go to content

Le site de cette ado anglaise qui nomme des bébés chinois est plein de faux bébés

Beau Jessup est une Anglaise désormais célèbre pour son site qui attribue un prénom anglais à des bébés chinois. Mais, en y regardant de plus près, de nombreux détails de l'histoire de Beau Jessup sont étranges.

posté le

Mercredi 7 septembre, BBC Newsbeat a publié l'histoire d'une jeune Anglaise de 16 ans qui «a gagné plus de 48.000 livres (environ 57.000 euros) en nommant plus de 200.000 bébés chinois» avec la création d'un site web nommé Special Name.

L'article raconte comment, après un voyage en Chine, l'adolescente Beau Jessup a eu l'idée de créer un site web pour aider les parents chinois à trouver un prénom alternatif en anglais pour leurs enfants, pour les aider à réussir s'ils décidaient d'aller travailler ou étudier au Royaume-Uni.

Cependant, certaines choses clochent à propos de ce site.

Quand BuzzFeed News a tenté d'en contacter la propriétaire par les moyens définis par le site, soit les messages n'ont pas pu être envoyés, soit ils nous ont été renvoyés.

Le texte de l'image est le suivant :

Je m'appelle Beau Rose Jessup, PDG et fondatrice de l'entreprise anglaise Special Name. Ces douze dernières années, j'ai souvent été en Chine. À chacun de mes voyages, des collègues m'ont souvent demandé de les aider à choisir un nom spécial pour leurs enfants. Comme pour les noms chinois, mes amis et collègues allient le nom anglais de l'enfant à sa personnalité. Dans le même temps, les noms ont un rôle important dans la première impression qu'on donne aux autres. C'est pourquoi nommer un enfant n'est pas seulement un immense honneur, c'est aussi une très grande responsabilité. De plus, le nom anglais de votre enfant figurera sur les candidatures à l'université et sur ses cartes de visite. Le nom doit donc représenter ce qu'ils veulent que les autres voient en eux.

De plus, de nombreuses photos de bébés que le site déclare avoir prénommés semblent avoir été récupérées par une recherche dans Google Images. Plusieurs photos apparaissent dans les résultats de la recherche de l'expression «asian babies» dans Google Images.

Et Big Red Bus semble liée à The Great British Teddy Bear Company, dont le PDG, selon LinkedIn, est le père de Beau Jessup, Paul.

linkedin.com

Un premier communiqué de presse envoyé à BuzzFeed par Up Communications, la compagnie de relations publiques liée à Special Name, n'avait pas évoqué ceci, déclarant uniquement: «Beau Jessup, une étudiante de 16 ans du Cheltenham Ladies College, a gagné plus de 48.000 livres en prénommant plus de 200.000 bébés chinois après avoir développé un nouveau service pour aider les parents à choisir un nom anglais culturellement adapté pour leurs enfants.»

Il n'est précisé nulle part si les 48.000 livres mentionnées par Beau Jessup sont les revenus mensuels, annuels ou totaux du site.

Si Beau a gagné 48.000 livres au total depuis l'enregistrement du nom de domaine en février 2015, cela signifie que le site de l'adolescente a dû prénommer 167 bébés par jour, 7 jours sur 7.

Et, en cherchant Special Name sur Weibo, le plus grand réseau social chinois, le site n'est quasiment jamais mentionné avant la publication de l'article de BBC Newsbeat. Et certains de ceux qui partagent l'article sont également plutôt sceptiques.

Weibo

«Prénommer 220.000 personnes en 6 mois, cela fait 36.666 par mois. Si elle travaille tous les jours, cela fait 1222 jours, à 12h par jour, on arrive à 101 personnes par heure, soit 1,7 personnes par minute. Cela fait beaucoup de travail pour une ado de 16 ans.»

Weibo

« Si ce sont de fausses informations, cela doit être une pub.»

Cette personne a également tenté de faire le calcul à partir de la somme déclarée de 48.000 livres.

Weibo

«220.000 noms en six mois, cela fait plus de 30.000 par mois, plus de 1000 par jour. En travaillant 24 heures par jour sans interruption, cela fait 50 par heure, ce qui fait en moyenne un bébé par minute. C'est tellement efficace...»

Weibo

«Cette fille attribue tellement de prénoms que ces lèvres sont pâles et qu'elle a des cernes. Elle a le visage émacié et le regard vitreux. Pauvre fille.»

Weibo

«Mon amie vient de prénommer son enfant Coco en ayant utilisé ce service. [Ce commentaire a été rédigé vendredi].»

BuzzFeed News a contacté Up Communications pour évoquer les diverses incohérences à propos du site.

Un porte-parole a déclaré que l'utilisation d'images de photothèque était due au jeune âge de Beau quand elle a créé le site web, et a expliqué que les images de photothèque, par exemple celles de bébés nommés par le site, servaient à «stimuler une réponse pour les clients».

Le porte-parole a également déclaré que le domaine devait être enregistré par quelqu'un qui avait un compte bancaire en Chine, c'est pourquoi il avait été créé par un salarié du père de Beau.

«Le propriétaire de specialname.cn est une salariée de l'entreprise et une amie de la famille, Mme Liu Xiaohua, qui connait Beau depuis ses 4 ans, a déclaré le porte-parole. Pour acheter un nom de domaine en Chine avec Wanwang (une entreprise chinoise d'hébergement de domaines), il faut avoir un compte Alipay. Pour avoir un compte Alipay, il faut avoir un compte bancaire en Chine. Beau ne peut pas avoir de compte bancaire en Chine car elle ne réside pas en Chine et qu'elle avait 15 ans lors de la création du site.»

Special Name est accessible en Chine, mais, selon Alexa, un site qui suit le trafic web, Special Name n'a pas suffisamment de visites pour être analysé.

BuzzFeed News a demandé à être mis en relation avec un client en Chine ayant eu recours au service, mais nous n'avons pas obtenu de réponse de la part de Up Communications au moment de publier l'article.

Rachael Krishna is a reporter for BuzzFeed News and is based in London.

Contact Rachael Krishna at rachael.krishna@buzzfeed.com.

Kassy Cho is a reporter with BuzzFeed News and is based in London.

Contact Kassy Cho at kassy.cho@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.