back to top

Voici comment cette fresque géante a été peinte en secret

Un des quartiers les plus pauvres du Caire a été transformé grâce à ce gigantesque graffiti de l'artiste eL Seed.

Publié le

La communauté copte de Zaraeeb –un quartier du Caire– a été baptisée «zabaleen», soit «les gens poubelles», par les autres résidents car ils travaillent comme collecteurs d'ordures, qu'ils ramènent ensuite chez eux afin de les réutiliser.

«Je voulais créer une œuvre d'art à Zaraeeb afin d'embellir cet endroit que je trouvais sale et pauvre», a-t-il dit à BuzzFeed News. «C'était une façon de montrer que si vous voulez voir quelque chose de la bonne façon, vous devez changer la façon dont vous la regardez.»

Publicité

Cette opération a été menée secrètement, afin de protéger les locaux et de s'assurer que le gouvernement ne pourrait pas mettre un terme au projet. L'accord a été donné par un prêtre local.

Au total, il a fallu trois semaines pour que le groupe, qui a souvent travaillé pendant de longues journées, termine ce qu'il appelle le «calligraffiti» –un mélange d'écriture arabe complexe et d'art de rue.

«Au-delà du défi artistique, tout ce projet était surtout une expérience humaine incroyable. La communauté a accueilli mon équipe et moi-même comme si nous étions de la famille», a-t-il dit. «Ça m'a ému de voir des gens pleurer lorsque nous sommes partis.»

Rachael Krishna is a reporter for BuzzFeed News and is based in London.

Contact Rachael Krishna at rachael.krishna@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.

Sponsorisé