans sa Bible. En été, on peut également l'utiliser pure contre les coups de soleil.

Huile essentielle de Gaulthérie couchée

Parce qu'elle chauffe localement le muscle, l'huile essentielle de Gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens) et son odeur de camphre très prononcée est parfaitement adaptée aux sportifs et à leurs maux (entorses, lumbago, crampes...) «On l'utilise pour les problèmes musculaires ou contre les contractures musculaires... Anti-spasmodique (ndr: contre les crampes musculaires), elle est très utile pour apaiser les douleurs menstruelles.» Pour cela, Marie-France Farré recommande de se masser le ventre avec 2-3 gouttes de Gaulthérie couchée dans une cuillère à café d'huile de sésame, par exemple. Et bonne nouvelle, d'après Ma Bible des huiles essentielles de Danièle Festy, elle protège le foie et permet également de déstocker les graisses.
Instagram: @lucile_sauterelle

Parce qu'elle chauffe localement le muscle, l'huile essentielle de Gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens) et son odeur de camphre très prononcée est parfaitement adaptée aux sportifs et à leurs maux (entorses, lumbago, crampes...) «On l'utilise pour les problèmes musculaires ou contre les contractures musculaires... Anti-spasmodique (ndr: contre les crampes musculaires), elle est très utile pour apaiser les douleurs menstruelles.» Pour cela, Marie-France Farré recommande de se masser le ventre avec 2-3 gouttes de Gaulthérie couchée dans une cuillère à café d'huile de sésame, par exemple.

Et bonne nouvelle, d'après Ma Bible des huiles essentielles de Danièle Festy, elle protège le foie et permet également de déstocker les graisses.

Huile essentielle de camomille romaine

Voilà une huile essentielle qui devrait vous rendre plus zen. L'huile essentielle de camomille romaine (hamaemelum nobile (L.) Allioni) coûte un peu plus cher que les autres huiles et pour cause, il faut des centaines de kilos de fleurs pour obtenir un litre d'huile essentielle. Plus onéreuse, elle a également la réputation d'être particulièrement efficace, notamment comme sédatif contre les troubles nerveux tels que l'angoisse, le stress, l'anxiété... «On l'utilise en massage sur le plexus solaire en cas de stress, en olfaction ou sur un comprimé neutre en cas de nausée. En interne, il ne faut pas dépasser les six gouttes par jour pour les adultes. Les plus aguerris peuvent même l'utiliser en synergie avec la Gaulthérie et l'Eucalypsus citronné.»
Instagram: @coliberry_blog

Voilà une huile essentielle qui devrait vous rendre plus zen. L'huile essentielle de camomille romaine (hamaemelum nobile (L.) Allioni) coûte un peu plus cher que les autres huiles et pour cause, il faut des centaines de kilos de fleurs pour obtenir un litre d'huile essentielle. Plus onéreuse, elle a également la réputation d'être particulièrement efficace, notamment comme sédatif contre les troubles nerveux tels que l'angoisse, le stress, l'anxiété...

«On l'utilise en massage sur le plexus solaire en cas de stress, en olfaction ou sur un comprimé neutre en cas de nausée. En interne, il ne faut pas dépasser les six gouttes par jour pour les adultes. Les plus aguerris peuvent même l'utiliser en synergie avec la Gaulthérie et l'Eucalypsus citronné.»

Huile essentiel d'Hélichryse italienne

Une chute à vélo? Une glissade incontrôlée? Pour éviter de vous transformer en schtroumpf, il suffit parfois de quelques gouttes d'Hélichryse italienne (Helichrysum italicum G. Don), aussi nommée immortelle. Ne vous attendez pas à des miracles, cette huile essentielle interdite pendant toute la grossesse ne gomme pas les effets du temps, comme son nom pourrait le faire croire, mais les hématomes, les bosses et les plaies fermées. La Compagnie des sens la conseille également en cas de cernes (1 goutte diluée dans 4 gouttes d'huile végétale ou dans une noix de votre crème hydratante matin et soir), de vergetures et cicatrices (2 gouttes en massage 2 fois par jour ).
Elsa Pereira / Via BuzzFeed France

Une chute à vélo? Une glissade incontrôlée? Pour éviter de vous transformer en schtroumpf, il suffit parfois de quelques gouttes d'Hélichryse italienne (Helichrysum italicum G. Don), aussi nommée immortelle. Ne vous attendez pas à des miracles, cette huile essentielle interdite pendant toute la grossesse ne gomme pas les effets du temps, comme son nom pourrait le faire croire, mais les hématomes, les bosses et les plaies fermées.

