back to top

Un néonazi se promène dans Seattle avec une croix gammée avant de se prendre un coup de poing

Attention: cette histoire contient des images qui peuvent être choquantes.

Publié le

Dimanche après-midi, un compte Twitter baptisé @bigotbasher a posté une photo d'un homme qui portait un brassard orné d'une croix gammée dans un bus à Seattle, dans le Washington, aux États-Unis.

Twitter: @bigotbasher

L'utilisateur a écrit que la photo lui avait été envoyée par un tiers. Et @bigotbasher a précisé dans son tweet que l'homme au brassard avait harcelé un Noir dans le bus. BuzzFeed News a tenté de joindre la personne qui tient ce compte, sans succès.

Publicité

L'image a été récupérée par quelques comptes Twitter affiliés aux mouvements antifascistes qui se sont rapidement mis au travail pour identifier l'homme.

Un compte nommé @teethnclaws a posté un message affirmant que l'homme au brassard avait été repéré au croisement de la troisième avenue et de Union Street, à Seattle.

Twitter: @teethnclaws

«Salut, j'ai l'impression que la seule chose que je peux faire c'est de vous parler puisque vous connaissez pleins d'anarchistes locaux. Il y a un nazi dans le centre de Seattle, avec une swastika sur le bras qui hurle sur les gens. Je viens de le croiser aux environs de la troisième [avenue] et Union [street]. Si vous connaissez quelqu'un qui aimerait le tabasser... Au fait, il dit qu'il est armé.»

À peu près à la même heure, un compte n'étant pas affilié à un mouvement antifasciste a posté un message disant qu'il avait aperçu l'homme au brassard à la croix gammée.

Twitter: @catleah

«NON NON NON dans le centre de Seattle en ce moment, il y a un mec qui se promène avec un brassard avec une SWASTIKA ROUGE et qui hurle sur les gens.»

Twitter: @etiactaylor

«Aujourd'hui sur Pike et la troisième [avenue] à Seattle: un connard avec un brassard nazi qui se balade en crachant son venin raciste s'est pris un coup de poing de la part d'un passant. Les gens qui attendaient le bus ont applaudi.»

Quelques minutes plus tard, un utilisateur de Facebook, Sean Patrick Duff, a partagé une photo avec pour légende: «je viens juste de voir un Nazi se faire exploser».

Facebook: BeachBoyLvr

Sean Patrick Duff a expliqué à BuzzFeed News qu'il avait croisé l'homme au brassard par hasard et qu'il avait été témoin de l'altercation.

«Je descendais tout juste du bus et je me dirigeais vers un cinéma, quand je suis tombé sur un type insupportable en chemin. J'y suis habitué dans le centre-ville de Seattle, mais quand j'ai vu le brassard nazi, j'ai réalisé que nous avions à faire là à un type qui n'était pas seulement insupportable, raconte-t-il. Je venais de prendre plus de 800 mg de THC et j'étais trop stone pour le confronter, donc je suis resté en arrière avec deux autres passants pour voir ce qui allait se passer.».

Sean Patrick Duff a également fourni à BuzzFeed News une autre image de l'homme avec le brassard nazi allongé au sol.

Publicité

Sean Patrick Duff explique qu'il a essayé de prendre une vidéo du coup de poing, mais que son téléphone était trop lent. «Il n'arrivait pas à se lever et il essayait d'appeler quelqu'un avec le brassard nazi, et personne ne l'a aidé», souligne-t-il.

Le coup de poing a été enregistré et rapidement posté sur YouTube. Attention: la vidéo peut être choquante.

youtube.com
Publicité

L'utilisateur derrière le compte @teethnclaws, qui a récupéré et attiré l'attention sur la photo en premier, a décrit le coup de poing comme une «étape logique et nécessaire vers un Seattle libre de tout fascisme».

La personne utilisant le compte @teethnclaws a demandé à ne pas être identifiée pour des raisons de sécurité. Il nous a dit qu'il ne savait pas qui avait donné le coup de poing, mais a félicité les réseaux antifascistes de Twitter.

«Je dirais que nous avons identifié, traqué et que nous nous sommes coordonnés avec succès pour neutraliser un danger clair et présent à Seattle, souligne-t-il. Je félicite personnellement le héros anonyme (qui a donné le coup de poing).»

BuzzFeed News a contacté la police de Seattle ainsi que le Collectif des travailleurs antifascistes de la côte Pacifique Nord-Ouest pour obtenir leurs commentaires.

Twitter: @diehimbeertonis

«Il a fallu une heure entre le moment où on a repéré ce nazi et le moment où il s'est pris un coup de poing.»

Ce post a été traduit de l'anglais.

Ryan Broderick is a reporter for BuzzFeed News and is based in London.

Contact Ryan Broderick at ryan@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.

Sponsorisé