back to top

Cette réponse à la photo de Trump signant une mesure anti-IVG cartonne sur Facebook

«C’est une blague pour tourner en dérision quelque chose qui est dingue: depuis des siècles, ce sont les hommes qui gèrent le corps des femmes», explique le collectif derrière l'image.

Publié le

Mercredi 25 janvier, le collectif féministe 52 a réagi en postant la capture écran d'un faux article de presse avec une version ~légèrement~ alternative de la photo.

On y voit Hillary Clinton en pleine signature, entourée de femmes, et le titre du faux article indique: «Il est désormais interdit d'éjaculer hors procréation aux États-Unis.»

facebook.com

«C’est une blague pour tourner en dérision quelque chose qui est dingue: depuis des siècles, ce sont les hommes qui gèrent le corps des femmes», explique à BuzzFeed News Sophie, une membre du collectif. Et de détailler:

«On dit aux femmes quels vêtements elles ont le droit de porter, quel salaire elles ont le droit d’avoir… Trump vient de devenir président et la première chose qu'il fait, c'est de revenir en arrière en signant ce décret.»

«Cette photo du président américain montre bien comment les hommes décident des droits des femmes. Elle nous a beaucoup agacées», ajoute-t-elle.

«Sur les réseaux, certaines pointaient le fait qu’on ne verrait jamais une photo avec uniquement des femmes en train de signer un décret sur ce que les hommes peuvent faire avec leurs organes reproducteurs. On est parties de ça: on s’est dit, eh bien si, on va l’avoir cette photo!»

Les militantes ont utilisé une photo datant de 2009 dans laquelle on voit Obama entouré des «WASP», les femmes pilotes de la Seconde Guerre mondiale, à qui il attribuait la médaille d’or du Congrès.

Sophie explique que le collectif a été créé en septembre dernier. Les militantes ont fait leur première action en janvier dernier, pour le lancement des soldes.

Facebook: video.php

«On est parties de l’idée d’un réseau d’entraide et d’empowerment», raconte-t-elle.

«Très souvent, les médias parlent -à raison- des viols, de la parité qui n’est pas atteinte, des heures de ménage que les femmes font en plus… Nous, on avait envie d’empowerment. On veut faire des actions qui aident les femmes à prendre conscience de la force qu’elles ont et du pouvoir que ça leur procure. Et du fait qu’on est majoritaires puisque les femmes représentent 52% de la population française.»

Marie Kirschen est journaliste chez BuzzFeed News, France, et travaille depuis Paris.

Contact Marie Kirschen at marie.kirschen@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.