back to top

Des golfeurs refusent d'aller aux JO à cause de Zika, et l'OMS ne trouve pas ça logique

Cinq stars de golf ont annoncé qu'en raison de leur crainte d'attraper la maladie, ils ne participeront pas aux Jeux de Rio.

Publié le

De nombreux golfeurs ont prévu de venir à Rio en août pour participer aux JO. La dernière fois que ce sport était représenté aux Jeux olympiques, c'était il y a 112 ans.

Vue générale du trou n°2 sur le parcours de golf olympique à Rio de Janeiro
Matthew Stockman / Getty Images

Vue générale du trou n°2 sur le parcours de golf olympique à Rio de Janeiro

Cependant, au moins cinq des meilleurs joueurs mondiaux ne participeront pas aux Jeux olympiques à cause du virus Zika.

Karim Sahib / AFP / Getty Images

Le Sud-Africain Branden Grace a annoncé vendredi qu'il ne fera pas partie de l'équipe nationale. Il prévoit de se marier en novembre et a déclaré qu'il privilégiait la santé de sa famille avant tout.

Ross Kinnaird / Getty Images

Quelques jours avant Branden Grace, le Nord-Irlandais Rory Mcllroy a fait une annonce similaire. Rory Mcllroy est classé quatrième meilleur joueur mondial et a affirmé que sa décision était motivée par Zika.

David Cannon / Getty Images


Le virus n'avait pourtant pas l'air de lui faire aussi peur lorsqu'il était en vacances sur les plages de la Barbade avec sa fiancée. En mai, plusieurs cas de personnes infectées par le virus y étaient déclarés.

Reprodução/The Independent / Via independent.ie

Le golfeur Vijay Singh, des Îles Fidji, à une époque classé premier mondial, a aussi demandé que son nom soit retiré de la liste des compétiteurs.

Il a dit à la chaîne Golf Channel qu'il aimerait aller à Rio, mais «qu'ils ont Zika et tout ce merdier».

Rob Carr / Getty Images

Les autres golfeurs qui ont annulé leur participation en invoquant leur crainte de contracter le virus Zika sont l'Australien Marc Leishman et le Sud-Africain Charl Schwartzel. Charl Schwartzel dit qu'il compte avoir d'autres enfants et a peur des effets du virus. D'autres joueurs ont annulé leur participation aux Jeux, mais n'ont pas mentionné Zika.

D'après le dernier rapport du ministère de la Santé, il y a eu cette année 138.100 cas de fièvre causés par le virus Zika. Parmi ceux-là, 38.100 se trouvaient à Rio de Janeiro.

BuzzFeed Brésil a contacté l'Organisation pan-américaine de la santé (OPAS), une agence qui travaille avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS), pour savoir si l'argument des golfeurs tenait le coup.

D'après cet organisme, la recommandation d'éviter le Brésil ne concerne que les femmes enceintes. Au Brésil, il y a eu 1600 cas de microcéphalie depuis le début de l'épidémie l'année dernière.

Mario Tama / Getty Images

Au cours de la dernière conférence organisée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les dirigeants ont une fois encore écarté la possibilité que les Jeux olympiques soient suspendus à cause du virus.

Le président du Comité d'urgence de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le professeur David L. Heymann
Fabrice Coffrini / AFP / Getty Images

Le président du Comité d'urgence de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le professeur David L. Heymann

Voici ce que l'OPAS et l'OMS ont déclaré à BuzzFeed Brésil au sujet de la maladie:

  • Le virus Zika est déjà présent dans 60 pays à travers le monde et il n'y a donc «aucune justification liée à la santé publique pour repousser ou annuler les Jeux».
  • Les Jeux olympiques ont lieu au mois d'août. Comme c'est l'hiver dans l'hémisphère sud pendant les Jeux, il y a un risque plus faible de se faire piquer par le moustique Aedes aegypti, qui transmet le virus.
  • Les Brésiliens et les touristes doivent se couvrir de produits anti-moustiques avec soin et aussi couvrir la plus grande partie de leur corps avec des vêtements.
  • On leur conseille également d'utiliser des préservatifs lors de rapports sexuels, car il y a des cas confirmés de transmission du virus par le sperme, en particulier en Italie et en France. Ainsi, de nombreux athlètes sont concernés.
  • Une autre recommandation de l'OMS est d'éviter les rapports sexuels pendant les Jeux et pendant quatre semaines après, pour éviter de transmettre le virus à son partenaire.
  • Éviter aussi les endroits où l'hygiène laisse à désirer et où il y a un risque plus important de se faire piquer par un moustique.

Le comité Rio 2016, qui supervise les Jeux, a dit à BuzzFeed Brésil qu'il suivait les recommandations de l'OMS concernant le virus Zika et aussi ceux du Comité olympique international (COI).

Silvia Izquierdo / AP

Le directeur médical du comité Rio 2016, João Granjeiro, a organisé des présentations et des conférences pour essayer de calmer les peurs du virus Zika auprès des athlètes et du grand public.

Matthew Stockman / Getty Images

D'après les organisateurs de l'événement, des inspections quotidiennes ont lieu sur les sites des Jeux, et celles-ci continueront jusqu'à la fin de l'événement.


Tatiana Farah é Repórter do BuzzFeed e trabalha em São Paulo. Entre em contato com ela pelo email tatiana.farah@buzzfeed.com.

Contact Tatiana Farah at Tatiana.Farah@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.