back to top

Je me suis fait épiler les sourcils pour la première fois à 26 ans

Ou comment j'ai réveillé le Emmanuel Chain qui sommeillait en moi.

Publié le

Salut. Je m'appelle Anaïs et je ne me suis jamais épilé les sourcils.

instagram.com

J’ai les sourcils assez peu touffus au naturel, et j’ai déjà assez de zones du corps à ratiboiser régulièrement, alors celle-là a toujours été le dernier de mes soucis. Et puis j’ai eu une frange de mes 15 à 22 ans, donc les sourcils cachés pendant toute la période de ma vie où j’étais censée m’en préoccuper.

Quand j’ai coupé ma frange, le monde était en train de changer, les sourcils épais étaient à la mode, et Cara Delevingne était un des mannequins les plus populaires de la planète. J’ai commencé à être fascinée par les sourcils pleins de caractère de Lily Collins ou Hailee Steinfeld… Et j’ai finalement décidé de profiter de mon job à BuzzFeed pour sauter le pas sans crainte.

J’avais envie de voir à quoi je ressemblerais avec des sourcils plus définis, et maquillés, puisqu’à l’état naturel, ils sont pleins de trous et pas super prononcés. J’ai donc pris rendez-vous chez la référence en matière de poils du front: l’Atelier du sourcil.

BuzzFeed France

Oui je vous préviens je suis un peu obsédée par le filtre chien, déso pas déso.

Publicité

Pour 30 euros, on a droit à une «restructuration», c’est-à-dire à un premier rendez-vous qui permet de redonner une belle forme à votre sourcil en l’épilant juste comme il faut: pas question de rendre les sourcils tous fins.

J'arrive devant le salon très chic, pour lequel il faut sonner avant d’entrer, comme dans la boutique de robes de mariées de Mes meilleures amies.

instagram.com

Ensuite, la ~technicienne~ me dirige vers un espace derrière l’accueil, avec trois lits alignés. Je découvre donc que je vais devoir être allongée, juste à côté d'autres meufs qui se font tripoter les sourcils. C’est un peu angoissant. J'ai l'impression qu'un chirurgien va se ramener et me mettre sous anesthésie générale.

La technicienne s'installe sur son tabouret et se penche au dessus de moi. Je ne sais pas trop où regarder. Genre, c’est bizarre si je fixe son trou de nez non?

BuzzFeed France

Enfin, c'est surtout bizarre de sentir qu’une personne s’amuse avec des objets légèrement pointus à quelques centimètres de votre pupille. Mais elle a l’air de savoir ce qu’elle fait: on commence par le sourcil droit et ça ne fait pas mal du tout. Genre, beaucoup moins que les quelques fois où j'ai essayé de m'arracher un poil moi-même. Et tous les deux ou trois poils, elle me peigne le sourcil, un peu comme font les coiffeurs pour vérifier les niveaux. C’est étrangement agréable.

Au bout de quelques minutes, on passe au sourcil gauche. Et là je ne sais pas pourquoi mais ça PIQUE. Vous savez, le genre de douleur aiguë qui pince subitement une corde de votre âme et vous fait verser une larme unique? Comme quand vous vous cognez le petit orteil contre une table? Cette douleur-là.

Cartoon Network

La bonne nouvelle, c'est que je viens de réaliser que je pouvais fermer les yeux. Pratique pour cacher mes larmes –et éviter les contacts visuels gênants.

Publicité

Puis, on passe au maquillage. L’esthéticienne est très pédagogue; elle m’invite à tenir un miroir au dessus de ma tête pendant qu’elle me maquille, pour me montrer les gestes à reproduire.

atelierdusourcil.com

En fait, c’est beaucoup plus simple que je pensais, il suffit de faire une ligne qui part du début de l’implantation naturelle de mes sourcils, jusqu’à l’endroit où ça commence à devenir touffu. Puis colorier pour combler les trous. Et hop, c’est fini.

En me levant du siège, je constate que mon corps a réagi exactement pareil que lors d’une épilation normale: j’ai beaucoup transpiré, sans doute à cause du stress.

Avant de payer, je croise le regard d'une cliente en train d'attendre. Elle a sans doute vu mon regard un peu paumé, parce qu'elle me dit d'un ton rassurant: «C'est très joli.»

Elle avait des sourcils de ouf, donc je pense qu'elle m'a surtout dit ça par pitié.

De retour au boulot, tous mes collègues me complimentent et me disent que ça définit mon regard. Mais plus je me vois, plus je suis choquée par mes nouveaux sourcils MASSIFS.

Ne sachant pas quoi penser de mon nouveau look, j'envoie la photo à une amie, qui me confirme que c'est «un peu large». Et le soir en prenant un verre avec des potes, on me dit que j'ai l'air plus masculine. C'est marrant, j'adore les sourcils très prononcés chez les autres (je trouve même François Fillon sexy, c'est vous dire), mais je n'ai clairement pas le visage de Lilly Collins, alors je suis forcée de reconnaître que ça fait vachement moins cool sur moi.

Autre impression: ÇA GRATTE. Comme on peut le voir sur la photo, j’ai les contours des sourcils encore rouges à cause de l’épilation, et le maquillage par dessus fait que je n’ose pas trop toucher, du coup la sensation de légère démangeaison est assez désagréable.

Mais le lendemain, j'ai retenté le maquillage en version plus discrète. Et j'étais plutôt contente.

BuzzFeed France

En plus mes sourcils sont ultra nets et tous doux. J'ai l'impression d'avoir un visage plus défini, plus dessiné. Je ne pense pas que je retournerai me faire épiler tous les mois, je préfère suivre la forme tracée par l'esthéticienne et le faire moi-même. Mais je suis bien contente d'avoir sauté le pas –et 30 euros, pour voir son visage différemment et apprendre des techniques de maquillage, au final, c'est pas si mal.

Sponsorisé

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss