go to content

Un père a partagé cette photo pour alerte les autres parents sur un risque peu connu

Les médecins appellent ce phénomène le «syndrome du tourniquet», ou encore «syndrome du cheveu étrangleur.»

posté le

Scott Walker a expliqué que ses deux filles sont nées sept semaines avant le terme, et que Molly a dû faire face à des complications après sa naissance.

Après avoir passé trois semaines à l'hôpital, Molly est rentrée chez elle et à l'âge de cinq mois, elle se porte bien.

«Depuis qu'elle est à la maison, les deux filles sont aussi heureuses et en bonne santé que ce que nous aurions pu espérer», a confié le jeune père.

Récemment, alors que la famille mangeait en extérieur, Molly s'est mise à «beaucoup pleurer.» Les parents ont tout essayé pour tenter de la calmer, sans succès.

Scott Walker a confié que sa femme et lui ont eu l'intuition que quelque chose n'allait pas.

«Au cours des deux mois précédents, Molly a dû faire face à des coliques et à des remontées acides, alors la voir agitée n'avait rien d'extraordinaire. Sauf que cette fois-là, quelque chose semblait vraiment "clocher".»

La femme de Scott a remarqué que Molly semblait avoir trop chaud, alors elle lui a ôté ses chaussettes. Et c'est là qu'elle a vu une chose bizarre sur l'orteil du bébé.

Un cheveu s'était tellement entortillé autour de son orteil que celui-ci était entré dans sa chair. Les médecins appellent ce phénomène le «syndrome du tourniquet», ou encore «syndrome du cheveu étrangleur.»

Le Dr. Julie L. Gallombardo, enseignante au département de pédiatrie du centre médical Langone, à l'université de New York, a déclaré à BuzzFeed News que cet état était courant et pouvait devenir très préoccupant s'il n'était pas immédiatement traité.

D'après elle, les enfants peuvent perdre un doigt ou un orteil s'ils ne sont pas pris en charge à temps. Elle ajoute avoir soigné des patients qui ont souffert de graves infections et ont dû être opérés à cause de ce problème.

«C'est très douloureux et ça doit être traité immédiatement», affirme-t-elle.

Ce problème surgit quand un cheveu se retrouve piégé près du doigt ou de l'orteil du bébé, par exemple dans une chaussette, avant de s'enrouler autour du doigt, de l'orteil ou même des parties génitales de l'enfant, continue le docteur Gallombardo.

Ce problème engendre des pleurs inconsolables chez le bébé, qui ne peut être calmé par aucune méthode d'apaisement.

Dans le cas de Molly, sa mère a rapidement enlevé le cheveu enroulé autour de son orteil à l'aide d'une loupe et d'une pince à épiler. Scott Walker affirme que le pied du bébé est guéri, mais il se rend compte que la situation aurait pu être bien pire.

Il a donc décidé de partager son histoire sur Facebook dans l'espoir d'informer les autres nouveaux parents et leur expliquer ce que lui et sa femme avaient appris. Son post Facebook a été partagé environ 20.000 fois depuis.

facebook.com

Scott Walker confie que jamais il n'aurait pensé autant attirer l'attention, mais qu'il est ravi de partager son expérience avec les autres.

«Sincèrement, je n'aurais jamais pu imaginer la réaction en chaîne qui a suivi, mais c'est super de se dire que ce qui est arrivé à Molly permet d'alerte les autres parents.»

Il ajoute que Molly «va très bien» aujourd'hui.

«Elle n'a jamais cessé d'être l'enfant heureux qu'elle est naturellement.»

Cette expérience veut inciter les parents à vérifier s'il n'y a pas de cheveux enroulés autour des doigts et des orteils de leur enfant s'il pleure sans raison apparente, car ce problème peut arriver sans crier gare, d'après Julie Gallombardo.

«Ça arrive, tout simplement. C'est assez fou», conclut-elle.

Stephanie McNeal is a social news editor for BuzzFeed News and is based in New York.

Contact Stephanie McNeal at stephanie.mcneal@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.