La Compagnie des sens la conseille également en cas de cernes (1 goutte diluée dans 4 gouttes d'huile végétale ou dans une noix de votre crème hydratante matin et soir), de vergetures et cicatrices (2 gouttes en massage 2 fois par jour ).

Huile essentielle de Petit Grain bigarade

L’huile essentielle de Petit Grain bigarade (Citrus aurantium L. ssp. amara var. pumilia) est obtenue par distillation des feuilles du bigaradier ou «oranger amer». À l'instar de la camomille, elle permet de calmer le système nerveux et d'agir notamment contre le stress. Mais elle est aussi très efficace en cas de fatigue passagère. «Une petite goutte derrière l'oreille aide à lutter contre la fameuse déprime de l'hiver», conseille la naturopathe Marie-France Farré. On dit également que son odeur acidulée de fleur d'oranger apaise les humeurs. Vous vous sentez d'humeur bougonne? Frottez une goutte sur vos poignées et laissez le charme agir.
Instagram: @https://www.instagram.com/virginie.sophro/?hl=fr

L’huile essentielle de Petit Grain bigarade (Citrus aurantium L. ssp. amara var. pumilia) est obtenue par distillation des feuilles du bigaradier ou «oranger amer». À l'instar de la camomille, elle permet de calmer le système nerveux et d'agir notamment contre le stress. Mais elle est aussi très efficace en cas de fatigue passagère.

«Une petite goutte derrière l'oreille aide à lutter contre la fameuse déprime de l'hiver», conseille la naturopathe Marie-France Farré. On dit également que son odeur acidulée de fleur d'oranger apaise les humeurs. Vous vous sentez d'humeur bougonne? Frottez une goutte sur vos poignées et laissez le charme agir.

Huile essentielle d'Épinette noire

Peu onéreuse, l'huile essentielle d'Épinette noire (Picea mariana Miller) est peu connue mais très efficace contre la fatigue et l'épuisement, nous assure Marie-France Farré. «Véritable petit coup de fouet, elle stimule les glandes surrénales et représente donc un très bon atout pour les personnes surmenées. Après avoir déposé une goutte sur ses poignées, on frotte ses mains sur ses côtes.» La Compagnie des sens la recommande également pour la concentration. «Avant l'épreuve, 1 goutte pure sur la face interne de chaque poignet puis respirer profondément.»
Via Instagram: @ontheonehand

Peu onéreuse, l'huile essentielle d'Épinette noire (Picea mariana Miller) est peu connue mais très efficace contre la fatigue et l'épuisement, nous assure Marie-France Farré. «Véritable petit coup de fouet, elle stimule les glandes surrénales et représente donc un très bon atout pour les personnes surmenées. Après avoir déposé une goutte sur ses poignées, on frotte ses mains sur ses côtes.»

La Compagnie des sens la recommande également pour la concentration. «Avant l'épreuve, 1 goutte pure sur la face interne de chaque poignet puis respirer profondément.»

