back to top

«Vous ne saviez pas que vous tombiez dans le racisme avec cette "blackface"?»

Cette étudiante noire a écrit une lettre ouverte très forte à un homme qui s’est moqué d’elle en lui en envoyant une photo d’un visage recouvert de Nutella.

Publié le

Tobi Rachel Akingbade a 24 ans et habite Londres.

Rianna Tamera

Elle a reçu son diplôme universitaire en septembre, après plusieurs années difficiles. Après la cérémonie de remise de son diplôme, elle a partagé une photo sur Twitter pour célébrer sa réussite.

I failed uni twice. Did my final year three times. I graduated today. I give all the Glory to God. #TrustYourStruggle

Tobi Rachel Akingbade a dit à BuzzFeed News qu'elle avait tout de suite remarqué qu'on se moquait de son tweet mais qu'elle avait décidé de ne pas réagir. «Je venais juste d'enlever ma toge», dit-elle. «Qu'est-ce qui aurait bien pu m'atteindre?»

«Voici la preuve que les femmes, en particulier noires, ne devraient pas aller à l'université. C'est une perte de temps et d'argent.»
Tobi Akingbade

«Voici la preuve que les femmes, en particulier noires, ne devraient pas aller à l'université. C'est une perte de temps et d'argent.»

Mais vendredi dernier, elle a remarqué qu'un compte Twitter avait parodié son tweet mais que, au lieu de se servir de sa photo, ce compte avait utilisé celle de quelqu'un avec avec une «blackface», le visage recouvert de Nutella.

Tobi Akingbade

Ce tweet a été supprimé depuis.

Quand elle a souligné en quoi le tweet était choquant, elle a reçu d'autres messages d'insultes.

Tobi Ankingbade

L'utilisateur compte avec la «blackface» s'est excusé auprès de Tobi Rachel Akingbade, mais elle estime que ce n'étaient pas des excuses très convaincantes.

Tobi Rachel Akingbade a écrit un post sur Medium, adressé au «M. blackface au Nutella».

«Les "blackface" ne sont pas cool à Halloween et elles ne le sont pas non plus en février. Ne saviez-vous pas que vous tombiez dans le racisme quand vous m'avez tournée en ridicule avec cette "blackface"? Ne saviez-vous pas que les "blackface" sont une forme de divertissement utilisées pour déshumaniser les personnes noires, pour qu'elles continuent à se voir comme des esclaves et se sentent moins que des humains.»
medium.com

«Les "blackface" ne sont pas cool à Halloween et elles ne le sont pas non plus en février. Ne saviez-vous pas que vous tombiez dans le racisme quand vous m'avez tournée en ridicule avec cette "blackface"? Ne saviez-vous pas que les "blackface" sont une forme de divertissement utilisées pour déshumaniser les personnes noires, pour qu'elles continuent à se voir comme des esclaves et se sentent moins que des humains.»

Depuis qu'elle a publié son message, Tobi Rachel Akingbade a reçu de nombreux tweets qui exprimaient leur solidarité.

I love how what that idiot meant for bad has in turn exposed his ignorance to the world and also shown the world how good @TobiRachel_ is 📝

Tobi Rachel Akingbade a dit à BuzzFeed News qu'elle avait écrit ce message après avoir remarqué que d'autres comptes se moquaient de celui qui l'avait insultée.

I am a warrior for women like @TobiRachel_ she's strong and brave. X

«On ne répare pas une injustice par une autre et on ne et on ne convainc pas un troll en le trollant», dit la jeune diplômée.

@TobiRachel_ - I'm so angry that you went through that. But your response is just so Tobi and I absolutely love it.

«Je n'avais pas l'intention de défendre ses actes et je savais que je ne pouvais pas lui pardonner, ni l'éduquer et encore moins expliquer vraiment mon point de vue en quelques tweets», ajoute-t-elle.

Interrogée sur les réactions qui ont suivies, elle dit avoir reçu des messages du monde entier: «N'est-ce pas formidable, la solidarité?»

Lolololol. This is what happens when you troll @TobiRachel_ . Not only a phenomenal women. But an epic writer. https://t.co/ZBCR3iYo72

Rachael Krishna is a reporter for BuzzFeed News and is based in London.

Contact Rachael Krishna at rachael.krishna@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.