Messages vocaux: SFR dément tout accord avec Macron, ses adversaires s'engouffrent dans la rumeur

Franceinfo annonce que des messages d'Emmanuel Macron ont été laissés à «des dizaines de milliers de clients SFR». Le FN et une porte-parole de Jean-Luc Mélenchon y voient une entente avec son patron Patrick Drahi, ce que SFR dément fermement. Par ailleurs, des clients Orange ont reçu le même message.

posté le

«Bonjour, c’est Emmanuel Macron. J’ai essayé de vous laisser un message, mais apparemment, vous êtes absent.» En quelques mots laissés sur un répondeur, Emmanuel Macron s'adresse directement aux électeurs, une technique pas vraiment nouvelle en politique.

Jeudi matin, franceinfo annonçait que «des dizaines de milliers d'abonnés SFR» avaient reçu le même message sur leur boîte vocale. Une annonce qui a aussitôt suscité l'interrogation, certains se demandant pourquoi les abonnés SFR étaient spécialement visés par l'opération:

Pourquoi tous les gens que je connais qui ont reçu un message de Macron sont abonnés chez SFR ? #jedemande

Il faut dire que le patron de SFR, Patrick Drahi, est régulièrement accusé de soutenir Emmanuel Macron, notamment par le FN qui n'a pas manqué de se saisir de la polémique par la voix de son n°2, Florian Philippot:

Damien Philippot, frère de Florian et conseiller de Marine Le Pen, a lui aussi tweeté sur le sujet, estimant qu'il tenait là une preuve qu'Emmanuel Macron était «le candidat de l'oligarchie»:

Macron bénéficiait déjà des antennes du groupe #Drahi voilà qu'il lui offre l'accès aux abonnés SFR. Vraiment le candidat de l'oligarchie.

À gauche, c'est Raquel Garrido, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, qui s'est emparée de l'affaire, en mettant toutefois des points d'interrogation à ses accusations:

SFR (Drahi) a vendu ses fichiers à Emmanuel Macron ? Sans le consentement des abonnés? Et que dit la @CNIL ? https://t.co/rnGOuY13N9

De son côté, SFR tombe des nues. Joint par téléphone, Nicolas Chatin, directeur de la communication de l'entreprise, nie en bloc tout accord entre SFR et le candidat:

«C'est une fake news de plus, ça devient n'importe quoi. Je ne comprends même pas d'où sort cette info. Franchement, vous voyez un opérateur vendre des fichiers téléphoniques à un candidat? Ça n'a aucun sens. J'en ai parlé à mes équipes, ils ne comprenaient même pas que je pose la question. Je vais contacter franceinfo pour comprendre. À mon avis, ils ont tiré les numéros au sort, c'est évident.»

Plusieurs personnes ont par ailleurs réagi sur Twitter, expliquant qu'elles avaient elles aussi reçu le message en question, alors qu'elles sont abonnées chez Orange.

@LeGuillaume Il n'y a pas que les abonnés SFR qui ont reçu le message de Macron. Je l'ai reçu sur une ligne Orange

Benjamin Douriez, journaliste, a «vu le message mardi soir» sur le répondeur de sa ligne fixe souscrite chez Orange. Il précise à BuzzFeed News qu'il n'a procédé à «aucune inscription, à aucune moment sur aucune liste de nature politique».

WTF le message vocal de Macron sur les boîtes mail orange ?¿ 😅😂

Contactée par BuzzFeed News, «Chlo'» sur Twitter, Chloé dans la vie, habite en Bretagne et a 18 ans. Elle non plus ne s'est «jamais inscrite sur aucune liste de soutien à Emmanuel Macron». Pourtant, elle a aussi reçu le message sur la ligne fixe de son domicile, «mercredi en fin d'après-midi». «Une amie l'a reçu aussi, explique la jeune fille. Et elle est chez Orange, comme moi.»

Contactée par BuzzFeed News, l'équipe d'Emmanuel Macron n'a pour le moment pas donné suite à nos sollicitations. Auprès de franceinfo, les proches du candidat avaient simplement expliqué que «six millions d'appels téléphoniques allaient être passés du 18 au 21 avril», sans faire aucune mention de l'opérateur SFR.

La radio a part ailleurs publié un rectificatif dans l'après-midi, où il n'était plus questions de «dizaines de milliers de clients SFR», mais de «millions de Français» concernés par l'opération de démarchage.

RECTIFICATIF. Emmanuel Macron s'adresse à 6 millions de personnes dont les numéros sont issus de l'annuaire public https://t.co/7RQ55owvLk

MISE À JOUR

Ajout du rectificatif de franceinfo



Paul Aveline est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Paul Aveline at paul.aveline@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.