Huile essentielle de Ciste

Voilà une huile essentielle à garder sur soi! Antivirale, anti-hémorragique, cicatrisante et calmante, l'huile essentielle de Ciste Ladanifère (Cistus ladaniferus L.) est surtout connue pour son action sur les saignements du nez, les coupures et les règles abondantes. «Astringente (ndr: elle resserre les tissus) et cicatrisante, elle est également très utile contre le vieillissement cutanée et notamment les rides.» Il suffit de la diluer dans une huile végétale et de masser le visage en évitant de s'en mettre dans les yeux. «Précieuse en cas d'insomnie, on l'utilise également pour la méditation. Contrairement à certaines huiles qui «ancrent», la Ciste «élève». On dit que son odeur rappelle celle des églises...», s'amuse Marie-France Farré.
Via Instagram: @simplybyvee

Voilà une huile essentielle à garder sur soi! Antivirale, anti-hémorragique, cicatrisante et calmante, l'huile essentielle de Ciste Ladanifère (Cistus ladaniferus L.) est surtout connue pour son action sur les saignements du nez, les coupures et les règles abondantes. «Astringente (ndr: elle resserre les tissus) et cicatrisante, elle est également très utile contre le vieillissement cutanée et notamment les rides.» Il suffit de la diluer dans une huile végétale et de masser le visage en évitant de s'en mettre dans les yeux.

«Précieuse en cas d'insomnie, on l'utilise également pour la méditation. Contrairement à certaines huiles qui «ancrent», la Ciste «élève». On dit que son odeur rappelle celle des églises...», s'amuse Marie-France Farré.

Quelques conseils de Marie-France Farré avant de se lancer:

-Si vos enfants n'ont jamais été en contact avec des huiles essentielles, évitez de leur barbouiller le visage, limitez-vous à des petites doses externes et aux huiles non neurotoxiques (ndr: comme par exemple la menthe poivrée connue pour être neurotoxique (qui paralyse ou perturbe le système nerveux)). -En interne, pas plus de six gouttes par jour!  -Ce n'est pas parce que les huiles essentielles sont naturelles qu'elles sont inoffensives! Dans une huile, il y a en moyenne 200 principes actifs, alors que dans un médicament, on en compte 2 à 3. -Si vous êtes enceinte, il vaut mieux se limiter à certaines huiles comme la lavande, la camomille ou la Ravintsara et jamais sur du long terme. En cas de doute, demandez conseil à un phytothérapeute ou à votre pharmacien.-Faites valoir le principe de précaution! Quand on a un doute, il vaut mieux les sentir que les ingérer ou les appliquer sur la peau. -Lorsque l'on débute dans les huiles essentielles, il vaut mieux commencer par utiliser des huiles connues comme la lavande, la menthe poivrée pour les adultes, la camomille... -Vous avez encore quelques appréhensions? Essayez les hydrolats. Ils sont chargés à 2-3% de principes actifs, mais se conservent moins longtemps que des huiles essentielles, en moyenne cinq ans pour les huiles, cinq mois pour les hydrolats.
Via Instagram: @lhessentielle

-Si vos enfants n'ont jamais été en contact avec des huiles essentielles, évitez de leur barbouiller le visage, limitez-vous à des petites doses externes et aux huiles non neurotoxiques (ndr: comme par exemple la menthe poivrée connue pour être neurotoxique (qui paralyse ou perturbe le système nerveux)).

-En interne, pas plus de six gouttes par jour!

-Ce n'est pas parce que les huiles essentielles sont naturelles qu'elles sont inoffensives! Dans une huile, il y a en moyenne 200 principes actifs, alors que dans un médicament, on en compte 2 à 3.

-Si vous êtes enceinte, il vaut mieux se limiter à certaines huiles comme la lavande, la camomille ou la Ravintsara et jamais sur du long terme. En cas de doute, demandez conseil à un phytothérapeute ou à votre pharmacien.

-Faites valoir le principe de précaution! Quand on a un doute, il vaut mieux les sentir que les ingérer ou les appliquer sur la peau.

-Lorsque l'on débute dans les huiles essentielles, il vaut mieux commencer par utiliser des huiles connues comme la lavande, la menthe poivrée pour les adultes, la camomille...

-Vous avez encore quelques appréhensions? Essayez les hydrolats. Ils sont chargés à 2-3% de principes actifs, mais se conservent moins longtemps que des huiles essentielles, en moyenne cinq ans pour les huiles, cinq mois pour les hydrolats.