back to top

Une publicité Bagelstein sur l'affaire Denis Baupin relance la polémique

La publicité fait demander par texto «Il est chaud votre trou?» au député écologiste accusé de harcèlement et d'agression sexuelle.

Publié le

Quelques jours après les incidents devant le Bagelstein de Rennes, qui ont conduit à l'incarcération de quatre jeunes manifestants, une nouvelle publicité de la chaîne de restaurants fait polémique, à Nantes.

Eh dis donc @Mrbagelstein très drôle de faire de la com' sur les agressions sexuelles de #Baupin !

La publicité représente une conversation SMS fictive entre Denis Baupin, accusé de harcèlement et d'agression sexuelle par plusieurs femmes politiques, et Bagelstein. «Il est chaud, votre trou?» demande le député écologiste dans la publicité.

Publicité

Contacté par BuzzFeed News, Gilles Abecassis, co-fondateur de Bagelstein, indique que la communication a été validée plusieurs semaines avant l'altercation de Rennes. Il estime aussi que le message de la publicité est avant tout destiné à se «foutre de la gueule» de Denis Baupin.

«[Cette polémique] est ridicule... l'huile sur le feu, c'est Denis Baupin qui envoie des SMS de détraqué! On est en train de partir dans un État totalitaire dans lequel on ne peut plus parler de rien», a déclaré le patron à BuzzFeed News.

«Si l'on y voit du sexisme, il faut que tout le monde arrête de parler de tout. On se moque du sexisme et d'un mec qui fait du harcèlement. Notre positionnement est simple. On se moque de tout le monde et surtout de la rapidité avec laquelle on oublie les choses», a-t-il poursuivi. «Ce qu'on nous demande, c'est de ne parler de rien. Il faudrait qu'on ferme notre gueule et qu'on rase les murs.»

Publicité

Ce n'est pas la première fois que Bagelstein fait référence à l'actualité dans sa communication. En 2013, la marque imaginait une citation de Léonarda, jeune Kosovare expulsée avec sa famille de France après une sortie scolaire. Devant la polémique, François Hollande lui avait proposé de continuer ses études en France, sans ses parents.

Le 7 juin, l'association des Chiennes de garde a dit porter plainte contre Bagelstein auprès du Jury de déontologie publicitaire (JDP)

Contacté par BuzzFeed France, le JDP n'a pas encore répondu à nos sollicitations.

Le 8 juin dans la matinée, Bagelstein a publié un communiqué d'excuses

Une polémique s'est emparée des réseaux sociaux, en réaction à une publicité incomprise de Bagelstein.

Depuis sa fondation, notre enseigne a fait le choix d'une communication décalée, basée sur le détournement, l'humour et l'irrévérence et notre succès prouve qu'elle est appréciée de nos clients. Nos inspirateurs sont Jean Yanne, Coluche, Frédéric Dard ou Woody Allen.

Libres et décalés, nous sommes aussi à l'écoute de nos clients actuels et à venir : l'intensité des réactions montrent que nous nous sommes trompés.

Mea Culpa : nous présentons nos sincères excuses à celles et à ceux qui auraient pu s'en sentir à juste dire froissé. C'était une erreur, et nous apprenons aussi de nos erreurs.

.@Mrbagelstein présente ses excuses pour ses campagnes «incomprises» dans un communiqué

Mise à jour

Ajout de la plainte des Chiennes de garde et des excuses de Bagelstein.

Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Jules Darmanin at jules.darmanin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.