back to top

Les collègues de cette femme lui ont organisé une fête après son coming out trans

«Nous espérons montrer aux gens qu'il y a une autre manière d'interagir avec des personnes transgenres, qui n'est pas la haine ou l'intolérance.»

Publié le

Amanda Jette Knox raconte leur vie de famille sur son blog, The Maven of Mayhem (L'Experte du chaos).

Il y a deux ans, leur fille, Alexis, a fait son coming out en tant que personne trans. La fillette, qui avait alors 11 ans, a dit à ses parents dans un mail «qu'elle était une fille coincée dans un corps de garçon», a raconté Amanda Jette Knox.

Publicité

«Elle a toujours été anxieuse, dépressive et renfermée», a dit Amanda Jette Knox à propos de sa fille. «Nous avions fait tout ce à quoi nous pouvions penser pour l'aider et pour comprendre ce qui n'allait pas chez elle, sans succès.»

Lorsqu'Alexis a fait son coming out, ses mères l'ont immédiatement soutenue.

«C'était l'appel qu'il nous fallait afin de pouvoir enfin la soutenir de la manière dont elle avait besoin», a expliqué Amanda Jette Knox.

Mais Amanda Jette Knox a dit qu'à l'époque, elle n'avait pas réalisé que sa femme savait ce que leur fille traversait. Zoe Knox était également transgenre, mais ne parvenait pas à le dire.

«Voir Alexis se transformer en la fille qu'elle aurait toujours dû être a fait qu'il était impossible pour moi de continuer à vivre de la façon dont je vivais», a expliqué Zoe Knox à BuzzFeed News.

Zoe Knox a fait son coming out auprès de sa femme en juillet 2015. Elle a depuis progressivement fait son coming out auprès de leurs amis et de la famille, mais ne l'avait toujours pas fait au travail.

«Après avoir accompli certaines étapes qu'elle pensait avoir besoin d'accomplir –notamment vivre en étant vraiment soi-même à la maison et dans leur communauté pendant un moment, ainsi qu'en faisant modifier son nom et son genre sur tous ses papiers d'identité– elle était prête à faire son coming out au travail», nous a dit Amanda Jette Knox.

Zoe Knox a dit qu'elle était très nerveuse à l'idée de faire son coming out auprès de ses collègues, puisqu'elle travaille dans un environnement principalement masculin. Mais, à la fin du mois de mars, elle a envoyé un mail à tout le monde en leur expliquant ce qui se passait, et a dit qu'elle prendrait une semaine de congés pour travailler à la maison.

«Écrire ce mail était probablement la chose la plus terrifiante que j'aie jamais faite», a-t-elle dit. «Après avoir cliqué sur envoyer, je me suis dit: "C'est fait. Je ne peux pas retourner en arrière", et je n'avais aucune idée de la réponse que j'allais recevoir.»

La réponse a tout de suite été positive, a-t-elle dit, et elle a reçu plus de 70 mails de soutien de ses collègues.

«C'était le début de quelque chose d'incroyable», a-t-elle ajouté.

Publicité

Ses collègues lui ont ensuite révélé qu'une réunion qui avait été inscrite sur son calendrier était en réalité une fête en son honneur, avec des cupcakes et du café.

Amanda Jette Knox a partagé l'histoire sur son blog, écrivant qu'elle aurait été prête à s'en mêler si sa femme avait reçu une réaction négative.

«Je suis allée au bureau de ma femme ce jour-là. Mais au lieu d'avoir mes habits de militante, j'avais mes bras prêts pour serrer les gens et du mascara dans mon sac, au cas où je l'aurais fait couler en pleurant lorsque je remerciais tout le monde», a-t-elle dit.

Zoe Knox a dit qu'elle avait tendance à être une personne secrète, mais qu'elle était heureuse que le fait de partager son expérience aide autant de gens.

«Je suis vraiment heureuse de voir que ça semble inspirer beaucoup de gens», a-t-elle dit.

Amanda Jette Knox a dit qu'en partageant son histoire, la famille espérait donner un exemple positif de ce que c'est qu'être transgenre.

«Il y a de nombreuses personnes dans le monde qui soutiennent et célèbrent les personnes qui sont assez courageuses pour vivre de manière authentique», a-t-elle expliqué. «Nous espérons montrer aux gens qu'il y a une autre manière d'interagir avec des personnes transgenres, qui n'est pas la haine ou l'intolérance.»

Stephanie McNeal is a social news editor for BuzzFeed News and is based in New York.

Contact Stephanie McNeal at stephanie.mcneal@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.